Vous êtes ici :

Mercedes rappelle trois millions de véhicules diesels en Europe

mercedes classe A face verte
La majorité des véhicules diesels vendus en Europe par Mercedes ces dernières années devrait être touchée par cette campagne de rappel.

Mercedes lance en Europe une gigantesque campagne de rappel concernant trois millions de véhicules diesels. Officiellement, pour améliorer le niveau d'émissions polluantes d'une majorité de modèles...

Autant dire que l’on a rarement vu de campagne de rappel d’une telle ampleur. Le nombre de véhicules concernés par cette opération lancée par Daimler s’élève en effet à trois millions sur l’ensemble de l’Europe. Pour donner un ordre de comparaison, ce chiffre est plus élevé que le total des véhicules vendus par la marque dans le monde sur l’année 2016 (2,08 millions d’unités).  

Il semblerait donc que ce rappel concerne la majorité des modèles vendus en motorisation diesel, et cela depuis un certain nombre d’années. Toutefois, la firme de Stuttgart ne précise pas pour le moment quels sont les modèles et les millésimes touchés, mais selon notre estimation, 400 000 véhicules seraient concernées en France.

La raison officielle de cette opération serait « d’améliorer efficacement » le niveau d’émissions polluantes (et notamment de NOx) sur une majorité de modèles. Mercedes avait d’ailleurs déjà entamé une opération de rappel depuis le mois de mars sur certains véhicules compacts et utilitaires.

mercedes classe e break
On ne sait pas encore si les modèles les plus récents de la marque, telle la Classe E break, seront également concernés.

Toutefois, il semblerait surtout que Daimler prenne les devants, afin d’éviter un nouveau scandale de grande ampleur, comme celui qui touche son concurrent Volkswagen depuis fin 2015. La firme à l’étoile est effectivement elle aussi soupçonnée de tricherie par les autorités allemandes depuis le printemps dernier.

 

Rassurer les clients

Le président de Daimler, Dieter Zetsche, se veut malgré tout rassurant : « Le débat public sur les moteurs diesels créée de l’incertitude, en particulier pour nos clients. Nous avons donc décidé de prendre des mesures supplémentaires pour rassurer les conducteurs de voitures diesels et renforcer leur confiance dans cette technologie. »

Bien entendu, les propriétaires des véhicules concernés par ce rappel n’auront rien à débourser. En revanche, l’opération coûtera près de
220 millions d’euros à Daimler.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Mercedes-Benz