Vous êtes ici :

Volkswagen, une réputation inoxydable ?

Volkswagen, une réputation inoxydable ?

Les prestations de Volkswagen ne sont pas toujours en phase avec le standing revendiqué. Toutefois, depuis 2008, le constructeur a mis en place un plan de bataille.



Page 1Volkswagen, une réputation inoxydable ? 

Fabrication de référence


 
A l’image des constructeurs premium, la qualité perçue demeure le point fort de Volkswagen, et l’un des principaux arguments d’achat. Sur cette exigence, la firme de Wolfsburg se situe encore un ton au-dessus d’autres constructeurs généralistes. Et, si l’écart d’avec la concurrence s’est quelque peu réduit avec les Golf V, Touran, Passat…, Volkswagen a retrouvé de sa
superbe avec le lancement de la Golf VI en 2008. Souvent plébiscitée, la robustesse de ses produits est le fruit d’un important investissement et d’une rigueur dans la fabrication.
 

 
Au premier coup d’oeil, une Volkswagen met en avant son standing qui se traduit par un assemblage et par un alignement sans failles des différentes pièces qui composent la carrosserie. Portes, boucliers, ailes… sont ajustés avec soin et les interstices entre les différents éléments sont réduits au maximum. Rien n’est laissé au hasard. Ainsi, les poignées de portes, les joints et l’acoustique (lors du maniement des ouvrants) dégagent-ils une impression de solidité.
 
Même constat si l’on se penche sous le châssis, et l’habitacle, à l’image de la robe, est valorisant. Certes, on peut reprocher le manque de fantaisie et l’aspect austère, mais la « simplicité » du design se fait au bénéfice de l’ergonomie et de la justesse des accostages. Ensuite, c’est la richesse des matériaux qui fait la différence. Et sur ce point, il n’y a pas de secret. Un revêtement moussé à coeur, de beaux plastiques pelliculés, une moquette robuste… sont gage d’un excellent vieillissement.
 
Partager cet article
Annonces auto
163 123 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !