Vous êtes ici :

Renault Mégane 4 R.S. : premières photos de la future Mégane RS

future Renault Mégane RS 2018 vue de profil
Voici les premières photos espions de la future Renault Mégane R.S. Pour tromper l'ennemi, elle adopte le kit carrosserie de la GT...

La gamme Mégane se déploie pas-à-pas : berline, break, version à coffre. Mais les passionnés attendent de pied ferme son fer de lance, la version R.S. Voici les premières photos espions des prototypes en phase de test.

Très attendue, la future Renault Mégane R.S. ne montrera le bout de son museau qu’à l’horizon 2018. La marque met ce délai à profit pour peaufiner les réglages de la prochaine version sportive de sa berline compacte. 

future Renault Mégane RS 2018 roue avant
Les ailes découpées de manières "fonctionnelle" mais non esthétique témoignent de la présence de voies élargies.

 

De face, le stratagème fonctionne à merveille puisqu’il est quasiment impossible d’imaginer la supercherie. En revanche, vue de profil, les ailes découpée « à la disqueuse », sans aucune recherche esthétique, ne laissent aucun doute. Cette fausse Mégane GT repose bien sur des voies élargies.

Ces images ne permettent pas de trancher si la future Renault Mégane R.S. de 2018 disposera ou non de quatre roues motrices.

Un équipement pas forcément indispensable d’autant qu’elle bénéficiera déjà du système 4Control (4 roues directrices) une exclusivité qui a fait ses preuves sur la Mégane GT. Enfin, en attendant de savoir si la future Mégane R.S. aura gagné deux roues motrices supplémentaires, elle a déjà gagné deux portes et, comme la plupart de ses concurrentes, elle sera uniquement disponible en carrosserie à 5 portes.

 

Quadruple échappement ?!

 

future Renault Mégane RS 2018 vue arrière
Quatre sorties d'échappement comme sur une Audi S3 ? Non les sorties façon Mégane GT sont un leurre, seule le double tube centrale est fonctionnel.

Enfin, vu de dos, ce mulet reprend là encore le kit carrosserie de la Mégane GT avec l’insert de bas de bouclier, mais les sorties d’échappement sont factices. Les vraies sont placées au centre selon la tradition maison des modèles Renault Sport.

Renault Mégane RS
L'actuelle Renault Mégane RS (photo) dispose d'une sortie centrale pour l'échappement.

Sans doute qu’à l’image de l’actuelle Renault Mégane RS, la prochaine génération regroupera les deux tubes en une seule et même sortie centrale. Mais au-delà de ses considérations esthético-techniques, l’interrogation majeure est plutôt de savoir ce que l’on trouvera à l’autre extrémité des tubes : sous le capot.

 


Autour de 300 ch

 

future Renault Mégane RS 2018 vue arrière
La Renault Mégane RS arrivera en concession en 2018.

L’hypothèse la plus probable est celle d’un moteur à quatre cylindres 1.8 TCe développant autour de  300 ch qui sera étrenné début 2017 par la nouvelle Alpine héritière de l'A110. Pour respecter une certaine hiérarchie, la Mégane devrait logiquement être un peu moins puissante que l’Alpine. Question transmission, gageons que Renault livre sa future Mégane R.S. avec une boîte de vitesses manuelle et non la boîte robotisée EDC, fournie d’office sur sa petite sœur Renault Clio R.S. (lire notre article Essai Clio R.S. Trophy 2016 en vidéo). Une boîte « méca » pour rivaliser à armes égales avec la Peugeot 308 GTi.

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Megane