Vous êtes ici :

Renault Mégane : retrouvez nos essais de la nouvelle Mégane

la gamme megane 4 n photo
La gamme Renault Mégane démarre au prix de 18 200 € et elle offre un choix de six moteurs de 90 à 205 ch pour son lancement.

La nouvelle Renault Mégane est désormais disponible en concessions. Pour choisir et comparer, retrouvez nos essais de la Mégane diesel et essence, ses prix, ses équipements et les matchs Mégane contre Peugeot 308 et Volkswagen Golf.

Ce 14 janvier 2016 marque le début de la carrière commerciale de la nouvelle Mégane dans les concessions Renault. La marque profite même des journées portes ouvertes de ce week-end (17 et 18 janvier) pour faire découvrir la Mégane de quatrième génération au plus grand nombre.

A L’argus, notre premier contact avec la nouvelle Renault remonte à septembre 2015 lorsque nous avions rencontré les concepteurs du projet (lire Renault Mégane 2016, tous les secrets). Plus grande de 6 cm que le modèle précédent (soit une longueur de 4,36 m), la nouvelle Mégane affiche surtout un style plus fort avec ses feux diurnes à LED en forme de crochets à l’avant et allumés en permanence à l’arrière.

feux arrière nouvelle megane
Les feux arrière à LED sont allumés en permanence.
calandre nouvelle megane
Grande calandre et feux à crochet pour la nouvelle Mégane.

 

Prix et technique Mégane 4

Les prix de la Mégane démarrent à 18 200 € en essence et 22 100 € en diesel et ses fiches techniques révèlent six propositions de moteur au lancement : 100, 130 et 205 ch en essence et 90, 110 et 130 ch en diesel. D’entrée de jeu, nous remarquons un tarif compétitif des Mégane essence lorsque l’on compare ses prix avec ceux des Peugeot 308 et Volkswagen Golf.

ecran megane 4
Ce grand écran est en série sur la Mégane à partir du niveau Intens.

La nouvelle Mégane, c’est surtout plus de modernité grâce une technologie abondante : phares full LED, affichage tête haute, grand écran tactile verticale de 22 cm, modes de conduite ou encore stationnement semi-automatique. (lire tous les équipements high-tech de la Renault Mégane).

La dotation la plus étonnante est le châssis 4Control qui dispose de quatre roues directrices. C’est une offre unique sur ce segment, mais pour l’instant réservée à la sportive version GT.

 

Les essais Renault Mégane 4

Notre premier contact sur la route a eu lieu au Portugal lors de la présentation à la presse. Nous disposions des Mégane haut de gamme pour ce premier galop d’essai : diesel 130 ch Intens (lire essai Mégane 4, notre avis sur la nouvelle Mégane) et version GT (lire la plus puissante des Mégane à l’essai). Cette présentation a aussi été l’occasion d’un premier contact avec les Mégane cœur de gamme en essence et en diesel : lire essai Mégane TCe 130 et essai Mégane dCi 110.

megane 4 en virage
Le premier essai Mégane dCi 130.
au volant de la nouvelle megane
Au volant de la nouvelle Mégane.

Avec les bonnes impressions constatées lors de ces tests, nous étions impatients de confronter la Mégane à ses principales rivales, notamment la Peugeot 308, leader des compactes en France (lire le match Mégane 4 vs Peugeot 308) et la Volkswagen Golf, leader des ventes en Europe (lire la Mégane défie la Golf). La nouvelle Mégane, c’est aussi une version sportive GT TCe 205 et un match très attendu et disputé face à la 308 GT THP 205 de même puissance (lire le choc Mégane GT vs 308 GT).

megane vs 308
Renault Mégane contre Peugeot 308 : qui l'emporte ?

 

Le futur immédiat de la Mégane 4

La nouvelle Renault a encore beaucoup à révéler, notamment ses aptitudes routières avec les motorisations d’entrée de gamme (TCe 100 et dCi 90), mais aussi avec le puissant 1.6 dCi biturbo de 165 ch qui rejoindra la gamme en cours d’année. 2016 sera aussi la révélation du break Mégane 4 (lire le break Mégane 4 en exclusivité).

test routier megane 4 GT
En attendant la RS, la Mégane GT est la plus sportive de la gamme.

Cette Mégane Estate fera son entrée au catalogue dans le courant de l’été. Les amateurs de l’emblématique Mégane RS devront être plus patients : la plus sportive des Mégane 4 n’arrivera que dans deux ans (lire la Mégane RS en 2018).

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (21)
beniot9888

Chacun ses goûts. Je trouvais la Megane 3 insipide (le break et le coupé étaient plus réussis) alors que je trouve cette 4 réussie.

laurentpierre25810

roooo elle et horrible franchement !! autant la 3 était très jolie mais la c'est vraiment laid .... advantime , velsatis et maintenant mégane 3 . non mais sérieux , regarder une audi a3 ou une golf y'a quand même pas photos

beniot9888

Et arrêtez de changer de pseudo pour vous auto-répondre, ça ne vous grandit pas.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Megane