Vous êtes ici :

Volkswagen dévoile son nouveau plan stratégique pour 2025

Volkswagen Budd-e
Le Budd-e, ce concept de "combi électrique" dévoilé au dernier CES de Las Vegas, pourrait faire partie des 30 modèles électriques prévus par le groupe Volkswagen d'ici 2025.

Voulant devenir le groupe automobile le plus vertueux sur le plan environnemental, Volkswagen lance un plan « Together - Strategy 2025 » allant conduire à l'arrivée d'une trentaine de modèles entièrement électriques au sein de ses différentes marques d'ici cette échéance.

Il y a maintenant plusieurs années que Volkswagen a lancé une stratégie d’électrification massive de sa gamme, via des modèles hybrides rechargeables (type Passat GTE) et 100% électriques (type e-Golf).

Mais le « dieselgate » est passé par là et aujourd’hui, le constructeur allemand souhaite apparaître comme un véritable chevalier blanc de la mobilité durable.

Il a donc dévoilé hier un tout nouveau plan de développement baptisé « Together – Strategy 2025 », présenté comme le plus grand tournant dans l’histoire de la marque.

 

25% des ventes en électrique

Efficience, innovation, orienté clientèle et durable sont les quatre mots-clés de façade de ce plan stratégique destiné également à permettre à l’entreprise Volkswagen de profiter d’une croissance génératrice de profits.

Sur le plan des produits, l’emphase va être mise sur la mobilité propre. Pas moins de 30 modèles à motorisation entièrement électrique sont ainsi annoncés dans les 10 prochaines années. A l’horizon 2025, ils devraient représenter entre 20 et 25% des ventes du groupe VW –soit l’équivalent estimé de ce que les véhicules électriques représenteront dans le monde à cette époque.

Ces modèles seront répartis sur les différentes marques du groupe (Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Lamborghini, etc.). Ils utiliseront des batteries produites en interne et partageront des plateformes modulaires synonymes d’économies d’échelle pour les constructeurs. Le futur Audi Q6 est l’un de ceux-là.

Audi e-tron quattro
Le futur Audi Q6 électrique s'inspirera de ce concept e-tron quattro.

 

Trois marchés prioritaires

Ce plan mondial passe cependant par trois marchés particulièrement ciblés, dont l’Europe ne fait pas partie. Il y a tout d’abord le marché nord-américain pour lequel un plan d’investissement de 900 millions de dollars (800 millions d’euros environ) a été annoncé en janvier dernier.

Puis le marché chinois pour lequel Volkswagen a débuté il y a quelques semaines la construction d’une usine à Tianjin, dans le cadre d’un vaste plan d’investissement de 4 milliards d’euros.

Et enfin le marché asiatique émergent (type Inde, Thaïlande, etc.) avec de petits véhicules d’entrée de gamme voire low cost –s’il est possible de faire du low cost dans l’électrique. Des discussions avec de potentiels partenaires locaux sont d’ores et déjà entamées.

 

Retour sur investissement

Au total, les investissements attendus dans le cadre de ce plan « Together – Strategy 2025 » de Volkswagen dépasseront les 10 milliards d’euros. Pour cela, le groupe va devoir encore améliorer sa profitabilité, avec par exemple de meilleurs retours sur investissement de la part de ses branches de R&D.

Les départements des ventes et d’administration devront également faire des économies assez importantes (12%) pour améliorer la marge opérationnelle aujourd’hui située à 6%. Objectif 2025 : un chiffre estimé entre 7 et 8%.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Volkswagen