Quelle citadine d'occasion choisir ?

Page 3Avec un budget de 5000 euros 

Avec 5 000 €, vous pouvez trouver des citadines de moins de 10 ans affichant un kilométrage inférieur à 90 000 km. Leur conception plus récente offre un meilleur agrément de conduite et un niveau de sécurité supérieur.

Citroën C1 / Peugeot 107 / Toyota Aygo
Fiabilité : 5/5
Quelle citadine d'occasion choisir ?Hormis leur design extérieur, ces trois citadines sont strictement identiques. Elles reposent sur la même plate-forme technique.

Grâce à leur petit gabarit (3,43 m), elles se faufilent partout. C’est d’ailleurs en ville qu’elles expriment le mieux leur talent : direction douce, diamètre de braquage réduit et moteur 3 cylindres à essence vif et pétillant.

Le châssis développé par Toyota offre une bonne stabilité. Quitter l’agglomération est donc envisageable, mais alors les prestations se dégradent : le moteur devient bruyant, les relances sont Quelle citadine d'occasion choisir ?laborieuses, la boîte accroche et le freinage perd de son efficacité.

La vie à bord est plutôt agréable. La présentation de la planche de bord est moderne et les rangements bien agencés, mais les matériaux sont fragiles et l’insonorisation quasi inexistante. Les places avant sont assez spacieuses et deux adultes peuvent s’installer à l’arrièrQuelle citadine d'occasion choisir ?e. Revers de la médaille, le volume de coffre est limité (139 litres) et le seuil de chargement trop haut.

L’équipement en version de base est pauvre : pas d’autoradio, ni de climatisation, de vitres électriques ou de banquette rabattable. La palme revenant à la Citroën C1 qui ne dispose pas de la direction assistée de série.

La fiabilité est bonne, mais deux faiblesses sont à noter : une usure prématurée de la pompe à eau (jusqu’en avril 2009) et celle de l’embrayage (jusqu’en octobre 2008).

Moteur conseillé
1.0 de 68 ch


Les points forts
Moteur 3 cylindres tonique
Gabarit compact, idéal pour la ville
Habitabilité

Les points faibles
Coffre trop petit
Finition basique
Equipement de base


Renault Twingo 2
Fiabilité : 5/5
Quelle citadine d'occasion choisir ?La nouvelle Twingo a perdu en originalité ce qu’elle a gagné en agrément de conduite. Au point de se transformer en une citadine polyvalente.

En ville, on apprécie sa direction assistée légère et sa bonne maniabilité. Sur route, son comportement serein, ses mouvements de caisse bien contenus dans les virages et son freinage efficace rassurent.

La présentation intérieure est soignée, l’ergonomie bien pensée et les assemblages sont sérieux. En revanche, malgré ses 17 cm de plus en longueur, la Twingo ne progresse pas en habitabilité. Pire, les deux sièges arrière coulissants, qui ont fait le succès de l’ancien modèle, ne sont plus proposés sur les deux premiers niveaux de finition Base et Authentique.

S’agissant des moteurs, le 1,2 litre de 60 ch suffit pour la ville, mais peine sur la route à cause du poids en hausse. Pour des performances et des reprises plus convaincantes, mieux vaut choisir le 1,2 litre de 75 ch. Enfin, l’arrivée d’un moteur diesel sous le capot est une réussite si vous roulez beaucoup: souplesse, reprises correctes et appétit d’oiseau (4,3 l/100 km pour le dCi 65).

Au chapitre de la fiabilité, la Twingo fait partie des meilleures du segment : aucune panne n’est à signaler depuis la commercialisation du modèle en 2007.

Moteur conseillé
1.2 de 75 ch


Les points forts
Citadine polyvalente
Fiabilité
Comportement routier

Les points faibles
Equipement en entrée de gamme
Insonorisation sur les versions diesel
Poids en hausse


Citroën C2
Fiabilité : 4/5
Quelle citadine d'occasion choisir ?Uniquement proposée en trois portes, la C2 a du charme. En plus d’être agréable à l’oeil, elle s’apprécie au volant : direction douce et précise, comportement stable et freinage facile à doser.

Ajoutez à cela des sièges moelleux, un bon confort de suspensions et vous obtenez une petite auto bien agréable au quotidien.

Les voies rapides ne lui font pas peur, à condition de voyager léger car la C2 n’est pas très spacieuse. La banquette coulissante permet d’améliorer l’habitabilité aux places arrière, mais le coffre est alors réduit à peau de chagrin (166 litres).

Le dessin de la planche de bord est moderne, mais les matériaux sont choisis dans un souci d’économie. Pire, les assemblages approximatifs engendrent des bruits de mobilier.

Sur le plan mécanique, le petit 1,1 litre de 61 ch est agréable, mais limite l’utilisation à la ville. Préférez- lui le 1,4 litre de 75 ch, plus convaincant. Évitez les versions équipées de la boîte robotisée Sensodrive qui, en plus de nuire aux performances, dégrade l’agrément de conduite.

Avec 5000 €, vous trouverez aussi des versions diesels 1.4 HDi de 70 ch, un petit moteur qui brille davantage par sa sobriété (4,3 l/100 km) que ses performances (de 0 à 100 km/h en plus de 15 secondes).

Le bilan fiabilité de la Citroën C2 est globalement bon. Elle a surtout rencontré des problèmes liés à l’électronique (calculateurs, capteur ESP, direction électrique…).

Moteur conseillé
1.4 de 75 ch


Les points forts
Ligne sympathique
Prestations routières
Fiabilité

Les points faibles
Habitabilité moyenne
Volume de coffre
Finition basique


Fiat Panda 2
Fiabilité : 3/5
Quelle citadine d'occasion choisir ?Le terrain de jeu préféré de la Fiat Panda est la ville. Petite taille (3,54m de long) et levier de vitesses à portée de main la rendent agréable au quotidien.

Mais l’italienne n’offre pas le même tempérament en dehors de la zone urbaine : la direction manque alors de précision, le roulis est prononcé dans les virages, l’insonorisation est médiocre et les plus petits moteurs (1,1 litre à essence et 1,3 litre diesel) manquent de puissance.

L’habitacle est homologué pour quatre personnes ; mais les grands gabarits se sentiront à l’étroit. Quant au coffre, il offre un bon volume (206 litres) grâce aux formes cubiques de la carrosserie. Les plastiques de la planche de bord sont basiques, mais leur couleur grise égaie l’habitacle et les rangements sont assez nombreux.

La Panda a rencontré de nombreux problèmes de fiabilité au cours de sa carrière. Parmi les plus graves, citons des défaillances de la crémaillère de direction, des pannes de lève vitres ou encore des ennuis d’injecteurs sur le diesel 1.3 MJT.

Moteur conseillé
1.2 de 60 ch


Les points forts
Prix intéressants
Ergonomie
Confort de suspension

Les points faibles
Quelques problèmes de fiabilité
Finitions sommaires
Moteur 1.1 litre essence trop juste


Volkswagen Fox
Fiabilité : 4/5
Quelle citadine d'occasion choisir ?Sa grande taille (3,83 m) fait de la Fox une citadine très spacieuse pour quatre adultes. Ou pour les bagages grâce à la banquette coulissante et fractionnable qui permet d’augmenter la capacité du coffre de 260 à plus de 1000 litres.

Mais elle ne se transforme pas en routière pour autant (niveau sonore élevé, manque de vigueur des moteurs, amortisseurs trop souples), même dans sa version 1,4 litre de 75 ch. L’allemande est plus à son aise en ville, où elle est bien servie par sa direction souple et la nervosité de son petit 3-cylindres 1.2 de 55 ch. Quant au diesel 1.4 TDI, il manque de caractère et se montre très bruyant. Seule sa consommation raisonnable (4,9 l/100 km) plaide en sa faveur.

Dans l’habitacle, la planche de bord est triste et les plastiques, en plus d’être très sombres, sont durs. Mais la présentation est soignée dans l’ensemble.

La Fox est plutôt fiable même si des avaries mineures sont à noter : bobines d’allumage sur le 1.2, défaillances de capteurs sur le 1.4 TDI, problèmes de direction assistée, panne des feux de croisement, ou encore trappe à carburant qui ferme mal.

Moteur conseillé
1.4 de 75 ch


Les points forts
Volume de coffre
Modularité
Diesels sobres...

Les points faibles
... mais bruyants
Finition
Lacunes d'équipements


Smart Fortwo 2
Fiabilité : 4/5
Quelle citadine d'occasion choisir ?Lancée en 2007, cette deuxième génération de Fortwo a progressé dans presque tous les domaines. Le travail sur les trains roulants l’a rendue plus stable et plus efficace et la direction est moins floue. Si elle a grandi de 19 cm par rapport à l’ancienne, la Fortwo reste courte (2,69 m), ce qui est un avantage en ville. Les manœuvres sont un jeu d’enfants. Elle peut s’aventurer hors de la ville, mais sur de courtes distances car ses moteurs sont bridés par une boîte robotisée toujours très lente.

Les versions diesels (CDI 45 et 54 ch) ne présentent que peu d’intérêts : performances ridicules (de 0 à 100 km/h en près de 20 s) et niveau sonore élevé pour un faible gain en consommation par rapport aux versions à essence. Le 1.0 de 71 ch est le moteur qui représente le meilleur rapport performances/consommation.

À bord, l’espace est correct pour deux adultes, mais ils devront s’accoutumer à des suspensions fermes et à un niveau sonore élevé, surtout en diesel. Le coffre est vaste (220 litres) et l’ergonomie bien pensée avec des commandes qui tombent bien sous la main.

Par rapport à l’ancien modèle, la fiabilité est meilleure mais pas encore parfaite : risque de surconsommation d’huile sur les diesels, pertes de puissance… Dernier point, qui a son importance, le coût d’entretien de la Fortwo est plutôt élevé.

Moteur conseillé
1.0 de 71 ch


Les points forts
Gabarit de poche
Consommation
Style inimitable

Les points faibles
Insonorisation
Confort
Freinage


Kia Picanto 1
Fiabilité : 5/5
Quelle citadine d'occasion choisir ?La Picanto est assez rare sur le marché de l’occasion, c’est pourtant une citadine bien construite et très fiable. Malgré sa taille de guêpe (3,50m), la coréenne se montre accueillante pour quatre adultes.

À l’arrière, la place aux jambes et la garde au toit sont correctes, mais le coffre est étriqué (157 litres). La planche de bord est austère, mais la fabrication est sérieuse et le volant peut se régler en hauteur.

La Picanto est bien armée pour évoluer en zone urbaine : porte-à- faux courts, position de conduite haute, diamètre de braquage réduit. Mais lorsqu’il faut quitter le centre-ville, elle est pénalisée par des moteurs anémiques et dépourvus d’agrément de conduite.
 
Moteur conseillé
1.1 de 65 ch


Les points forts
Fiabilité
Maniabilité
Habitabilité généreuse...

Les points faibles
... mais petit coffre
Usage urbain uniquement
Suspensions fermes


Chevrolet Matiz
Fiabilité : 4/5
Quelle citadine d'occasion choisir ?Née sous la marque Daewoo en 1998, la Matiz est devenue une Chevrolet en 2005.  Elle est aussi longue qu’une Renault Twingo (3,49 m), mais n’offre pas la même modularité.

Et si elle dispose de cinq portes (trois pour la Twingo), l’espace intérieur est limité et le coffre de petite taille (165 litres). Pour ne rien arranger, la qualité des matériaux et les assemblages laissent à désirer.

Dépassée sur le plan technique, la Matiz est handicapée par des moteurs un peu justes en puissance et révèle un comportement imprécis, un confort sommaire et un freinage moyen.

Bref, la Chevrolet a beaucoup de défauts, mais se fait pardonner par des tarifs planchers et un entretien abordable. Elle peut être un bon choix pour une première voiture.

Moteur conseillé
1.0 de 65 ch


Les points forts
Tarifs en occasion
Entretien abordable
Gabarit

Les points faibles
Qualités routières
Confort
Habitabilité

Guide d'achat auto

Laquelle choisir

Commentaire (0)
Partager cet article

Mots clés

  • achat
  • Aygo
  • chevrolet
  • citadines
  • citroen
  • C1
  • C2
  • euros
  • ford
  • fox
  • guide
  • ka
  • matiz
  • occasion
  • panda
  • peugeot
  • picanto
  • saxo
  • smart
  • toyota
  • twingo
  • volkswagen
  • 106
  • 107
  • 3000
  • 5000

Votre commentaire

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   
La Cote Argus®

Calculez la Cote Argus de votre voiture en 2 minutes !

Calculer ma Cote Argus

Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Articles récents

Quel monospace à 10 000 ¤ choisir ?

Véhicule idéal pour une famille, le monospace est une espèce très recherchée sur le marché de l'occasion, notamment dans la tranche des modèles à moins de 10 000 ¤. Face à la pléthore de propositions existantes, L'argus vous aide à y voir plus clair.

Guide d'achat occasion : 14 breaks à moins de 15 000 ¤

Besoin d'espace mais pas envie de vous déplacer dans un monospace ? Le break est le choix idéal. Très prisée en occasion, cette carrosserie s'apprécie pour ses aspects pratiques et ses qualités dynamiques. L'argus a sélectionné les meilleurs modèles par segment, pour un budget inférieur à 15 000 ¤.
Nos partenaires
Quel monospace à 10 000 ¤ choisir ?
Guide d'achat occasion : 14 breaks à moins de 15 000 ¤
Voitures d'occasion : 33 labels "constructeur" passés au crible