Vous êtes ici :

Peugeot 308 TCR : la plus radicale des 308

peugeot 308 TCR
La 308 TCR devrait désormais se montrer largement à la hauteur de la concurrence.

Pour pouvoir se mesurer à armes égales avec les références de la catégorie TCR, Peugeot offre une nouvelle version course à sa compacte 308, encore plus affutée que la Racing Cup.

Pour la saison 2018, le championnat du monde de tourisme WTCC se transforme en WTCR et reprend ainsi la réglementation technique du championnat TCR. Afin de pouvoir lutter contre les Audi RS3, Volkswagen Golf, Seat Leon et autres Honda Civic, Peugeot dévoile une nouvelle 308 TCR, qui présente de nombreuses évolutions par rapport à la 308 Racing Cup.

Même si cette dernière a déjà participé au championnat TCR, elle pouvait difficilement faire face à ses rivales, notamment en raison de son déficit de puissance et de performances.  

peugeot 308 TCR
Avec ses voies extra larges, la 308 TCR est une véritable voiture de course.

 

Une 308 de 350 ch

Bien qu’elle conserve le petit moteur 1.6 THP (la majorité de ses concurrentes utilisent un bloc 2.0), la 308 TCR affiche désormais une puissance de 350 ch et un couple de 420 Nm, grâce à une suralimentation, une admission et un échappement revus (308 ch et 400 Nm sur la Racing Cup). Le rendement de ce moteur atteint alors la valeur de 218 ch au litre, ce qui ne l’empêche pas d’être annoncé pour pouvoir tenir 5 000 km, soit le double d’une saison de WTCR.   

Le poids n’est pas mentionné mais il parait probable qu’il soit en légère hausse (1100 kg sur la Racing Cup) pour se conformer aux normes de la catégorie. La boîte séquentielle à six rapports a quant à elle été renforcée, tandis que le système de freinage comprend des disques de 378 mm pincés par des étriers à 6 pistons à l’avant (270 mm et étriers à 2 pistons à l’arrière).

peugeot 308 TCR
Malgré l'arrivée de cette 308 TCR, la 308 Racing Cup demeure au catalogue Peugeot Sport.

Côté châssis, la 308 TCR devrait gagner là aussi en efficacité, grâce à des voies fortement élargies, des épures de suspensions spécifiques ou encore des barres antiroulis réglables.  Enfin, l’aérodynamisme a été optimisé afin de générer un maximum d’appui et d’optimiser les flux d’air.

Si le public devra patienter jusqu’au salon de Genève en mars prochain pour pouvoir admirer cette 308 TCR, les commandes sont déjà ouvertes, avec un tarif fixé à 109 000 € HT. A noter que Peugeot annonce des coûts d’exploitation de 4,50 € HT du kilomètre, hors consommables.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 308