Vous êtes ici :

Prix carte grise : plus de taxes locales et flambée des tarifs 2017

certification d'immatriculation sur une table
La carte grise, ou certificat d'immatriculation, se paye à un tarif différent selon les régions. Le prix est calculé en fonction de la taxe régionale et du nombre de chevaux fiscaux du véhicule.

A de rares exceptions près, le prix de la taxe régionale perçue pour les nouveaux certificats d'immatriculation des véhicules neufs et d'occasion augmente en 2017 par rapport à 2016. Avec parfois de fortes disparités selon les régions. Explications et règles de calcul.

Comme le prix du gaz et du timbre-poste, mais aussi celui des complémentaires de santé, le prix des certificats d’immatriculation (les fameuses « cartes grises ») a augmenté au 1er janvier 2017.

Plus exactement, c’est le montant de la taxe régionale par cheval fiscal, perçue au moment de l’immatriculation du véhicule et donc de l’émission de la carte grise, qui augmente voire s’envole dans certaines régions. Mais d’autres ont tout de même la chance d’afficher un montant en baisse par rapport à l’année dernière.

Hausse de la fiscalité locale et regroupements au sein des nouvelles régions (même si certaines anciennes régions conservent parfois un tarif spécifique) expliquent ces évolutions de tarifs qui pourront parfois surprendre plus d’un automobiliste.

 

Le prix de la fusion

carte de france des prix de carte grise

Carte de France des prix des cartes grises réalisées par le site Cartegrise.org

Par exemple, le prix du cheval fiscal est passé de 36 à 51 euros en Franche-Comté, au sein de la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté, ce qui représente une hausse de 41% du tarif. En Centre-Val de Loire, la hausse atteint 17% avec un cheval fiscal qui passe de 42,45 à 49,80 euros.

Par contre, les habitants de l’ancienne région Auvergne vont payer un peu moins cher. En fusionnant avec la région Rhône-Alpes, celle-ci s’aligne en effet sur son tarif et fait désormais payer le cheval fiscal
43 euros au lieu de 45 euros.

En moyenne pour la France métropolitaine et la Corse, le prix du cheval fiscal se situe à 42,65 euros, avec un maximum à 51,20 euros en Provence-Alpes-Côte d’Azur et un minimum à 27 euros en Corse.

Pour l’Outre-mer, la moyenne se situe à 38,90 euros, avec un maximum à 51 euros à la Réunion et un minimum à 30 euros en Martinique et à Mayotte.

 

Simulateur en ligne

Si vous devez faire immatriculer un véhicule neuf ou d’occasion et souhaitez connaître le coût de sa nouvelle carte grise, le site Service-Public.fr met à votre disposition un simulateur.

Il suffit de renseigner l’ancienne immatriculation du véhicule, sa date de première mise en circulation, son type de carburant et ses émissions de CO2 pour voir s’afficher le tarif complet. Celui-ci comprend :

  • la taxe régionale,
  • une taxe de gestion de 4 euros,
  • et une redevance d’acheminement de 2,76 euros, si vous décidez de vous faire envoyer le document par La Poste.

Dans tous les cas, il vous faudra vous déplacer en préfecture ou sous-préfecture pour déposer le dossier (certaines administrations autorisent l’envoi des documents par la Poste, un service en ligne sera ouvert bientôt) ou faire faire la démarche par un site spécialisé ou un professionnel, mais vous paierez plus cher.

Partager cet article
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
136 114 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !