Vous êtes ici :

Quelle citadine d'occasion choisir ?

Page 2Quelle citadine d'occasion choisir ? 

Avec seulement 3 000 € en poche, vous trouverez une citadine d’au moins 15 ans avec 100 000 km au compteur. Les modèles équipés de la climatisation sont rares et tous ne sont pas en bon état. Alors soyez vigilants !
 
Renault Twingo
Fiabilité : 3/5
La Twingo n’est plus toute jeune (19 ans), mais conserve d’excellentes qualités. Son design a bien vieilli avec le temps. Et elle affiche un rapport habitabilité-encombrement parmi les meilleurs de la catégorie. Malgré sa petite taille (3,43m), la Twingo sait recevoir, même les grands ne seront pas à l’étroit dans cet habitacle digne du segment supérieur.

La force de la Twingo, c’est aussi sa banquette coulissante qui permet de privilégier soit l’espace à l’arrière, soit le volume de coffre (jusqu’à 261 litres).

+Mais la petite Renault a aussi ses défauts, dus en partie à sa conception ancienne (1993). Ainsi, la position de conduite est critiquable, l’insonorisation perfectible, et la finition légère : plastiques mal ajustés, tissu des sièges de mauvaise qualité… La tenue de route et le freinage ne sont pas ses points forts, surtout sur les versions d’avant 2000. C’est en ville que la Twingo est le plus dans son élément.

Côté moteurs, évitez le bloc de 55 ch, peu performant, gourmand en carburant et affecté par des problèmes de fiabilité. Préférez le 1,2 litre de 58 ch, plus agréable à l’usage. Privilégiez un modèle d’après 2000, mieux équipé, mieux fini et plus agile.

Moteur conseillé
1.2 de 58 ch


Les points forts
Design séduisant
Habitabilité
Moteur 1.2 de 58 ch

Les points faibles
Position de conduite
Comportement routier
Seulement 4 places


Peugeot 106
Fiabilité : 3/5
Citadine dans l’âme, la 106 dispose, comme beaucoup de Peugeot, d’un bon châssis et d’un comportement sûr. Dommage que l’agrément de conduite soit altéré par une mauvaise position de conduite à cause d’un volant fixe et par l’absence de direction assistée sur les modèles d’entrée de gamme (avant octobre 2001).

Parmi les 9 moteurs proposés au cours de sa carrière, le 1,1 litre de 60 ch est un bon choix. Car en dépit d’une puissance modeste, il permet d’envisager des trajets routiers. C’est d’ailleurs la version la plus diffusée sur le marché de l’occasion. À moins d’être un gros rouleur, évitez les versions diesels 1.4 D et 1.5 D aux performances modestes (de 0 à 100 km/h en plus de 18s !) et qui ont rencontré quelques problèmes de joint de culasse.

Agréable à conduire, la 106 l’est beaucoup moins pour les passagers. L’espace à bord n’est pas très généreux, l’accessibilité aux places arrière sur la 3 portes n’est pas aisée et la banquette est ferme. Elle est aussi chiche en rangements et son coffre est trop petit (192 litres). Comme elle est ancienne, les prix en occasion sont bas, mais vérifiez le niveau d’équipement car certaines versions sont assez dépouillées.

Moteur conseillé
1.1 de 60 ch


Les points forts
Comportement sûr
Bon vieillissement des plastiques
Prix en occasion

Les points faibles
Position de conduite
Habitabilité
Lacunes d'équipement


Citroën Saxo
Fiabilité : 3/5
La Citroën Saxo a pris un coup de vieux en matière de design, mais elle reste une citadine confortable et économique à l’usage.

Le moteur 1,1 litre à essence est le plus polyvalent. Il est assez vigoureux en ville et permet d’envisager les parcours sur autoroute, malgré sa puissance modeste (60 ch). En revanche, il faudra composer avec une insonorisation médiocre.

À l’intérieur, la présentation est triste, les plastiques ont un aspect bas de gamme, mais la planche de bord vieillit bien. L’habitabilité est suffisante pour embarquer un couple avec de jeunes enfants et quelques bagages (coffre de 280 litres). Si la banquette arrière est ferme, la Saxo offre toutefois un bon confort de roulage, même sur chaussée dégradée. Évitez les versions d’entrée de gamme, pauvres en équipements.

Au chapitre fiabilité, la française ignore les pannes graves et le prix des pièces de rechange est raisonnable. Cerise sur le gâteau, les prix en occasion sont très intéressants.

Moteur conseillé
1.1 de 60 ch


Les points forts
Prix plancher
Confort de roulage
Habitabilité

Les points faibles
Equipement en version de base
Finition légère
Ligne banale


Ford Ka 1
Fiabilité : 2/5
La Ford Ka est originale, mais ce n’est pas son seul atout. Son petit gabarit (3,62m de long) et sa direction assistée en série (sauf version Déclic) en font une bonne voiture pour la ville.

Mais les premiers défauts apparaissent à bord : l’habitacle est exigu, surtout aux places arrière, et le coffre est minuscule (186 litres). On regrette aussi l’absence de banquette coulissante et de différents rangements. Les finitions et la qualité perçue laissent à désirer, mais les plastiques durs vieillissent bien.

Côté mécanique, la Ka ne carbure qu’au sans-plomb. Le 1,3 litre de 60 ch est à l’aise en ville, mais avoue ses limites sur autoroute où il se montre bruyant et gourmand. La version de 70 ch, qui l’a remplacé en septembre 2002, a permis à la Ka de gagner en polyvalence d’utilisation.

Au chapitre fiabilité, la petite Ford a rencontré de nombreux soucis mécaniques (arbres à cames, collecteur d’échappement...) surtout à ses débuts. Pour éviter les ennuis, privilégiez un modèle commercialisé après 2000.

Moteur conseillé
1.3 de 70 ch


Les points forts
Ligne originale
Direction assistée de série
Bon vieillissement

Les points faibles
Petit coffre
Habitabilité
Moteur de 60 ch gourmand
Partager cet article
Mots clés
  • achat
  • Aygo
  • chevrolet
  • citadines
  • citroen
  • C1
  • C2
  • euros
  • ford
  • fox
  • guide
  • ka
  • matiz
  • occasion
  • panda
  • peugeot
  • picanto
  • saxo
  • smart
  • toyota
  • twingo
  • volkswagen
  • 106
  • 107
  • 3000
  • 5000
Commentaires
arlette.brauch421

véhicules livrables chez les concessionnaires indiqués

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
135 902 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !