Vous êtes ici :

Tarif main d'œuvre : quels sont les constructeurs les moins chers ?

prix main d'oeuvre constructeurs 2016
Le grand écart ! Pour les opérations d'entretien courantes, le tarif (T1) de la main d'oeuvre peut aller du simple au double en fonction des constructeurs.

Comme en 2015, Dacia et les quatre marques françaises figurent parmi les constructeurs les plus compétitifs. Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise : le coût de la main d'œuvre a encore augmenté au sein de nombreux réseaux en 2016. Retrouvez en exclusivité les tarifs de 33 marques.

Ce n’est pas un scoop, une voiture coûte cher à l’usage. Et parmi les postes de dépenses, l’entretien figure en bonne place. Même si la concurrence des centres-auto a obligé les constructeurs à être plus compétitifs (promotions, forfaits entretien moins onéreux), force est de constater que le prix des pièces, comme celui de la main-d’œuvre (86 € en moyenne) a encore augmenté en 2016.

Néanmoins, les 33 constructeurs de notre classement n’ont pas pratiqué la même politique : 

Pour un premier peloton, les tarifs n’ont pas bougé d’une année à l’autre, à l’image de Suzuki, Toyota, Fiat, Kia, Seat, Skoda et Volkswagen.

Pour le second, l’inflation s’est limitée à deux ou trois euros. Tel est le cas chez Dacia, Renault, Peugeot, Citroën, DS, Opel, Mercedes, Audi, BMW et Porsche.

En revanche, certains constructeurs ont eu la main plus lourde au moment de réévaluer leur tarification. La palme de la plus forte hausse revient à Jeep (+ 11 €), suivi de Jaguar et Land Rover (+ 9 €), Mazda et Mitsubishi (+ 5 €) puis Volvo (+ 4,5 €).

 

Fortes disparités entre constructeurs...

Cette enquête le démontre : de fortes disparités existent. D’une part entre les constructeurs puisque les marques françaises sont les plus compétitives tandis que les marques premium monnaient chèrement leur standing.

Mais le détail de ce classement tord le cou à certaines idées reçues. Comme celle qui voudrait que les constructeurs asiatiques facturent l’entretien au prix fort. Faux ! Nissan, Suzuki, Hyundai et Toyota prouvent le contraire. A contrario, les acheteurs pourraient s’attendre à ce que Seat et Skoda ne facturent pas leurs prestations au même prix que Volkswagen… Là encore, surprise.

Quant aux constructeurs premium, Mercedes et Volvo se démarquent d’Audi, BMW-Mini et Jaguar-Land Rover dont le coût de l’heure de main-d’œuvre s’élève à plus de 100 € en moyenne.

 

... et dans au sein d'un même réseau

Des disparités, il y en a aussi au sein même d’un réseau. Ainsi, le tarif T1 varie par exemple de 58 à 138 € chez BMW, de 38 à 102 € chez Seat ou encore de 33 à 107 € chez Peugeot. Autant dire que si vous souhaitez rester fidèle au constructeur tout en réalisant des économies, mieux vaut vous rendre en province et privilégier l’agent plutôt que le concessionnaire.

 

Téléchargez notre enquête exclusive

Pour connaître les taux horaires (T1, T2 et T3) des 33 marques analysées, téléchargez gratuitement notre enquête.

Partager cet article
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
152 581 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !