Vous êtes ici :

Renault Kangoo 3 (2019). Le nouveau Kangoo au Mondial de Paris

Commercialisé début 2019, le Renault Kangoo 3 s'inspirera du style du concept Frendzy.
Commercialisé début 2019, le Renault Kangoo 3 s'inspirera du style du concept Frendzy.

Afin de contrer les nouveaux Citroën Berlingo et Peugeot Rifter, commercialisés au mois de septembre, Renault lancera début 2019 la troisième génération de son ludospace, le Kangoo. Voici nos premières indiscrétions.

Avec les Citroën Berlingo et Peugeot Rifter, PSA frappe un grand coup sur le marché des ludospaces et des utilitaires légers. Dans son face-à-face avec l’Opel Combo Life (cousin des deux français), le Renault Kangoo ne peut cacher l’âge de ses artères puisqu’il a fêté son dixième anniversaire au mois de janvier 2018. Renault (et Mercedes) prépare la riposte puisque selon nos informations la production du modèle actuel sera stoppée au mois de juillet 2018 (il restera disponible sur stocks jusqu'à la fin de l'année) et que celle de son remplaçant débutera au mois de janvier 2019.


Avec ou sans pied de milieu ?

nouveau renault kangoo 3 2019
Concept Frendzy

Entre temps, le nouveau Kangoo (dans sa version loisirs) devrait faire sa première sortie publique à l’occasion du Mondial de Paris au mois d’octobre. D’autant plus que la nouvelle Clio 5 brillera par son absence car elle ne sera dévoilée avant le salon de Genève au printemps 2019.

A l’image du Scénic 4 qui a découlé du concept R-Space de 2011, le troisième opus du Kangoo s’inspirera fortement du concept Frendzy présenté la même année. Du moins pour toute la partie avant car la poupe sera plus carrée pour des raisons utilitaires (chargement d’une euro palette) et la porte gauche à ouverture antagoniste ne passera pas au stade de la série.

En revanche, il n'est pas dit que Renault ose une architecture de caisse sans pied de milieu.
Cette architecture facilite l'accès aux places arrière. Mais est-ce bien nécessaire sur un ludospace ?

En revanche, il se murmure que l’autre particularité du Frendzy, à savoir une architecture sans pied de milieu, pourrait être reprise. Les concurrents de Renault (Fiat, Ford, Volkswagen...) sont déjà à l'affût puisqu'ils remplaceront leur modèle respectif en 2019 et 2020.  Une idée assez osée qui facilite certes l’accès à bord mais qui engendre du poids supplémentaire à cause des renforts de structure et un surcoût industriel non négligeable.

 

Nouveaux moteurs

Contrairement au concept Frendzy, la poupe du Kangoo 3 sera taillée à la serpe afin de privilégier le chargement.

Mais rien n’est trop beau pour Mercedes qui souhaite faire monter en gamme son Citan (version à l’étoile du Kangoo). Le constructeur allemand aurait d’ailleurs mis son grain de sel dans le développement de l’habitacle, alors que celui de la partie technique est mené par Renault. Le Kangoo III reposera sur la plate-forme CMF/C-D des Scénic, Espace… avec quelques spécificités au niveau du train arrière.

Sous le capot, se logeront le récent 1.3 TCe de 115 et 140 ch ainsi que le diesel 1.5 dCi de 85 et 115 ch avec système SCR de traitement des NOx. Ces motorisations seront associées à des boîtes manuelles et automatique à double embrayage EDC. Outre le lancement de la version électrique dans un second temps, des versions Mild Hybrid (hybridation légère) seront au programme. A l’image du modèle actuel, le Kangoo sera disponible en deux longueurs, courte et longue à cinq et sept places.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Kangoo