Accès pro Mon Argus®

Quelle citadine d'occasion choisir ?

Quelle citadine d'occasion choisir ?
Renault Twingo versus Peugeot 107

Vous êtes étudiant, jeune conducteur, ou à la recherche d'une seconde voiture ? L'argus a sélectionné pour vous les meilleures citadines du marché, pour un budget de 3 000 à 5 000 euros.

Page 1Les précautions à prendre 

Quelle citadine d'occasion choisir ?
Dans les années 1990, le marché des citadines comptait peu de modèles. Mais l’introduction de normes antipollution plus strictes au début des années 2000 a changé la donne. Aujourd’hui, tous les constructeurs généralistes ont étoffé leur offre sur ce segment porteur.

En occasion, les petites voitures sont très prisées, notamment pour leur prix plancher et leur budget réduit (entretien et assurance). Si certaines se négocient à des prix très bas, leur conception est le plus souvent désuète. Il faudra donc composer avec un comportement routier peu rigoureux, un niveau sonore élevé, un freinage médiocre. Et garder à l’esprit que la sécurité passive (airbags, ESP) est souvent chiche voire absente. Attention aussi à l’équipement, car certains modèles sont particulièrement dépouillés dans les versions d’entrée de gamme et ne disposent bien souvent ni de la direction assistée ni même d’autoradio.

Les citadines plus récentes sont plus polyvalentes et peuvent sans problème s’aventurer en dehors des villes, ce qui incite certains constructeurs à proposer des versions diesels. Si la consommation en carburant est plus faible, le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle. Car les citadines à moteur diesel affichent généralement de plus importants kilométrages que les versions à essence, ce qui induit des frais d’entretien plus importants. Une citadine à moteur à essence sera plus rentable, surtout si vous roulez peu et essentiellement en zone urbaine. Enfin, si vous achetez votre voiture à un particulier, redoublez de vigilance. En effet, le véhicule n’est dans ce cas ni garanti ni révisé alors qu’il le sera chez un professionnel.

Les points à surveiller avant d’acheter

Quelle citadine d'occasion choisir ?Démarrages à froid fréquents, bouchons et parcours sur de petites distances, les citadines souffrent davantage. Certaines pièces sont mises à rude épreuve et peuvent s’abîmer prématurément. Si la voiture broute au démarrage, le disque d’embrayage est usé ; si les rapports passent difficilement, les synchros de la boîte de vitesses sont à remplacer.
 
Les coups de trottoir peuvent aussi avoir des conséquences sur le train avant (parallélisme) ou sur la direction assistée (bruits anormaux, volant mal aligné).

La finition étant très souvent basique, vérifiez l’état de la sellerie, le fonctionnement des sièges et la dégradation de la moquette, surtout sous les tapis de sol.

Même si les pneus présentent une usure acceptable (au-dessus du seuil de tolérance de 1,6 mm), vérifiez la date inscrite sur le flanc (l’indice DOT renseigne sur la date de production, n° de semaine/année). La gomme d’un pneu durcit et se craquelle avec le temps (maxi 5 ans).

Si la voiture dort à l’extérieur, examinez l’état de la carrosserie et des pare-chocs.

Préférez les modèles avec contrôle technique de moins de 6 mois. Sinon vous devrez le faire vous-même avant immatriculation à votre nom. Mais ce n’est pas une assurance tous risques. Car seuls les éléments de sécurité (freins, suspensions…) sont inspectés. Alors mieux vaut avoir l’oeil sur les éléments mécaniques.

Attention à l’entretien


Une voiture pas chère mais mal entretenue peut rapidement se transformer enQuelle citadine d'occasion choisir ? un gouffre financier. D’où l’importance de s’assurer du bon entretien effectué par le propriétaire.

Un véhicule faisant essentiellement de la ville doit être vidangé plus régulièrement.

Vérifiez les niveaux du liquide de refroidissement et des freins.

La courroie de distribution est une pièce essentielle pour le bon fonctionnement du moteur. Si elle cède, elle peut entraîner des dégâts importants pouvant conduire à la destruction du moteur. Son remplacement tient compte du kilométrage, mais aussi de la durée d’utilisation du véhicule (80000 km ou 5 ans, en moyenne). Si elle n’a pas été changée, négociez le prix de la voiture, car le remplacement d’une courroie coûte plusieurs centaines d’euros.
Si la voiture dispose de la climatisation, vérifiez l’entretien du circuit.
Retenez que le suivi d’un véhicule vous renseigne sur le sérieux du propriétaire. À défaut d’un carnet d’entretien à jour, réclamez les factures d’entretien et vérifiez que les préconisations du constructeur ont été respectées.

Guide d'achat auto

Laquelle choisir

Commentaire (0)
Partager cet article

Mots clés

  • achat
  • Aygo
  • chevrolet
  • citadines
  • citroen
  • C1
  • C2
  • euros
  • ford
  • fox
  • guide
  • ka
  • matiz
  • occasion
  • panda
  • peugeot
  • picanto
  • saxo
  • smart
  • toyota
  • twingo
  • volkswagen
  • 106
  • 107
  • 3000
  • 5000

Votre commentaire

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   
La Cote Argus®

Calculez la Cote Argus de votre voiture en 2 minutes !

Calculer ma Cote Argus

Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Articles récents

Guide d'achat occasion : quel ludospace acheter ?

Besoin d'espace pour les enfants, d'un grand coffre et d'aspects pratiques mais sans dépenser une fortune. Dans l'art de concilier l'inconciliable, le ludospace est passé maître. Tour d'horizon des forces en présence.

Quel monospace à 10 000 ¤ choisir ?

Véhicule idéal pour une famille, le monospace est une espèce très recherchée sur le marché de l'occasion, notamment dans la tranche des modèles à moins de 10 000 ¤. Face à la pléthore de propositions existantes, L'argus vous aide à y voir plus clair.
Nos partenaires
Guide d'achat occasion : quel ludospace acheter ?
Quel monospace à 10 000 ¤ choisir ?
Guide d'achat occasion : 14 breaks à moins de 15 000 ¤