Vous êtes ici :

Vitres teintées : le surteintage des vitres avant interdit dès 2017

vitres teintees
Les automobilistes ayant des films teintés sur les vitres avant de leur véhicule devront les déposer avant le 1er janvier 2017.

À partir du 1er janvier 2017, il sera interdit de circuler avec des vitres avant surteintées. Pour les contrevenants, l'amende sera de 135 euros et s'accompagnera d'un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Depuis quelques mois, les vitres surteintées avant étaient dans le viseur du gouvernement. En novembre 2015, le délégué interministériel à la Sécurité Routière annonçait la mise en place d’un décret destiné à réglementer leur opacité.

Ce décret modifiant certaines dispositions du code de la route relatives aux véhicules a été adopté le 13 avril 2016, et publié au JORH du 14 avril 2016. Il interdit, de fait, la présence de films fumés sur ces vitrages.

 

Taux de transparence de 70 %

vitres teintees

À compter du 1er janvier 2017, les vitres avant des automobiles devront donc respecter un taux de transparence de 70%, soit la norme déjà en vigueur sur les vitrages de première monte.

Tout film réduisant ce taux de transparence mettra l'automobiliste dans l'illégalité et l'exposera à une amende de 4eme classe (135 euros et un retrait de 3 points du permis de conduire). Le décret accorde deux dérogations, l'une aux véhicules blindés et l'autre aux automobilistes ayant des contraintes médicales.

 

Deux millions de voitures concernées

Les automobilistes ayant posé ce type de film devront les retirer d'ici la fin d'année 2016. Mais il ne s'agit pas de cas isolés. Selon l’ASFFV (Association Sécurité et Filtration des Films pour Vitrage), deux millions d’automobiles sont aujourd'hui équipées de films de vitrage. Un collectif s'est déjà formé pour demander à l’État le remboursement des frais de dépose.

vitres teintees
Palette de teintes communiquée par l'ASFFV

 

Des impératifs sécuritaires

Les motivations de cette loi sont avant tout sécuritaires. Le ministère de l'Intérieur explique que la mesure permettra aux forces de l'ordre de :

  • mieux voir le conducteur de l'extérieur,
  • et de contrôler plus efficacement le port de la ceinture ou l'usage du téléphone au volant.

Le ministère rappelle que les vitres surteintées réduisent la visibilité de nuit et suppriment le contact visuel entre le conducteur et les piétons ou les autres automobilistes. Ce regard échangé à une intersection permet une communication entre ces différentes personnes et peut éviter des accidents.

 

Les vitres arrière ne sont pas concernées

La mesure n'interdit pas pour autant les films de vitrage automobile. L’ASFFV rappelle que la restriction ne s'adresse qu'aux vitres latérales avant. Il reste toujours possible de poser un film teinté sur les vitres arrière ou sur la lunette, à condition que le véhicule soit équipé de deux rétroviseurs extérieurs.

Les vitres latérales avant peuvent continuer à recevoir un film de renforcement par exemple, mais il devra respecter les critères de luminosité de ce nouveau décret.

Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (62)
monaco

bjr888 JPAL. J'ai lu ton signalement et l'équipe modération t'en remercie. Tu as raison, mais la modération ne peut rien faire. On ne peut ni déplacer, ni supprimer, ni fermer, ni modérer les messages des journalistes !!! Voilà, tu sais tout. @+.

JPAL

Bonjour Ce topic ne présente aucun intérêt sur le plan juridique. Il mérite d'être fermé.

Chris555

Nullement une loi contre la sécurité juste pour soutirer encore de l'argent !!! Débilité

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
136 119 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !