Vous êtes ici :

Premières indiscrétions sur la nouvelle Opel Insignia (2017)

Nouvelle Opel Insignia mondial de paris 2016
Le prototype surpris en plein développement ne laisse aucun doute : la nouvelle Insignia s'inspire du concept-car Monza dévoilé au salon de Francfort à l'automne 2013. La seconde génération de la familiale allemande fera ses grands débuts au Mondial de Paris en octobre 2016.

La prochaine grande berline d'Opel est en cours de finalisation. Plus habitable, plus légère, plus efficiente : tel est le cahier des charges que le constructeur semble s'être fixé pour concevoir ce modèle qui sera dévoilé au Mondial de l'automobile, en octobre prochain, et commercialisé début 2017.



La génération actuelle est apparue en 2008, et a remporté le titre très convoité de "Voiture de l’année". Son style dynamique et ses progrès évidents - elle venait remplacer une Vectra totalement dépassée - avaient largement plaidé en sa faveur.

Nouvelle Opel Insignia mondial de paris 2016

La future Insignia ne devrait pas être plus grande (l’actuelle mesure déjà 4,83 m de long, et 4,91 m pour le break) mais plus habitable, grâce à un empattement allongé, obtenu par le déplacement des trains roulants (surtout à l’arrière) vers les extrémités.

 

Une future Insignia assez différente

Nouvelle Opel Insignia mondial de paris 2016
Face avant verticalisée, nouvelle calandre, phares effilés... le concept Monza annonçait déjà la nouvelle Insignia.

Elle reprendra les codes stylistiques des modèles actuels (nouvelle Opel Astra) ou proches d’être révélés, comme, par exemple ,le Mokka restylé qui fera son apparition début mars au salon de Genève.

A l’avant, sa calandre fera un peu penser à ce que font aujourd’hui Mazda et Volvo, avec une seule barrette horizontale, dont les deux parties bifurquent vers le bas puis prennent de l’épaisseur sans entrer en contact avec le logo central.

Nouvelle Opel Insignia mondial de paris 2016
La nouvelle Opel Insignia s'inspirera du concept Monza notamment au niveau de la ligne de pavillon plongeante.

Sans  réellement devenir un coupé à quatre portes, la future Insignia arborera une ligne de pavillon assez plongeante, une caractéristique révélée par le concept-car Monza, présenté en 2013 au salon de Francfort. La partie arrière, avec des feux à LED plutôt volumineux, est totalement nouvelle.

 

Pas d’hybride

Nouvelle Opel Insignia mondial de paris 2016

Sous son capot, la future Insignia recevra un inédit moteur diesel 1.6 CDTI bi-turbo de 160 ch qui sera étrenné dans les prochaines semaines par la nouvelle Astra. S’y ajoutera le 1.6 CDTI de 110 et 136 ch.

A priori, aucune version hybride, rechargeable ou non, n’est aujourd’hui prévue. Selon nos informations, Opel garderait cette technologie pour des modèles dédiés, qui seront, le cas échéant, positionnés différemment dans la gamme.

La future Insignia fera partie des premiers modèles dévoilés dans le cadre de l’ambitieux plan 2020 de Karl-Thomas Neumann, le président de General Motors Europe, qui prévoit de lancer 29 nouveautés d’ici 2020.

À lire aussi
Mots clés
Votre commentaire
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Opel Insignia