Vous êtes ici :

SCOOP ! Volkswagen Polo (2017) : premières infos sur la 6e génération

illustration futur Volkswagen Polo 2017 vue avant couleur bleue
La Volkswagen Polo 2017 sera dévoilée en juin 2017 puis commercialisée à l'automne. Elle soigne son style dans les détails (nervure de caisse) pour hausser encore plus son standing.

La sixième génération de Volkswagen Polo sera dévoilée en juin 2017. La fourmi arrivera en concession à l'automne dans la foulée du salon de Francfort. A défaut d'une révolution esthétique, la citadine allemande sera techniquement 100% nouvelle et accueillera de nombreuses aides à la conduite.



La Volkswagen Polo, la fourmi pour les intimes, fait partie du paysage automobile depuis 42 ans. Besogneuse, elle présentera sa sixième génération en juin 2017.



Plateforme modulaire MQB « A0 »

Volkswagen Polo
L'actuelle Volkswagen Polo est commercialisée en France depuis septembre 2009, elle a été restylée (photo) en février 2014.

Contrairement à la fourmi de la fable qui n’est pas prêteuse, celle de Volkswagen est plutôt généreuse. Elle donne même la primeur de sa plateforme modulaire MQB « A0 » à la cigale, pardon la Seat, Ibiza de cinquième génération. Dévoilée fin janvier, sa cousine espagnole sera exposée au salon de Genève 2017, en mars. Impossible pour le
Groupe Volkswagen de dévoiler sur le même salon, deux modèles
« concurrents ». Les projecteurs du stand Volkswagen brilleront sur une carrosserie plus prestigieuse, en accord avec le standing du salon helvète : la Volkswagen Arteon, la berline basse qui remplacera la Volkswagen CC. La Polo prendra elle son premier bain de foule au salon de Francfort IAA 2017, peu de temps avant sa commercialisation.

 


Polo : toujours la référence

Planche debord Volkswagen Golf restylée 2017
Tout comme la Volkswagen Golf restylée (photo), la nouvelle Polo 2017 disposera sur ses versions haut de gamme d'une instrumentation 100 % numérique et d'un grand écran tactile.

Qu’importe que la Polo n’ait pas eu la priorité de la MQB « AO », elle bénéficiera quand même des nombreux avantages de cette plateforme : poids réduit, possibilité d’hybridation et d’électrification et surtout mise à disposition d’aides à la conduite venues du segment supérieur, celui de la Volkswagen Golf.

Instrumentation numérique, commandes gestuelles, empruntée à la Golf, la nouvelle Polo ne se refusera rien.

Aussi, pour conserver son leadership sur le marché très disputé des berlines polyvalentes, la Volkswagen Polo misera sur une technologie de haut vol, introduisant dans sa catégorie l’instrumentation numérique Active Info Display. Les commandes gestuelles et une interface tactile de grande taille sur la console centrale caractériseront également les versions les plus haut de gamme de la Polo. Des friandises technologiques que n’aura vraisemblablement pas la Seat Ibiza.

 

Des moteurs dernier cri

Moteur 1.5 TSI Evo Volkswagen Golf restylée 2017
Le moteur 1.5 TSI Evo de 150 ch sous le capot de la Volkswagen Golf restylée.

Sous le capot, la Polo disposera de motorisations essence à trois cylindres 1.0 déclinées selon trois niveaux de puissance : 75, 95 et 115 ch. L’entrée de gamme sera atmosphérique, les deux variantes les plus toniques auront le renfort d’un turbocompresseur.

Au-dessus, le nouveau moteur à quatre cylindres 1.5 TSI Evo qu’inaugurera au printemps la Volkswagen Golf restylée sera de la partie avec ses 150 ch dans un second temps. En point d’orgue, la future Polo GTI, dévoilée à Francfort en septembre 2017, devrait disposer d’un 1.8 TSI qui  franchira la barre des 200 ch, l’actuelle en propose 192.

En diesel, le bloc trois-cylindres 1.4 TDI (75 et 90 ch) assurera l’intérim en attendant l’inédit 1.5 TDI à l’automne 2018 qui répondra aux nouvelles normes antipollution Euro 6.c. Au chapitre transmission, la Polo comptera sur les boîtes de vitesses manuelles et automatiques à double embrayage DSG 6 et DSG 7.

 

Volkswagen refait ses gammes

illustration future Volkswagen Polo SUV vue avant couleur rouge
En 2018, Volkswagen déclinera la nouvelle Polo en une version SUV.

La Polo cru 2017 fera disparaitre la silhouette à trois portes : elle ne fait plus recette. Volkswagen redéployera son offre « segment B » sur une déclinaison SUV de la Polo. Elle dérivera étroitement du concept-car T-Cross Breeze vu l’an dernier au salon de Genève. La version de série croisera le fer avec le Renault Captur, mais pas avant 2018.

Lire notre article Les futurs SUV de Volkswagen : sept modèles en préparation

Avec ses cinq portes, la Volkswagen Polo, emboite le pas à son challenger sur le marché français, la Renault Clio, une stratégie industrielle qui s’avère payante.

Commercialisée à l’automne 2017, la nouvelle Polo espère le même succès que le modèle actuel lancé fin 2009 et sacré Voiture de l’année en 2010. Si l’on ne peut présager de sa victoire, elle fait toutefois figure de sérieuse candidate au titre de Voiture de l’année 2018.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Denis67640

Bonjour domi.aeon, Ok pour le manque de place mais pas du tout pour le bloc boite - moteur 1.4 TDI. J'ai déjà laissé essayé ce béhicule à des collègues pour conforter mon point de vu : pour ces 90cv, c'est une bombe : moteur plein, bruit roque viril du 3 cylindres, possibilité de se relancer sur autoroute en 4ème à 110 km/h. Mon fils a une clio 85 ch DCI, clairement 85 mulets ! A 70 km/h, on peut mettre la 5ème. Et après ? 110 km/h déjà 2500 tours, c'est vraiment abusé !!

domi.aeon256

J'ai peur qu'elle soit aussi petite que ses ancêtres. Un cruel manque de place par rapport aux clio/208 qui l'ecarte souvent de mon choix, et un diesel tout a fait banal et bruyant en acceleration.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Volkswagen Polo