Vous êtes ici :

Supercars de l'été : la Lamborghini Aventador S à l'essai

Lamborghini Aventador jaune
L'essai de la nouvelle Lamborghini Aventador S, cinquième volet de notre saga des supercars de l'été !

Avec son V12 atmosphérique de 700 ch, sa majesté Aventador jugeait sûrement qu'elle manquait un peu de puissance. Voici sa version restylée, l'Aventador S, avec 740 ch et de nouveaux systèmes facilitant leur exploitation... Vraiment ?

Voiture à l'essai : Lamborghini Aventador S

  • Moteur Essence | Puissance : 740 ch
  • Lancement : mars 2017
À partir de
338 000 €
10 000 € de malus

Plus de puissance qu’une McLaren 720S. Davantage de voix qu’une AMG GT R. Autant de cylindres qu’une Aston Martin DB11… mais aucun turbo pour l’assister. Avec l’essai de l’effrayante Lamborghini Aventador S (2,9 s de 0 à 100 km/h et 350 km/h en vitesse de pointe), notre série d’été atteint son apogée.

Lamborghini Aventador S jaune pleine face
Lamborghini Aventador S jaune plein arrière

 

Pourquoi elle ?

La petite sœur Huracan (2014) partage sa plate-forme et ses moteurs avec la dernière Audi R8. Pas l’Aventador (2011), qui abaisse les deux sportives précitées au rang de jouets pour enfants... Bien sûr, le V12 atmosphérique maison et la bonne vieille boîte robotisée à simple embrayage fleurent d’abord la supercar rustique.

Lamborghini Aventador S jaune profil droit porte ouverte

Mais ce serait sous-estimer sa majesté Aventador, bâtie autour d’une monocoque en fibre de carbone et pourvue, sur cette nouvelle version S, de technologies modernes : aileron arrière actif, roues arrière directrices, et nouveau mode de conduite Ego permettant de dissocier les réglages de la direction, du groupe moteur/boîte et de la suspension pilotée reparamétrée.

 

Bonne pour les vacances ?

On ne demande pas à une Lamborghini Aventador S de convoyer famille et bagages à travers l’Europe et sur ce point, l’Italienne demeure fidèle à notre -non- attente. L’unique coffre avant de 140 l peine à loger deux valises-cabine et à bord, il est inutile d’espérer caler sa canette dans un bac de porte (inexistant) ou un porte-gobelets (encore plus rare !).

Lamborghini Aventador S jaune planche de bord
Lamborghini Aventador S jaune sièges
Lamborghini Aventador S jaune coffre
Lamborghini Aventador S jaune boite à gant

L’Aventador n’a pourtant rien de « compacte » à l’extérieur, comme peut vite en témoigner la victime derrière volant, effrayée par la largeur de l’auto en ville (2,24 m de large avec les rétroviseurs, soit 8 cm de plus qu’un Porsche Cayenne !) et la hauteur toute relative de la lame avant en carbone. Caméra de recul et système de levage de l’essieu avant, optionnels, se transforment ainsi en indispensables anges-gardiens.
 


Pour la route ou le circuit ?

En mode de conduite le plus sage (baptisé Strada), la suspension filtre très correctement les bosses et la nonchalante boîte i-Shift passe ses rapports sous 2 000 tr/min. La bête s’énerve en mode Sport… puis devient caricaturale en mode Corsa : suspension et direction en "béton", et boîte plus rapide mais très, très brutale, au point de faire craindre sa désolidarisation du moteur à chaque changement de rapport.

Lamborghini Aventador S jaune avant droit

Un mode à réserver aux sessions sur circuit, où l’Aventador devrait mieux s’exprimer que sur route ouverte, définitivement trop confinée pour cette furie mécanique. Dénué de turbocompresseur, le moteur explose vraiment à partir de 4 000 tr/min mais en "fond" de deuxième rapport, l’Aventador file déjà à 130 km/h... Et il reste cinq vitesses à passer !

A 8 500 tr/min en deuxième, l'Aventador file déjà à 130 km/h... et il reste cinq rapports à passer !

Difficile ensuite de dire si le râle mécanique demeure plus impressionnant à l’accélération, ou à la décélération quand l’Aventador dégaine un véritable spectacle son et lumière : crépitements dantesques dans l’habitacle, flammes bleues à l’échappement. Pincez-moi, je rêve…

Lamborghini Aventador S jaune arrière droit

Avec ses quatre roues motrices et directrices, notre attachante Lambo soigne enfin son agilité en entrée d’épingles et sa motricité en sortie mais, gare aux coups de boutoir de ce taureau surexcité : les pertes d’adhérence du train avant ou arrière viennent plutôt brutalement, et il faut se rappeler le poids du V12 6,5 l placé derrière les sièges : 500 kg à lui seul…

Merci à la monocoque en carbone et les trains en aluminium, qui compensent et limitent la masse à 1 585 kg à sec. L’Aventador, supercar de tous les paradoxes !

 

On la garde après l’été ?

Oh que oui… Si l’Aventador S n’est pas la plus accessible des supercars, elle est celle qui distille les sensations les plus authentiques : vous en connaissez beaucoup, des V12 claquant leur rupteur à 8 500 tr/min ? Nous, non, surtout couplés à une boîte pilotée à simple embrayage surannée mais qui ajoute encore aux sensations.

Lamborghini Aventador S jaune avant gauche devant l'église
Lamborghini Aventador S jaune arrière droit devant l'église

Reste à pouvoir s’offrir cette abonnée aux superlatifs, dont les solutions techniques employées se paient cher : 338 000 € hors options et avant malus de 10 000 €. Un prix délirant mais justifié, pour un monument automobile condamné à l’extinction...

 

Bilan : pourquoi j’ai frissonné en Aventador...

Voilà douze ans que j’ai la chance d’essayer des voitures, sages, sportives, puissantes, surpuissantes, voire de compétition. Mais honnêtement, aucune ne m’avait autant intimidé : gabarit déroutant, V12 effrayant, boîte brutale, pertes d’adhérence aussi tardives que soudaines… Dès lors ? Les sensations au volant culminent, et l’on se sent plus fort chaque fois l’Aventador regagne son garage sans la moindre égratignure. Plus qu’une auto, un défi. Merci Lamborghini.

Lamborghini Aventador S jaune capot


Envie d'en savoir plus ? Retrouvez l'essai complet et la fiche technique de la Lamborghini Aventador S et les plus belles photos de notre reportage.

 


Saga des supercars de l'été

=> épisode 1 : la Mercedes-AMG GT R
=> épisode 2 : l'Aston Martin DB11
=> épisode 3 : l'Audi R8 V10 Spyder
=> épisode 4 : la McLaren 720S
 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Lamborghini Aventador