Accès pro Mon Argus®
Vous êtes ici :

PSA : Carlos Tavares a annoncé en interne la fin de l'HYbrid4 diesel

PSA est le seul constructeur a avoir misé sur le Full hybrid diesel. Un pari raté en termes de chiffres de vente mais aussi de rentabilité.
PSA est le seul constructeur a avoir misé sur le Full hybrid diesel. Un pari raté en termes de chiffres de vente mais aussi de rentabilité.

Selon nos informations, le groupe PSA a annoncé en interne jeudi 2 octobre 2014 la fin de la technologie hybride diesel, baptisée HYbrid4, qui équipe les Citroën DS5, Peugeot 3008 et Peugeot 508. L'arrêt est programmé pour 2017 lorsque que ces véhicules notamment chez Peugeot seront remplacés.


A l'occasion du mondial de Paris, Carlos Tavares (le patron de PSA) mise sur l'hybride rechargeable essence.
A l'occasion du mondial de Paris, Carlos Tavares (le patron de PSA) mise sur l'hybride rechargeable essence.
Jeudi matin,  lors d’une table ronde au Mondial de Paris, Gilles Le Borgne (directeur recherche et développement chez PSA) affirmait que la technologie HYbrid4diesel n’était pas remise en cause malgré la décision il y a quelques mois du développement d’un hybride rechargeable à essence.

Le même jour, son patron Carlos Tavares répondait : "Il faudra gérer la connexion avec l'avenir, il est probable qu'on n'aura pas à développer tous les hybrides du monde à un moment donné."




Pas rentable

Sans l’officialiser clairement, le pessimisme du grand patron était fondé sur sa décision de ne pas poursuivre dans la voie de l’hybride diesel. L’équipementier allemand Bosch qui a développé l’HYbrid4 avec PSA s’est dit pas au courant de la décision. Tout en affirmant qu’elle n’était pas surprenante.

Sur le stand Peugeot, au mondial de Paris, le constructeur présente une nouvelle version de la 508 RXH sans la chaîne de traction hybride plus accessible financièrement.
Sur le stand Peugeot, au mondial de Paris, le constructeur présente une nouvelle version de la 508 RXH sans la chaîne de traction hybride plus accessible financièrement.
D’une part, parce que les chiffres de vente des versions HYbrid4 ne permettent pas d’amortir cette technologie. Au point que PSA laisse des plumes sur chacun des modèles produits.

D’autant plus que l’entrée en vigueur des normes Euro 6, imposant un système de dépollution supplémentaire (catalyseur SCR) ne va pas arranger les choses. La récente commercialisation de la 508 RXH en version deux roues motrices (dépourvue de l’hybride diesel) n’est pas innocente.

D’autre part, le groupe PSA doit investir massivement dans l’hybride rechargeable à essence primordial pour le marché chinois alors que l’HYbrid4 diesel depuis 2012 est centré sur l’Europe.

Volvo a lui aussi investi dans l’hybride diesel sauf que sa technologie est rechargeable et donc transposable en essence.

A Lire. La Peugeot 508 RXH 2.0 BlueHDi deux roues motrices


Carlos Tavares a tranché


Le système HYbrid4 lancé en 2012 sur le Peugeot 3008 se distingue par une architecture particulière avec le moteur électrique sur l'essieu arrière.
Le système HYbrid4 lancé en 2012 sur le Peugeot 3008 se distingue par une architecture particulière avec le moteur électrique sur l'essieu arrière.
Désirant remettre rapidement les finances du groupe sur les bons rails, Carlos Tavares n’a pas eu d’autre choix que de régler ce dossier épineux. Sa décision a été motivée par la nécessité de réinvestir quelques millions d’euros à l’horizon 2017.

Et pour cause, l’arrêt de la boîte manuelle pilotée ETG6 (ex-BMP6) oblige de réétudier la cinématique afin d’implanter la nouvelle transmission automatique à 8 rapports fournie par l’équipementier japonais Aisin.

Sur ce sujet du Full Hybrid, M.Tavares a du se rappeler à son bon souvenir l’époque où il était dirigeant de la marque au losange. Si Renault s’était penché sur cette technologie, il n’avait pas donné suite en raison du manque de rentabilité.

A Lire. Le Peugeot 3008 HYbrid4 à l'essai.


Arrêt en 2017


Pour l’heure, les trois modèles HYbrid4 vont poursuivre leur carrière jusqu’à leur remplacement. Ce sera le cas pour le Peugeot 3008 (en 2016) puis la 508 (508 GT en 2017). Quant à la DS5, l’arrêt pourrait intervenir à l’occasion du restylage.


HYbrid4 Plug In ?


Dans les coulisses du Mondial, Gilles Le Borgne confirmait que PSA travaillait sur deux architectures hybride plug in. Parmi elles, la possibilité de réutiliser l’HYbrid4 en le transformant en version essence rechargeable.

Mais ce choix impose de lourds investissements pour redimensionner le système et adapter une batterie lithium-ion (celle de l’HYbrid4 actuel est de type nickel-métal-hydrure).

L’architecture particulière de l’HYbrid4 reste néanmoins un frein sur le domaine de la rentabilité. N’est-il pas plus judicieux d’opter pour un moteur électrique à l’avant, système que de nombreux équipementiers ont en portefeuille. La décision sera prise au cours du premier trimestre 2015 sachant que l’HYbrid4 Plug In ne part pas favori.

A Lire. Golf GTE : la Volkswagen hybride rechargeable à l'essai
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Golf

C'est bien dommage de jeter le bébé avec l'eau du bain. Après 100'000km effectué sur une RXH, je pense avoir un avis autorisé sur la question. En résumé, c'est de la balle ! C'est, et de loin la voiture la plus polyvalentes et la plus économe que j'ai possédé. Alors oui, elle consomme quelque 5,5 l/100km sur autoroute. Là, où cela devient magique, c'est que cela reste vrai dans les bouchons de Strasbourg ou de Turin, et même sur les cols avec une pente douce. Pour atteindre la consommation record de 6.7 L/100km, il faut rouler à tombeau ouvert avec les portes ski en milieux alpin. Son plus grand défaut: le porte ski s'enlève difficilement. Quant à la décriée boîte à vitesse, elle se laisse maîtriser en quelques heures. Après c'est sans accoups. Certes, le mode, vaudrait-il mieux dire 2+2, ne génère pas l'adhérence d'un 4x4 rigide avec différentiels bloqués, mais cela suffit pour passer le Mont-Blanc en pneu d'été lors d'un retour d'hiver. Je n'ai jamais chaîné ce véhicule, contrairement à tous ses prédécesseurs (tous des tractions). Cela fait longtemps que les moteurs Diesel émettent moins de particules fines que leurs homologues à essence. Ceux à injection directe étant particulièrement problématiques. Le problème des oxydes d'azote a été récemment réglé avec les moteurs "bleus". Il n'est pas rationnel de se détourner du Diesel maintenant; dans le passé, je ne dis pas. Il n'est pas sensé non plus d'arrêter la production du seul hybride qui fonctionne vraiment au moment où nous en avons le plus besoin. Il ne faut pas seulement parler du changement climatique mais agir aussi. D'accord, la RXH n'est pas pour toutes les bourses, mais si l'on remplaçait toutes les voitures plus chères par une hybride, on gagnerait beaucoup. On peut aussi discuter du choix des batteries Ni-MH. Il n'empêche qu'elles ne donnent aucun signe de fatigue, ce ne serait surement pas le cas avec des Li-Ion. Dans mon entourage, quelques personnes on tenté l'hybride, Toyota, Lexus, BMW... Tous sont déçus (de la consommation ) sauf les deux propriétaires de RXH. L'autre à appris son existence en voyant la mienne, moi je l'ai trouvée sur un site d'écomobilité. Tous mes passagers occasionnels s'étonnent quand le moteurs s’éteint. Tous disent : "Peugeot fait des hybrides ?". L’absence de succès incombe plutôt au service marketing qu'à la voiture. Monsieur Tavares, si Vous désirez du crowd founding pour développer la RXH Hybrid4 BlueHDI, je suis votre. ...et encore plus pour la HX-1. A bon entendeur.

Peter kamm

La boite ETG6 disparait et peu nombreux seront ceux qui la pleureront. Et pourtant, elle aurait pu évoluer favorablement en intégrant un moteur électrique pour la rendre hybride : on pourrait alors se passer de marche arrière, et en conséquence la transformer en ETG7, et le moteur électrique permettrait d'offrir un passage des vitesses sous charge. Vu le faible prix de la technologie simple embrayage, et sa fiabilité, c'est peut être dommage de l'abandonner.

rostaing-puissant

Vous ne savez pas ce que vous perdez : Un mazout bien réglé ne pollue presque pas. Le rendement du moteur diésel est 25% supérieur au moteur essence du fait de sa conception et que le gasoil est plus énergétique. Le coût du diésel est inférieur à l'essence ( je reconnais que les pièces détachées sont plus chères ). Les moteurs diésel sont plus résistants.( je reconnais qu'en hiver il ne faut pas laisser sa voiture dehors ) Le gasoil, comme tout carburant ( hydrocarbure saturé ) n'est pas très toxique ; par contre l'essence est additivé par un produit chimique hautement CANCÉRIGÈNE : le BENZÈNE !!!

4 réponses
Bernardo -

Pourquoi as-tu un FAP (qui emmagasine 99,9 % des particules) à ton diesel E5 ou E6? Tu es encore un ignare qui croit que lors de la régénération obligatoire (sinon il se bouche) de ton FAP il ne sort que de l'H2O et du CO2 du pot d'échappement. T'es surement un as de la chimie.

Marinello

Enfin une bonne nouvelle ! Peugeot a enfin compris, calculette à l'appui, que les drogués français du diesel, amateurs de particules et de cliquetis vibratoires, n'étaient pas leurs clients de demain. Le rêve d'une ville française libérée des horribles mazouts est accessible. Encore un effort, Peugeot !

Bernardo

Enfin, on va très petit à très petit abandonner ces poêles à mazout ! On va commencer à penser à la santé de tous et pas seulement au portefeuille (en calculant très mal et ne voyant qu'un prix à la pompe et pas l'entretien plus coûteux, les ennuis et pannes plus nombreux et chers et la durée de vie des diesel modernes devenue inférieure à celle des essence, sans parler du confort).

Votre commentaire
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Citroën DS5
Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 3008