Vous êtes ici :

Vente Artcurial : Mercedes France a vendu sa collection

mercedes 300 SL
Parmi les icônes de la marque à l'étoile qui ont été vendues, cette magnifique Mercedes 300 SL de 1955.

Ce dimanche 15 octobre a eu lieu une vente aux enchères organisée par Artcurial, regroupant 40 modèles d'exception de la marque Mercedes. Ces autos, qui proviennent en grande partie de la collection de Mercedes France, ont rapporté un total de plus de huit millions d'euros.

Voilà une vente aux enchères qui a du faire rêver nombre de passionnés de la marque à l’étoile ! La maison Artcurial a organisé ce dimanche 15 octobre au Mercedes Center de Rueil-Malmaison (92) une vente regroupant une quarantaine de modèles de la marque allemande. Ces autos provenaient pour la plupart de la collection privée de Mercedes France

44 voitures sont ainsi passées dans de nouvelles mains après avoir été adjugées par Maître Poulain, pour une somme totale de 8 754 651 €. Certains modèles, parmi les plus emblématiques de Mercedes, ont même dépassé les estimations, comme la 300 SL roadster de 1961. Celle-ci a en effet été vendue 1 416 000 €, alors qu'elle était estimée entre 800 000 et un million d'euros.

Le coupé 300 SL à portes papillon de 1955 faisait également partie des pièces majeures de cette vente, avec un prix qui a atteint 1 130 000 €. Comme la majorité des autos présentées, ces deux 300 SL étaient dans un état impeccable, parfaitement d’origine.

Mercedes-McLaren SLR 722 S roadster 2009
Mercedes 300 S cabriolet 1955
Mercedes-McLaren SLR 722 S roadster 2009

 

Du tricycle de 1886 à la SLS de 2013

D'autres très beaux cabriolets étoilés ont également fait des heureux, comme la 300 S de 1955, partie à 369 520 €, ou encore la 500 SL de 1988, qui est devenue une véritable icône des années 80. Cette dernière s'est échangée pour la somme de 91 784 €, alors qu'elle était estimée entre 50 000 et 80 000 €.

Benz tricycle 1886
Le tricycle Benz de 1886 est souvent considéré comme la première voiture moderne.

Notons également la présence d'une réplique du tricycle Benz de 1886, qui peut être considéré comme la première automobile de l’ère moderne dotée d’un moteur à explosion. Cette réplique, qui a été produite à 100 exemplaires en 2002, n'a toutefois pas trouvé preneur. La rare Smart Crossblade de 2002 n'a pas eu non plus les faveurs du public, tout comme la 190 E 2.5-16 Evolution II.

Des autos plus modernes ont aussi fait le bonheur de certains acheteurs, à l’image de la SLR 722 S roadster de 2009, vendue 822 480 €, ou de la SLS AMG coupé de 2013, partie à 238 400 €.

Mercedes 600 limousine 1972
Mercedes 500 SL 1988
Mercedes 600 limousine 1972

 

Une marque se sépare de son patrimoine

Parmi tous ces véhicules, certains appartenaient depuis leur origine à Mercedes France, comme la limousine 600 de 1972 (vendue 91 784 €). Il peut sembler étonnant qu’un constructeur tel que Mercedes se sépare ainsi d’un tel patrimoine, mais la marque justifie cette décision par le manque de temps et de moyens nécessaires à un entretien rigoureux.

Parmi les 18 voitures présentées qui appartenaient au constructeur, 15 ont trouvé preneur (dont les deux 300 SL), pour un total dépassant 3,8 millions d'euros.

Ainsi, Mercedes espère que les collectionneurs passionnés qui viennent d'acquérir toutes ces merveilles, pourront les faire rouler et leur offrir les soins qu’elles méritent.   

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Mercedes-Benz