Vous êtes ici :

Peugeot 508 vs Volkswagen Arteon : le match des prix

Peugeot 508 vs Volkswagen Arteon : le match des prix

Ligne moderne et dynamique, profil de coupé, présentation valorisante, la nouvelle Peugeot 508 s'attaque à la Volkswagen Arteon. Laquelle de la française ou de l'allemande se révèle la plus intéressante financièrement ?

Page 1Peugeot 508 vs Volkswagen Arteon : le match des prix 

Présentée au grand public lors du salon de Genève 2018, la Peugeot 508 a récemment dévoilé ses prix, qui varient de 32 300 à 49 950 €. La gamme se compose de quatre finitions et cinq motorisations.

En face, la Volkswagen Arteon est plus chère : de 40 210 à 57 040 €. À noter que sa gamme a été fraîchement revue, elle abandonne pour l’occasion le 2.0 TSI 190 et 280 ch ainsi que le 2.0 BiTDI de 240 ch. Elle laisse désormais le choix entre trois moteurs et cinq finitions.

Peugeot 508 GT Line planche de bord
Peugeot 508 GT Line

L’une des versions de la Peugeot 508 qui devrait rencontrer le plus de succès est la 2.0 BlueHDi 160 EAT8 GT Line, facturée 41 200 €. En face, la Volkswagen Arteon propose la 2.0 TDI 150 DSG7 R-Line, à 47 740 €. Un écart important de 6 540 € à mettre au crédit de la française.

La Volkswagen Arteon est plus chère que la Peugeot 508

Dotée de la même motorisation avec le niveau inférieur Allure (38 800 €), le prix se rapproche de celui de l’Arteon avec la finition de base (43 080 €). La différence est réduite à 4 280 €. Cependant, l’allemande dispose en plus de jantes de plus grand diamètre (18 pouces), de projecteurs à LED, la climatisation à trois zones

Volkswagen Arteon Elegance planche de bord
Volkswagen Arteon Elegance

En finition GT Line et R-Line, les deux concurrentes mettent l’accent sur le look avec de grandes jantes alliage (18 pouces sur la Peugeot contre 19 sur la VW), une face avant spécifique puisque la 508 adopte une calandre à damier chromé mais l’Arteon va plus loin avec un bouclier plus sportif. Elle profite également d’une double sortie d’échappement trapèzoïdale ou encore d’un petit becquet de coffre noir laqué.

Au chapitre équipement, la française reçoit une sellerie mixte tissu/cuir, l’allemande oppose des sièges en cuir et Alcantara, et chauffants. Cette dernière offre en plus les feux de route automatiques (faisceau lumineux adaptatif), la climatisation tri-zone (réglage séparé à l’arrière), mais également un écran central tactile d’une taille plus généreuse : 12,3 pouces contre 10 pour la Peugeot.

 

De meilleures valeurs pour la 508

Peugeot 508 phare crochet lumineux
Peugeot 508
Volkswagen Arteon phare optique avant
Volkswagen Arteon

Globalement, la Volkswagen Arteon est positionnée plus chère. En entrée de gamme diesel, l’écart se creuse. La Peugeot 508 1.5 BlueHDi 130 ch Active est vendue 32 300 € alors que la Volkswagen Arteon 2.0 TDI 150 ch 41 030 €. Un fossé sépare les deux : 8 730 € ! mais il est plus logique d’opposer à l’allemande la version 2.0 BlueHDi 160 ch EAT8 Allure facturée 38 800 €.

Enfin, il reste une donnée importante, celle des valeurs résiduelles. En plus d'être moins chère, la Peugeot 508 résiste mieux au temps. En effet, la valeur de revente d'une 508 First Edition 2.0 BlueHDi 180 EAT8 sera de 50 % au bout de trois ans. Une Passat R-Line Exclusive 2.0 TDI 190 DSG7 sera inférieure : 47 %.

 

Bilan

La Peugeot 508 est nettement moins chère que la Volkswagen Passat. Même si cette dernière propose des équipements supplémentaires, cela ne compense pas l'écart. De plus, la française, avec la finition First Edition, dispose de meilleures valeurs de revente.

A LIRE. Le match des prix Peugeot 508 vs Renault Talisman

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (4)
Alscotch35

Shooby136 : il y a un paquet d'acteurs qui cotent les valeurs résiduelles des véhicules aujourd'hui. Ils procèdent de la même manière pour l'ensemble du parc roulant. De très nombreux professionnels sont très sensibles à ce critère d'achat : meilleure tenue dans le temps et valeur résiduelle élevés : moins de pertes pour la société. Donc moins de dépréciations à amortir ! Pour les particuliers qui ne gardent pas une voiture achetée neuve jusqu'au bout (ce qui est est il faut bien dire rarissime de nos jours !), c'est aussi un critère. Quant à l'image de Peugeot en VO, elle est en nette amélioration, notamment grâce aux efforts menés sur la qualité à 3 et 5 ans. Pour rappel, la 308 domine la Golf sur le sujet ! http://auto-infos.fr/La-qualite-percue-de-la-308-tient,7723 ou encore http://www.auto-moto.com/actualite/business/business-la-peugeot-308-est-elle-devenue-la-golf-francaise-55269.html#item=1 .

Bruno du 13

On aimerait surtout savoir à prix égal ce que l'on peut avoir, avec l'une et l'autre. Ou alors à moteurs et finitions/équipement comparables, quel est l'écart de prix. Plutôt que comparer des versions avec 8000 euros d'écart en remarquant que l'Arteon a des sièges cuirs et pas la 508... Alors oui la valeur de reprise est un paramètre très important sauf pour les rares personnes qui gardent leur voiture jusqu'à la fin. Mais tout de même je m'interroge sur le calcul de la revente, et avec un peu de pessimisme sur la meilleure tenue de la 508 sur ce plan... quand on voit l'image de VAG malgré le "dieselgate". De plus ça risque bien d'être un marché de niche pour Peugeot.

shooby136

Question : comment calcule t-on la valeur de revente d'une auto pas encore commercialisée ? Question subsidiaire : la valeur de revente, est-ce vraiment le critère d'achat numéro 1 ?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 508
Recevez par e-mail toutes les infos de la Volkswagen Arteon