Vous êtes ici :

Michelin CrossClimate, nous avons testé le nouveau pneu Michelin

Michelin présente son CrossClimate comme un pneu été homologué hiver mais se défend de lancer un pneu "toutes saisons".
Michelin présente son CrossClimate comme un pneu été homologué hiver mais se défend de lancer un pneu "toutes saisons".

Michelin a présenté son nouveau pneu, le CrossClimate, un profil été qui reçoit l'homologation hiver. Une première mondiale, selon le manufacturier, que nous avons pu tester. Surface mouillée, neige... le CrossClimate tient-il ses promesses ?

La veille de l’ouverture du salon de Genève, Michelin présente son nouveau pneu, le CrossClimate, comme un produit révolutionnaire. Jean Dominique Sénard, Président de Michelin, annonce « une innovation majeure dans le monde du pneumatique, qui va apporter une réponse formidable à d’innombrables automobilistes en Europe ». Il poursuit en précisant que c’est «  le premier pneu été au monde certifié pour une utilisation hivernale… Le CrossClimate fusionne deux mondes : celui des pneus étés et celui des pneus hivers ».

Les pneus adaptés aux quatre saisons, comme le dernier Pirelli Cinturato All Season, existent déjà mais leurs performances ne sont pas optimales sur tous les terrains. Le Président se défend de présenter un profil « toutes saisons » puisque ce nouveau produit est sans compromis. Ce pneu doit assurer motricité et freinage en hiver ainsi que sécurité et longévité en été.

À lire. Test exclusif : le Michelin CrossClimate face aux pneus toutes saisons
 

Logo 3PMSF
Logo 3PMSF

Le CrossClimate est marqué du logo 3PMSF (3 Pics Mountain Snow Flake) qui permet d’être homologué dans les pays où l’équipement de pneus hiver est obligatoire (Allemagne, Luxembourg, Italie…).

Cependant, le 3PMSF est une auto-certification qui consiste à un test de motricité ou de freinage. Un seul des deux critères suffit pour être homologué hiver. Nos propres tests hiver prennent en compte plus de critères.

Le Michelin CrossClimate sera commercialisé à partir du 1er mai 2015. Des profils pour les SUV et camionnettes devraient être disponibles à partir de 2016. Son prix se situera entre un Energy Saver + (été) et un Alpin 5 (hiver).

À lire. Test complet du Michelin CrossClimate face aux Primacy 3 (été) et Alpin 5 (hiver)

 

Le Michelin Alpin 5 pour les conditions sévères

La gamme de pneumatiques Michelin suivant les utilisations.
La gamme de pneumatiques Michelin suivant les utilisations.

Michelin précise que le pneu hiver Alpin 5 est plus adapté pour la glace et la neige profonde. En région montagneuse, le manufacturier conseille de s’équiper en pneu hiver. D'après Michelin, le CrossClimate s'adresse à ceux qui rencontrent occasionnellement de la neige.

Difficile alors de connaître exactement les limites d’utilisation du CrossClimate. Les conseils des revendeurs devront être précis pour guider le client entre l’offre hiver, quatre saison, et ce pneu été homologué hiver.

 

Matériaux et dessin spécifiques

Le CrossClimate a nécessité 3 ans de recherche et développement. « Les matériaux ont joué un rôle majeur » précise Jean Dominique Sénard.

Deux mélanges constituant la bande de roulement permettent de s’adapter aux différentes températures et aussi d’atteindre la meilleure note « A » à l’étiquetage en freinage sur sol mouillé.

De la silice de seconde génération est utilisée pour réduire la résistance ou roulement. Pourtant le CrossClimate obtient la note « C », un résultat moyen d’autant que toutes les dimensions sont renforcées (XL). La mesure de la résistance au roulement des pneus Extra Load est favorisée par rapport aux autres car la pression de gonflage est supérieure (2,4 bars au lieu de 2,1 bars).
 

Le dessin en "V" rappelle les sculptures des pneus hivers.
Le dessin en "V" rappelle les sculptures des pneus hivers.

Concernant le dessin de la bande de roulement, Michelin a choisi une sculpture en " V ". L’adhérence sur la neige doit être optimisée lors des sollicitations latérales grâce à l’angle spécifique de la partie centrale de la sculpture et en sollicitation longitudinale grâce à l’angle plus évasé des zones épaules. Des lamelles 3D sur la partie centrale assure la motricité sur la neige.

Enfin le taux d’entaillement (rapport plein/creux) est similaire à un pneu hiver alors que la profondeur des canaux se rapprochent de celles d’une enveloppe été (plus profond sur un pneu hiver).

 

Le CrossClimate atteint ses limites sur la neige

Le Michelin CrossClimate est capable de monter une pente de 9 % enneigée.
Le Michelin CrossClimate est capable de monter une pente de 9 % enneigée.

Que vaut ce pneu sur la route ? Michelin avait organisé plusieurs ateliers dont un était un exercice de traction sur une pente de 9 % enneigée. Résultat concluant puisque la voiture « grimpe » sans difficulté. L’autre atelier, sur un petit rond-point, permettait de se rendre compte du grip latéral sur chaussée mouillée. Lorsque le Michelin Energy Saver + « décroche » à 33 km/h, le CrossClimate peut atteindre 38 km/h.

Ses performances sont très convaincantes sur chaussée humide
Nous avons pu également rouler sur route ouverte. Chaussée humide et température basse (entre 8° et 2°) ont permis de se rendre compte du potentiel de ce pneu.
 

Le Michelin CrossClimate offre de bonnes performances sur chaussée mouillée.
Le Michelin CrossClimate offre de bonnes performances sur chaussée mouillée.

Ses performances sont très convaincantes puisque le grip latéral est d’un bon niveau, les pertes d’adhérence sont toujours progressives, et la précision est au rendez-vous. Le flou ressenti, qui caractérise les pneus hivers et toutes saisons, est ici inexistant. Il n’y a pas l’effet « paillasson » dû à un long temps de réponse lors des changements de cap. Bonne mention du CrossClimate sur ce terrain.

Sur la neige, le pouvoir directionnel est très faible
En montant vers le Col de la Faucille (01), la neige était au rendez-vous. Parfait pour tester ce pneu homologué hiver. Si la traction et le freinage sont corrects, il n’en est pas de même pour le grip latéral. Le phénomène de sousvirage intervient à la moindre sollicitation du volant. Même à faible allure (20 km/h), le pouvoir directionnel est très faible. C’est LE défaut de ce pneu.

Le Michelin CrossClimate donne l’illusion au conducteur d’être adapté à la neige. Correct lors des accélérations et des freinages, le grip dans les virages est très inférieur, un point qui ne doit pas être négligé. L’équilibre des performances n’est pas respecté.


Bilan de l’essaiSi le Michelin CrossClimate nous a convaincu sur chaussée humide à basse température, ce n’est pas le cas sur la neige avec de grosses différences entre le grip longitudinal et latéral. Nous ne connaissons pas ses performances sur route sèche à des températures élevées. Seuls des tests complets et mesurés peuvent permettre de se rendre compte des capacités de ce pneu « révolutionnaire ».
 

Le Michelin CrossClimate sera disponible à partir du 1e mai 2015.
Le Michelin CrossClimate sera disponible à partir du 1e mai 2015.


Dimensions et prix du Michelin CrossClimate Le Michelin CrossClimate ne sera disponible qu'à partir du 1e mai 2015 mais il est possible de passer une précommande sur le site www.michelin.fr. La gamme sera enrichie courant 2016.



CrossClimate 15 pouces Prix précommande*
185/65 R15 92V XL 94,90 €
185/65 R15 92T XL 79,90 €
195/65 R15 95V XL 79,90 €
205/65 R15 99V XL 106,90 €
185/60 R15 88V XL 92,90 €
195/60 R15 92V XL 93,90 €


CrossClimate 16 pouces Prix précommande*
215/65 R16 102V XL 119,90 €
205/60 R16 96V XL 126,90 €
205/60 R16 96H XL 119,90 €
215/60 R16 99V XL 138,90 €
195/55 R16 91V XL 129,90 €
195/55 R16 91H XL 113,90 €
205/55 R16 94V XL 96,90 €
215/55 R16 97V XL 141,90 €
225/55 R16 99W XL 145,90 €


CrossClimate 17 pouces Prix précommande*
215/60 R17 100V XL 147,90 €
215/55 R17 98W XL 186,90 €
225/55 R17 101W XL 164,90 €
205/50 R17 93W XL 151,90 €
215/50 R17 95W XL 162,90 €
225/50 R17 98V XL 167,90 €
225/45 R17 94W XL 134,90 €

* Prix de vente constaté le 09/03/2015 et susceptible d'être modifié à tout moment. Le distributeur est libre de définir ses prix de vente.

Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (24)
lepecheur.lau238

J'habite en Savoie, ayant l'habitude de circuler sur les routes enneigés. J'ai deux voitures une équipé des Michelin crossclimat 4 saisons et l'autre qui est équipé des derniers Nokian weatherproof 4 saisons, Eh là !!! Après 1 an 1/2 d'utilisation des 2 marques, les pneus 4 saisons de Nokian sont supérieurs en tenus sur la neige et en virage. Je constate que les pneus Nokian ont des flans renforcés qui assure une durée de vie supérieure aux pneus michelin, et assure une bonne conduite aussi en été sur route chaude. Ayant acheté les 2 marques en même temps et fait le montage le même jour. Mes 2 voitures font de la ville et de la montagne, le constat: Les pneus Michelin s'usent plus vite que les pneus Nokian, même si la voiture avec les michelin à fait ~1200 km de plus, l'usure est beaucoup plus marqué, surtout sur les bords des pneus, bien moins résistant que les pneus Nokian. Ma Préférence va pour les pneus Nokian weatherproof 4 saisons, qui sont de très bon compromis entre pneus d'hiver et d'été. Nokian weatherproof +++++ Michelin crossclimate +++

belier50628

Déçu par ce pneu, en descente (12%) sur route avec neige ( 4 cm) glacée, aucun pouvoir directionnel, à moins de 2 km/h j'ai failli sortir de la route (si j'avais maintenu ma vitesse à 10 km/h je sortais vraiment), plus grave sur les parties verglacées le pneu a de la difficulté a maintenir la voiture a l'arrêt tout frein bloqués ( Mon véhicule est un C4 Picasso, pneus neufs ). Je ne recommande pas ce pneu pour l'hiver dès que les conditions deviennent difficiles, neige dure, verglas, même à faible vitesse !

flo_69061

Pour la première fois depuis que j'ai installé ces crossclimate sur ma Mercedes classe B, j'ai pu tester leurs performances sur une route de montagne enneigées, le fameux col du lautaret... Et bien je suis bluffé, les chaînes sont restés dans le coffre. Je suis monté sans problème et dans de bonnes conditions de sécurité pour la descente. Un pneu au top pour un citadin qui ne rencontre qu'occasionnellement des conditions climatiques dégradés.

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
169 346 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !