Vous êtes ici :

Vidéo Peugeot 6008 (2017) : le haut de gamme change de cap

Le futur Peugeot 6008 sera un SUV imposant (4,80 m de long) qui sera commercialisé début 2017 à partir de 45 000 € (estimation)
Le futur Peugeot 6008 sera un SUV imposant (4,80 m de long) qui sera commercialisé début 2017 à partir de 45 000 € (estimation)

Nouvelle silhouette et nouveaux marchés visés : pour son haut de gamme, Peugeot mise désormais sur le véhicule de loisirs. Le futur 6008 tentera sa chance principalement en Chine et en Russie. L'Europe ne sera pas oubliée.

De l'aveu de Maxime Picat, directeur de la marque Peugeot, il n'y aura pas de 608 pour succéder à la Peugeot 607. Le constructeur français ne souhaite pas revenir sur le segment E des grandes routières traditionnelles.

Un marché très largement dominé par les spécialistes allemands (Audi, BMW et Mercedes) où Peugeot n’a pas réussi à percer à l’international et  que PSA réservera désormais à la marque DS via la future DS9 dérivée du concept car Numéro 9.

Ceci étant, en matière de haut de gamme, Peugeot n’a pas dit son dernier mot.
Vidéo du futur SUV Peugeot 6008 - L'argus


Un SUV pour la Chine

Les phares sont en partie surplombés par le capot.
Les phares sont en partie surplombés par le capot.
La montée en gamme de Peugeot s’applique aujourd’hui à l’ensemble de la gamme : de la récente 308 à la 508 restylée. Pour monter encore d’un cran, Peugeot passera au SUV.

Un segment à fort potentiel sur lequel les constructeurs prévoient une croissance mondiale de l'ordre de 26 % dans les cinq prochaines années.

Un essor qui sera principalement localisé sur les nouveaux marchés de Chine, de Russie, et du Moyen orient.


Un futur 6008 avec de l'allure

Les contours des feux évoquent toujours le motif de griffe cher à Peugeot.
Les contours des feux évoquent toujours le motif de griffe cher à Peugeot.
Le futur Peugeot 6008 reprendra les grandes lignes du concept car SX-C dévoilé dès avril 2011 au salon de Shanghai.

Et dans le détail, il incarnera la seconde phase de l'identité cosmétique initiée par Gilles Vidal, le patron du style Peugeot.

Un design se traduisant par un capot long et plat pour affirmer un gabarit statutaire (longueur : 4,80 m), nervuré et ouvragé pour apporter de l’exclusivité.

Les phares sont surplombés par l’extrémité du capot à la manière de la dernière étude de style de la marque : l’Exalt présentée en avril dernier au salon de Pékin.

Le regard est très affirmé avec néanmoins une surface « technique » amincie car l’éclairage full led permettra de réduire l’épaisseur du projecteur.

Est-ce pour séduire la Chine que le 6008 aura les yeux bridés ?
Autre symbole fort dans l’Empire du milieu, le Lion – qui inspire force et longévité - sera placé au centre de la calandre et non plus sur le capot comme viennent de l’initier la Peugeot 408, puis tout récemment la Peugeot 508 restylée.

Les flancs cintrés au plus près de la structure et les surfaces planes presque brutes assurent une continuité avec les modèles d'aujourd'hui.

Enfin à l'arrière, le hayon très incliné encadré par des optiques en forme de griffe apporteront du dynamisme. N’oublions pas : dans « SUV » il y a le « S » de sport.


Cinq plus deux places pour le 6008

Le 6008 proposera cinq places et non sept car il revendique un bon standing et non des capacités familiales.
Le 6008 proposera cinq places plus deux places d'appoint dans le coffre.
L'habitacle du futur Peugeot 6008 sera soigné. Il offrira suffisamment de confort pour voyager avec cinq passagers à bord. Et deux places supplémentaire seront proposées "dans le coffre".

Le 6008 jouera la carte du high-tech car Peugeot mettra le paquet sur l'interface multimédia avec une version encore plus élaboré du e-cockpit étrenné par la nouvelle 308.

L'écran tactile sera bien sûr de la partie mais il cohabitera avec une instrumentation 100 % numérique devant le conducteur comme dans une Audi TT.


L'hybride plug-in arrive !

Au salon de Francfort en septembre 2011, le concept car HX-1 fut le premier a évoquer la technologie hybrid plug-in. il associait à l'époque un moteur 2.2 HDi de 204 ch à un électromoteur de 95 ch. La puissance cumulée atteignait 299 ch.
Au salon de Francfort en septembre 2011, le concept car HX-1 fut le premier a évoquer la technologie hybrid plug-in. il associait à l'époque un moteur 2.2 HDi de 204 ch à un électromoteur de 95 ch. La puissance cumulée atteignait 299 ch.
Pour satisfaire les normes antipollution, le Peugeot 6008 devra impérativement passer par la case hybride.

Il étrennera une définition plus poussée de la technologie Hybrid4 avec une puissance cumulée de l’ordre de 250 ch.

Toujours proposé en diesel en Europe sur la base du nouveau bloc BlueHDi 180 et associé à un électromoteur, ce dispositif sera pour la première fois doté d’une technologie plug-in laquelle permet d'évoluer en mode 100 % électrique avec une autonomie d’environ 50 km.

Couteux, l’hybride rechargeable pourrait rebuter certains clients qui n’en voient pas l’utilité immédiate. Aussi pour rendre plus abordable son 6008, Peugeot proposera une version diesel (180 ch et deux roues motrices) qui abaissera le ticket d’entrée autour de 45 000 €.

A lire : Essai Citroën DS5 BlueHDi 180


Un 4x4 ponctuel

Tout comme le 6008, la 580 RXH mise dur l'hybridation pour proposer ponctuellement une transmission intégrale.
Tout comme le 6008, la 580 RXH mise dur l'hybridation pour proposer ponctuellement une transmission intégrale.
Sur les marchés où le diesel reste minoritaire, le 6008 proposera une hybridation essence reposant sur le moteur 1.8 turbo de 200 ch (code EP8 en interne) dévoilé en avril dernier au salon de Pékin.

Contrairement au Volkswagen Touareg Hybrid qui ajoute à son groupe motopropulseur une transmission intégrale mécanique, le futur 6008 misera sur le 4x4 ponctuel c’est-à-dire lorsque le moteur thermique (relié aux roues avant) et l’électromoteur (animant le train arrière) fonctionnent de concert.

Un choix plus économique et qui allège le véhicule : le Touareg hybride revendique 2,3 tonnes et 92 000 € (+ 6 500 € de malus !), le Peugeot devrait se situer sous la barre symbolique des 2 tonnes et s’afficher à un tarif estimé à 53 000 € en hybride Plug-In.


Bilan : quel avenir pour le 6008 ?

S’orienter vers le marché des SUV est une manière pour Peugeot de mettre un terme aux échecs successifs de ses grandes berlines routières. Cette saga de la 604 à 607 étalée sur trente ans n’a jamais réussi à concurrencer les modèles allemands à l’international.

La tâche ne sera pas plus facile parmi les SUV, les mêmes allemands sont déjà bien implantés, mais Peugeot a déjà démontré son savoir-faire sur ce segment avec le succès du 3008. Le 6008 doit impérativement s’inscrire dans son sillage.

A lire : Immanquable Peugeot !
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (20)
jcc55

C est vrai que le 806 est très pratique je n aime pas cette console imposante on est serré .

elisabetheychenne265

D'abord je partage la lutte contre le french bashing. Je ne roule qu'en Peugeot sans aucun problème. Je regrette beaucoup de ne plus trouver sur le Marche et dans aucune marque du groupe le successeur de la 807. Et pourquoi faut il qu'après avoir tout enlevé au sol entre passager et conducteur , tous les modèles aient besoin de cette console invasive et handicapante. On dirait que les designers n'ont jamais été coincés avec une grosse voiture sur un parking ne pouvant entrer dans le véhicule côté conducteur. J'espère beaucoup de la nouvelle 6008 et ne lâcherai mon 807 ( 20ans d'aventures commencées avec 806) que lorsque la 6008 aura été présentée. Tous mes espoirs sont en elle.

roger.roulland028

heureux possesseur d'une 3008 (ma 2e) j'ai hâte d'essayer cette 6008 qui me semble avoir de beaux atouts

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Peugeot