Vous êtes ici :

Peugeot : une 308 R pourrait bientôt voir le jour

peugeot 308 GTI bleue
La Peugeot 308 GTi pourrait bientôt être secondée par une nouvelle version plus puissante.

Peugeot Sport a confirmé qu'une version plus puissante de la 308 GTi était actuellement en préparation. Celle-ci pourrait alors concurrencer la Volkswagen Golf R en termes de performances.

Nombreux ont été déçus en découvrant que la 308 GTi ne bénéficiait d’aucune évolution technique lors de sa récente mise à jour. Mais il se pourrait bien que cela ait été fait sciemment, afin de laisser la place à une nouvelle version de la compacte, encore plus sportive.

Interrogé par les Australiens de Motoring, Patrice Delannoy de Peugeot Sport a en effet déclaré qu’un mulet de 308 GTi avait été développé, avec une puissance portée à plus de 310 ch et un couple de 400 Nm. Des valeurs qui en feraient une parfaite concurrente pour la Golf R de Volkswagen.

Peugeot 308 R Hybrid
La variante R Hybrid ayant été stoppée, on devrait retrouver le vaillant 1.6 THP dans une nouvelle version encore plus poussée.

Le développement de la tonitruante 308 R Hybrid ayant été stoppé, cette potentielle 308 R demeurerait une auto 100% thermique, faisant toujours confiance à son vaillant bloc 1.6 THP. Patrice Delannoy a d’ailleurs confirmé que ce moteur pouvait encaisser « bien plus de puissance » que sur la 308 GTi.

Le châssis de la compacte semble également apte à gérer ce surplus de cavalerie, puisque les freins et les suspensions de la GTi n’ont a priori pas été modifiés sur ce mulet, sans que cela ne pose de problème. Enfin, deux versions de cette « super 308 » pourraient être proposées, l’une en boîte mécanique et l’autre avec la boîte automatique EAT8.

 

Plus performante mais pas radicale

Malgré ce gain en puissance et donc en performances, la bombinette de Sochaux conserverait sa polyvalence et n’aurait pas pour but de se radicaliser, à l’image d’une Honda Civic Type R ou même de l’ancienne Renault Mégane Trophy-R. Cela ne correspondrait apparemment pas aux attentes de la clientèle pour ce modèle…

Bien que ce projet semble déjà relativement avancé, l’auto ne devrait a priori pas voir le jour tout de suite, Patrice Delannoy avouant que son développement nécessitait encore un peu de temps. Mais il ne fait quasiment aucun doute que cette nouvelle sportive devrait voir le jour tôt ou tard. Au contraire d’un hypothétique 3008 GTi, qui serait trop coûteux à produire.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (14)
shooby136

dans mon précédent com, je n'ai nullement fait le rapprochement pourcentage de voiture vendue en GTI, et vente en dehors de la France, non plus, Bruno du 13 ;)

Bruno du 13

Shooby136, je ne vois pas bien le rapport entre pourcentage de voiture vendue en GTI, et vente en dehors de la France... vous ne me ferez pas croire qu'en France et ailleurs, une GTI Française (ou autre) se vend autant ou presque qu'une brave 110 ou 120ch... Strechi, globalement OK avec vous, même si j'ai du mal à voir l'intérêt d'un break GTI.

strechi

Les apprentis mécaniciens qui jugent les moteurs downsizés parce qu'ils ont lu il y a longtemps dans un article dont ils ne peuvent citer les sources. Les blocs moteurs n'ont jamais été aussi fiables qu'aujourd'hui pour plusieurs raisons, l'expérience des constructeurs, les progrès en matière de matériaux, d'usinage et de traitements de surfaces ont permis d'énormément améliorer la fiabilité des moteurs. Plus personne ou presque ne coule de bielles, ne fend un carter ou se tape un joint de culasse. Alors arrêtez de dire n'importe quoi, les seuls organes présentant un risque sont le turbo et les pompes HP, et pour le turbo il suffit de le laisser refroidir correctement, en général ceux qui ont des problèmes ont de bonnes raisons.... Le Mr qui cite la RS3 parle de vrai quattro, c'est quoi un vrai quattro et un faux quattro ? Perso je ne connais que l'Haldex et le Torsen sur les VAG, et Golf R et RS3 ont exactement le même (ah oui c'est pas le même nom ca s'appelle le marketing, visiblement ca marche). C'est une bonne chose que PSA rentre dans cette course pour l'image de marque car il s'agit bien de àa, ce groupe a toute la légitimité pour le faire il suffit d'observer les choix faits par le constructeur (système de freinage différentiel autobloquant), ainsi que les ses talents certains de mises au point en matière de liaison au sol. Je regrette simplement que PSA ne le propose pas en SW, il y a une grosse clientèle potentielle, c'est dommage. Et j'ai des doutes sur les capacités de la Boite AISIN a avoir un caractère sportif, elle est au demeurant très bonne, mais pas vraiment axé sportivité, elle n'a pas l'agrément du ZF 8HP. Allez PSA s'il vous plait on la sort, sans cette merde de bruit artificiel dans les hauts parleurs, on propose un break, on enleve tout les aides électroniques de merde c'est une sportive pas une gameboy, vous y intégrez une sono meilleure que cette merde de Denon, et un vrai frein à main. La vous en ferez une caisse, qui attirera jeunes et moins jeunes (moins chere, et disponible en break).

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 308