Vous êtes ici :

Problèmes techniques sur le Nissan Qashqai 2.0 dCi

Star sur le marché des SUV compacts, le Nissan Qashqai présente un bilan fiabilité contrasté. Climatisation HS, usure des coussinets de bielle sur le 2.0 dCi... le constructeur participe à la facture.
Star sur le marché des SUV compacts, le Nissan Qashqai présente un bilan fiabilité contrasté. Climatisation HS, usure des coussinets de bielle sur le 2.0 dCi... le constructeur participe à la facture.

Remplacé début 2014, le Nissan Qashqai continue une brillante carrière sur le marché de l'occasion. Néanmoins, il est loin d'être irréprochable en termes de fiabilité. Outre des soucis de climatisation sur certaines versions, le moteur 2.0 dCi d'origine Renault présente une fragilité au niveau des coussinets de bielle. Le constructeur a mis en place des grilles de prise en charge.

Auréolé d’un vif succès, le Qashqai n’est pourtant pas exempt de défauts techniques récurrents.

La climatisation a ainsi une fâcheuse tendance à flancher et à faire du bruit, défaillances imputées au blocage du compresseur.

Sont touchées les versions 1.6 et 2.0 à essence et 2.0 dCi produites du 8 novembre 2006 au 28 janvier 2010.

Le constructeur aura attendu la toute fin de carrière de son best-seller pour réagir puisque c’est seulement depuis juin 2013 qu’il participe aux frais de remplacement du compresseur dans la limite de cinq ans ou de 150 000 km, au premier terme échu.

A LIRE. LE bilan Qualité/fiabilité du Nissan Qashqai

Alerte sur le moteur 2.0 dCi


Idem pour l’usure prématurée des coussinets de bielle sur les Qashqai et X-Trail 2.0 dCi du 7 novembre 2006 au 22 janvier 2013.

Cette avarie peut résulter d’un manque de lubrification lorsque le moteur tourne à un régime élevé.

Elle se traduit par une perte de puissance, un bruit anormal, voire un arrêt du moteur suite au grippage des coussinets. Depuis octobre dernier, le réseau procède à une reprogrammation afin d’éviter les régimes trop élevés sur les véhicules produits jusqu’au 26 avril 2013.

Pour ceux touchés par une détérioration du moteur, Nissan met la main à la poche (dans la limite de cinq ans ou de 150 000 km, au premier terme échu) dans le cadre de son remplacement. Bien évidemment, entre en ligne de compte, l'âge et le kilomètrage du véhicule, le suivi de l'entretien et surtout la fidélité du client au réseau.
Partager cet article
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (31)
rt7VupI670

j'ai un nouveau Qashqai depuis 2 ans. L'an dernier plus de clim : fuite réparée au bout d'un mois. Cette année nouvelle panne de clim : il faut remplacer le condenseur ! Seul problème : Nissan est en rupture et je ne sais pas quand elle sera remplacée ! donc encore un été sans clim ! Merci la qualité Nissan !

vincentluis34983

Bonjour ,il vient de m'arriver la même chose , comment ça s'est terminé pour vous ? Cordialement

michel.agogue702

comment changer une sonde lamda sur un quashqai nissan 2.0 dci année 2008 a 142000 km?

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
143 805 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !