Vous êtes ici :

Renault Démonstrateur Symbioz : en route vers la voiture autonome

Renault Démonstrateur Symbioz
Les lignes du Démonstrateur Symbioz s'inspireront du concept Symbioz du salon de Francfort. Deux moteurs électriques seront placés à l'arrière tandis que la gestion de la conduite autonome prendra place à l'avant.

Renault développe les technologies de la voiture autonome, qui devrait arriver d'ici 2023 sous la forme du Démonstrateur Symbioz. Ce véhicule, entamera ses essais à la fin de l'année 2017.

Sur le stand Renault du salon de Francfort 2017, le constructeur dévoile sa vision de l'automobile à l'horizon 2030 avec la Symbioz. Il s'agit d'un concept connecté, électrique et autonome.

Ce dernier aspect est celui qui nécessite le plus de travail. Renault planche donc sur cette technologie et présentera en fin d'année 2017 le Démonstrateur Symbioz. S'inspirant du concept Symbioz, il intègrera les différentes technologies qui rendront la conduite autonome possible d'ici 2023. Une échéance théorique puisque dépendante des futures législations concernant le véhicule autonome.

Ce Démonstrateur Symbioz débutera ses essais dès la fin de l’année 2017.

Renault Démonstrateur Symbioz

 

Renault se montre plus disert concernant les différents modes de conduite. Le premier, « Classic », est celui de référence. Il permet au conducteur de bénéficier d’une position de conduite traditionnelle avec un véhicule privilégiant le confort.

Le deuxième, « Dynamic », plus sportif, offre un meilleur maintien latéral des sièges, une réponse plus rapide du moteur ainsi qu’une direction et des liaisons au sol plus précises.

« Autonomous Driving » est le mode entièrement automatisé. Dans cette configuration, le tableau de bord et le volant reculent, libérant de la place pour pouvoir s’adonner à différentes activités, comme la lecture.

Renault Démonstrateur Symbioz

Enfin, trois autres modes « Alone@Home », « Relax » et « Sharing » mettent l’accent sur l’ambiance et le bien-être à bord.

 

Renault Easy Drive

Des mulets sur base de Renault Talisman et Espace roulent déjà pour développer les technologies de la voiture autonome. Le niveau 4 (sur 5), que vise le Démonstrateur Symbioz, libère le conducteur de toutes les tâches de conduite. Il n’est plus nécessaire de maintenir son attention, quelle que soit la situation. En cas d’incident, la voiture est capable de se mettre elle-même en sécurité sur le bas-côté de la route. Le conducteur devient alors un passager comme les autres.

Renault Démonstrateur Symbioz

Sur les axes autorisés (autoroute ou voie rapide à double file et terre-plein central), un véhicule autonome de niveau 4 est capable de gérer la distance avec le véhicule qui le précède, de se maintenir sur sa voie même en virage, de changer de voie (pour doubler par exemple) et de se mouvoir dans les embouteillages.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Renault