Vous êtes ici :

Opel Insignia GSi : les prix de la plus sportive des Insignia

Opel Insignia GSi vue avant berline orange vue avant et break rouge vue arrière
L'Opel Insignia GSi est disponible en essence (260 ch), en diesel (210 ch), en berline et en break.

Opel coiffe la gamme Insignia d'une sportive déclinaison GSi. Au menu, 260 ch en essence, 210 en diesel, transmission intégrale, châssis « compétition » et boîte automatique à huit rapports. Elle arrive en France !

Selon une loi militaire : « Il ne faut jamais exécuter un ordre. Toujours attendre le contre-ordre, pour éviter le désordre ». Dévoilée en juillet 2017, l’Opel Insiginia GSi n’était, à l’origine, pas destinée au marché français. Depuis, les dirigeants d’Opel ont changé d’avis...

>> LireOpel Insignia GSi 2017 : 260 ch, mais pas en France
 

Une Insignia tunée

Opel Insignia GSi vue avant break rouge roulant
Le bouclier avant ajouré caractérise l'Insignia GSi.

La GSi se démarque d’abord par son look affûté caractérisé par d’imposantes entrées d’air de part et d’autre du bouclier avant qui est la pièce maîtresse du kit carrosserie. La berline aura droit à un optionnel becquet sur le volet de coffre. Les phares matriciels à LED sont offerts. A bord, pédalier en aluminium et sièges ergonomiques assurent l’ambiance. Sans oublier le confort, puisque ces derniers sont massant, climatisés et chauffants. 
 

260 ch en essence, 250 km/h en pointe 

Opel Insignia GSi vue arrière berline orange
Vue de dos, l'Opel Insignia GSi ne manque pas d'allure non plus.

Mais l’important se trouve sous le capot. L’Insignia GSi laisse le choix entre un moteur essence 2.0 turbo de 260 ch et 400 Nm et un bloc 2.0 diesel bi-turbo de 210 ch et 480 Nm.

Question performances, la version essence atteint 250 km/h et accélère de 0 à 100 km/h en 7,3 s. Sa consommation en cycle mixte selon le protocole NEDC est de 8,6 l/100 km. Son homologue diesel est crédité de 7,3 l/100 km.

L’Opel Insignia GSi débute au tarif de 46 730 euros en berline et à 48 230 euros en break Sports Tourer.

En essence comme en diesel, l’Insignia GSi est dotée d’une boîte de vitesses automatique à huit rapports et d’une transmission intégrale. Un attelage sécurisant et performant d’autant qu’il est associé à un châssis doté de ressorts courts et raffermis et d’une suspension pilotée intégrant un mode « compétition ». Ce dernier permet de s’affranchir de l’anti-patinage… pour drifter sur circuit ?

Revers de la médaille, avec cette cavalerie l’Insignia GSi ne peut éviter le malus. Les émissions de CO2 sont de 192 g/km en diesel  et de 197 g/km en essence.

 

GSi : plus rapide que l'OPC

Opel Insignia GSi vue avant berline orange vue avant roulante
La nouvelle Opel Insignia est 160 kg plus légère que sa devancière

A première vue cette « simple » déclinaison GSi semble « faiblarde » comparée à la version OPC de sa devancière qui disposait d’un moteur V6 2.8 de 325 ch et 435 Nm. Pourtant sur l’exigeant tracé du Nürburgring, la nouvelle Insignia GSi est 12 secondes plus rapide que l’ancienne OPC.

>> LireEssai Opel Insignia OPC : fausse brute

Une raison principale à cela, un poids minoré de 160 kg. Il se murmure, qu’il y aurait ultérieurement une nouvelle Insignia OPC avec sous son capot un moteur de 500 ch… Arrivera-t-elle, tout court, puis dans l’affirmative, ensuite en France ? Il pourrait y avoir, là encore, ordre puis contre-ordre... 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
shooby136

Oups, en orange, ça change ! Autant sur un SUV cette couleur va bien, mais là, sur une berline !?!

Zoso53

Très jolie véhicule cette Insignia G.S.I.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Opel Insignia