Accès pro Mon Argus®

Renégocier son contrat d'assurance automobile

Renégocier son contrat d'assurance automobile - L'art de la renégociation

Reconduite tacitement, chaque année, l'assurance auto fait partie de ces contrats que peu de ménages remettent en question. Cependant, une simple renégociation de ce dernier peut vous faire économiser quelques dizaines d'euros.

Page 1L'art de la renégociation 

Renégocier son contrat d'assurance automobileUne cotisation d'assurance auto, hors aléas de la conduite, augmente ou baisse au gré de l'évolution des tarifs de l'assureur.
 
Véhicule qui prend de l’âge, changement d’usage... sont autant de raisons pour réviser son contrat. Si une prime moindre est à la clé, il faut retrousser ses manches pour l’obtenir.
 
En effet, rares sont les assureurs qui, spontanément, contactent leurs clients pour une renégociation. La GMF annonce enregistrer un avenant « auto», par assuré tous les quatre à cinq ans, tous motifs confondus. « C’est l’occasion de rappeler l’assuré et de passer en revue avec lui les garanties de son contrat » indique-t-on à la Mutuelle des fonctionnaires.
 
CONNAÎTRE SES BESOINS…
 
  • Avant de se précipiter chez  son assureur, il est nécessaire de faire le point sur ses besoins d’assurance.
    Un contrat « tous risques » pour un véhicule âgé de plus de cinq ans n’est pas indispensable. Un contrat de base peut suffire. Il couvre, pour une prime minime, la responsabilité civile (indemnisation des tiers, y compris les passagers). Cette obligation légale peut s’agrémenter d’une « dommages corporels conducteur », couvrant, ce dernier, en cas d'accident responsable.
 
  • Nombre d’assureurs offrent des conditions avantageuses aux « petits rouleurs ». Ces
    offres dédiées obligent souvent, soit à doter son véhicule d'un boîtier électronique, soit
    de s'astreindre à une déclaration annuelle des distances parcourues.
 
  •  L'assistance n’est pas à négliger. Liée au contrat d'assurance, il faut veiller à ce qu’elle
    prenne en charge un dépannage au kilomètre zéro, en bas de chez soi, ou au bureau.
 
… ET SON CONTRAT
 
Bien relire son contrat en cours évite de se faire « promener » par son courtier ou par son agent. Comprendre la couverture d’un risque, une franchise, un plafond d'indemnisation ou
encore les exclusions, voire la facturation de frais pour paiement fractionné de la prime,
facilite la renégociation de leurs termes. Pratique, certains assureurs, comme MMA, adressent régulièrement des « fiches de situation » personnalisées à leurs clients, leur offrant une vision détaillée de leur contrat en cours (conducteurs, garanties souscrites, options, avantages acquis...).
 
COMPARER LE COMPARABLE
 
Une fois le contrat décrypté, il faut mettre  en concurrence les assureurs. Pas besoin de courir les agences pour obtenir un devis. Internet vous met en contact avec des assureurs et des comparateurs. Avec des frais de structure limités, ils sont avantageux en matière de tarifs. Mais cet avantage reste limité (quelques dizaines d’euros), car nombre d’entre eux sont des filiales d’assureurs traditionnels (Direct Assurance, Axa, Eurofil, Aviva) ou de mutuelles (Nexx, Maaf). Les devis des comparateurs sont souvent plus intéressants. Ils doivent toutefois faire l’objet d’une lecture attentive 
Dans ces deux cas, il faut s’assurer que tous les termes contractuels sont comparables à ceux de votre assureur de référence. Il peut être intéressant de renégocier son assurance auto chez le même assureur. Ces professionnels communiquent sur des tarifs toujours plus serrés, qu’ils réservent à leurs nouveaux clients uniquement. Demandez à en bénéficier !
 
BIEN RELIRE AVANT DE SIGNER

Renégocier son contrat d'assurance automobileCapitaliser sur la bonne relation que l’on entretient avec son agent d’assurance depuis des années oblige à un passage à son office afin de renégocier son contrat.
 
En cas d’accord, avant de signer, lire les conditions générales et les conditions particulières sur l’avenant demeure l’unique moyen de relever des contradictions, voire des omissions de ce qui vous a été promis.
 
Attention, les avenants sont facturés, un dernier point que vous pouvez également négocier.
 
Si la négociation échoue, la résiliation devient inévitable.
 
Mais attention il est indispensable d’avoir souscrit un nouveau contrat chez un concurrent, avant de formaliser cet acte.
 
 

Guide d'achat auto

Assurance

Commentaires (2)
Partager cet article

Commentaires

max84300 -

Bonjour! Assuré depuis bientôt 40 ans chez Groupama, ma voiture a été percutée sur le travers et déplacée de 1,40m sur son parking de stationnement habituel par un marocain ivre qui roulait sans assurance! Ce conducteur ayant refusé de remplir le constat, j'ai rempli ma moitié avec le concours de l'agence de Cavaillon... Hélas cela fait bientôt 2 ans que ma voiture est immobilisée sur le parking, j'ai 60 ans et le vélo reste mon seul outil de déplacement... Le contrat prévoyait "assistance juridique incluse" mais Groupama ne veut pas me faire rembourser les frais à engager, vu que le chauffard n'était pas assuré... Ils exigent même que je continue à payer plein pot pour l'année sur le parking!!! S.O.S.! J'aimerai bien une réponse de votre part... je ne m'en sors plus...

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

MORICE Bertrand -

Qu'en est-il du préavis dans le cadre d'une renégociation? Merci de votre réponse. B. MORICE

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

Votre commentaire

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   
La Cote Argus®

Calculez la Cote Argus de votre voiture en 2 minutes !

Calculer ma Cote Argus

Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Articles récents

Assistance: que couvre votre contrat ?

Moteur en surchauffe, perte de puissance, défaillances électroniques... la panne survient toujours au mauvais moment. Pas de panique, votre contrat d'assistance est censé assurer vos arrières. Sauf que la couverture n'est pas équivalente pour tous.

Assurance auto : haro sur quatre idées reçues

Plus votre voiture vieillit plus sa prime baisse, les hybrides ont les faveurs des assureurs, les cabriolets s'assurent à prix d'or et les comparateurs font faire des économies,... ces quatre stéréotypes sont en fait sans réel fondement. L'argus vous le prouve.
Nos partenaires
Assistance: que couvre votre contrat ?
Assurance auto : haro sur quatre idées reçues
Les 125 voitures les moins chères à assurer