Vous êtes ici :

SCOOP. Nouvelle Peugeot 208 (2019) : premiers dessins et indiscrétions

dessin peugeot 208 2019 avant
Si le design de la nouvelle 208 est figé depuis quelques mois, difficile de savoir à quoi elle ressemblera dans les détails. Seule certitude, elle s'inspire directement de l'esthétique du concept Fractal. Partant de là, notre designer vous livre sa vision.

Deux ans avant son lancement, L'argus.fr vous dévoile la seconde génération de la Peugeot 208 dont voici les premiers sketchs crayonnés par notre designer. Style agressif, nouvelle plateforme technique, i-cockpit amélioré, version électrique... la nouvelle petite lionne fait sa révolution.

[Mise à jour le 16/04/2018]. Selon nos informations, voici les premiers dessins de la Peugeot 208 ainsi que de nouvelles révélations (lire notre article). Elle sera dévoilée à l'occasion du salon de Genève en mars 2019, date à laquelle la Renault Clio 5 arrivera sur le marché. Pour la 208, il faudra patienter jusqu'à l'automne 2019. A noter que la Peugeot servira de base à la nouvelle Opel Corsa 6, présentée au salon de Francfort en septembre 2019.

***

Depuis que Gilles Vidal a pris les rênes du centre de design Peugeot, aucune de ses créations n’a été un exercice gratuit. Pour preuve, le concept Quartz annonçait le nouveau 3008 et l’Exalt, la future 508 programmée pour 2018. Même destin pour le concept Fractal, dévoilé au salon de Francfort en 2015, qui ne préfigurait pas un hypothétique coupé-cabriolet mais annonçait le style de la 208, deuxième du nom. Si aucun prototype n’a encore été surpris, le design de la 208 II est pourtant bel et bien figé depuis quelques mois et la silhouette à trois portes ne sera plus de la partie.

dessin peugeot 208 2019 arrière
Les trois griffes dans les feux arrière et le bandeau noir sont, depuis le 3008, le signe distinctif des Peugeot.


Vu le cahier des charges, les designers ont eu tout le loisir d’aiguiser leurs crayons. D’une part, parce que la 208 II est développée sur l’inédite plateforme CMP à la fois plus large et plus longue. D’autre part, parce qu’ils ont eu pour consigne de dessiner une citadine aux lignes plus athlétiques. Car, selon les études internes réalisées auprès de clients européens, l’actuel modèle est jugé trop frêle par rapport à la Renault Clio.


Une sacrée gueule

Concept Fractal

Concept Fractal

En reprenant les traits volontairement exacerbés du concept Fractal, les principaux thèmes esthétiques de la nouvelle 208 sont posés. On retrouve également le capot plongeant et la calandre inclinée chers à la marque, tout comme les trois griffes dans les feux arrière et le bandeau noir qui les relient, mais aussi les lignes sculptées. La nouveauté tient davantage dans la forme acérée des phares, ces derniers remontant vers les ailes dans le prolongement de la calandre.

 

Concept Fractal
Concept Fractal

La technique s’est aussi mise au service du design, puisque la largeur supérieure de la nouvelle plateforme CMP lui donnera l’aspect trapu recherché. Les designers ont pu également exploiter l’allongement du gabarit et les porte-à-faux réduits.

Par conséquent, la longueur devrait être équivalente à celle de la 207, soit approximativement 4,03 m (contre 3,96 m pour l’actuelle 208). Pour rappel, le gabarit de la Renault Clio 4 frise les 4,06 m, longueur qui sera inférieure sur la future Clio 5.


A votre bonne aise

Bonne nouvelle pour les passagers, ces centimètres supplémentaires sont portés sur l’empattement (distance entre les deux essieux), et donc synonymes d’une meilleure habitabilité. Au bénéfice de la place aux genoux au second rang et du volume de chargement (environ 300 litres).

habitacle future peugeot 208 2 2019

L'habitacle du concept Fractal annonce clairement l'évolution du i-cockpit qui équipera la nouvelle 208. Les compteurs seront numériques sur certaines versions. L'ambiance est épurée et l'idée de la fine arche en guise de console centrale ne restera pas lettre morte.

Le fameux i-cockpit inauguré par la 208 en 2012 va évoluer en gommant sa lacune : la visibilité des compteurs. Ce qui a été déjà corrigé sur le 3008 avec un volant à double méplat. Mais il faut s’attendre à d’autres surprises comme les compteurs numériques et un écran multimédia tactile de forme rectangulaire (7 ou 10 pouces selon la finition). L’habitacle de la 208 II trouve aussi son inspiration dans le concept Fractal avec un design épuré alors que l’idée d’une fine arche en guise de console centrale a fait son chemin dans le modèle de série.


Nouvelles technologies

Qui dit nouvelle plateforme, dit nouveaux systèmes d’aide à la conduite. La nouvelle 208 ira puiser dans la liste d’équipements du 3008 (aide au maintien dans la voie, aide au stationnement automatique, détecteur d’angles morts…), mais en proposera de nouveaux comme l’ouverture et le démarrage via un smartphone ou le Traffic Jam Assist (conduite autonome dans les bouchons).


100% inédite… et électrique

Sous son plumage, la nouvelle 208 profitera de la nouvelle plateforme CMP (développée en commun avec le chinois DongFeng) que la DS3 Crossback étrennera début 2019. Si les ingénieurs Peugeot avaient réussi, en termes de mise au point, des miracles avec l’ancienne base PF1, le plaisir de conduite s’annonce prometteur avec l’arrivée de la CMP.

Sous le capot, la gamme s’appuiera sur le 1.2 PureTech essence de
82 ch, et de 110 et 130 ch en versions turbocompressées. Fin 2018, ce dernier donnera naissance à une déclinaison de 156 ch. En diesel, la 208 proposera le nouveau 1.5 BlueHDi (inauguré par la 308 en juin 2017) qui développera 75, 100 et 130 ch.

Aux moteurs thermiques, Peugeot proposera l’alternative d’une version électrique dans les mois suivants. Baptisée e-CMP, cette architecture électrique (lire notre article complet) comprend un moteur de 115 ch alimenté par une batterie de 50 kWh pour une autonomie annoncée de 350 km sur le nouveau cycle d’homologation WLTP (en vigueur à partir de septembre 2017).


Une 208 GTi plus puissante

En ce qui concerne la GTi, un mystère planait sur sa motorisation. En effet, les ingénieurs PSA envisageaient un temps de n’installer que des moteurs à
trois-cylindres sur la plateforme CMP. Mais dans ce cas, l’inédit
1.2 PureTech de 156 ch ne serait pas digne de la future bombinette de Peugeot.

Sauf que le groupe a lancé l’étude d’une déclinaison plus puissante de ce bloc, sûrement pour remplacer à terme le 1.6 THP. Economies obligent, ce dernier poursuivra sa carrière sous le capot de la nouvelle 208 GTi avec une puissance d’environ 230 ch.


Mondial 2018 ou Genève 2019 ?

La plus grosse inconnue demeure la date de présentation de la nouvelle 208. Peugeot fera-t ’il coïncider la commercialisation de la 508 II et la révélation de la 208 à l’occasion du Mondial de Paris 2018 ? Comme son aînée, la citadine devrait plutôt faire sa première mondiale à l’occasion du salon de Genève en mars 2019. D’autant plus que Peugeot aura matière en 2018 avec la présentation des 508 berline et SW.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (5)
Axew8JR329

plus de 3 portes; plus de gti?!?!

ratiopslozaerf

Non pité pas de grosse calandre béante, complètement inutile car partièlement bouchée (2008 voir complètement (Expert) ...

ratiopslozaerf

Non pité pas la grosse calandre, fausse en plus (voir le2008)

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 208