Vous êtes ici :

Volvo annonce une gamme entièrement électrifiée pour 2019

volvo xc90 v90 s90
En 2019, il n'y aura plus de véhicule thermique pur dans la gamme Volvo.

Volvo dévoile des objectifs très ambitieux en matière de véhicules verts et souhaite éradiquer les motorisations thermiques pures de sa gamme d'ici deux ans.

Depuis son rachat par Geely en 2010, Volvo semble mettre les bouchées doubles pour devenir l’une des marques les plus « vertes » du marché, et cela malgré son statut de premium, avec des véhicules globalement haut de gamme.  Ainsi, après avoir sorti de sa gamme les polluants cinq et six cylindres pour ne garder que les blocs quatre cylindres, la firme suédoise annonce qu’à partir de 2019, tous ses véhicules auront un moteur électrique.   

Volvo ambitionnerait-il de devenir un concurrent direct de Tesla ? Non, pas exactement. Et l’on devrait encore trouver durant de nombreuses années des moteurs thermiques sous le capot des véhicules de Göteborg. Concernant la globalité de son offre, la marque parle bien entendu de véhicules électrifiés et non de purs électriques.

 

Hybrides légers, hybrides rechargeables
et modèles 100 % électriques

Malgré tout, cinq modèles 100 % électriques seront lancés entre 2019 et 2021 par les suédois, dont trois sous la marque Volvo et deux sous le label Polestar. Rappelons que ce dernier devient désormais une marque indépendante, spécialisée dans les modèles électriques hautes performances.

volvo hybride léger

Au-delà des véhicules électriques et hybrides rechargeables, la gamme Volvo sera composée d'hybrides rechargeables, utilisant vraisemblablement un alterno-démarreur et une batterie de 48 volts.

La gamme sera également complétée par des véhicules hybrides rechargeables, basés sur des mécaniques essence mais aussi diesel, tandis que les modèles restants recevront une hybridation légère, un peu à la manière des récentes Suzuki Baleno et Swift. Ce mode d’hybridation (généralement un alterno-démarreur associé à une batterie auxiliaire) devrait donc surtout concerner la récupération d’énergie au freinage et non pas la propulsion du véhicule.

Quoi qu’il en soit, Volvo annonce clairement la fin des véhicules purement thermiques pour les années à venir et il ne fait aucun doute que d’autres constructeurs suivront le mouvement. Au moins dans le but de satisfaire les prochaines normes de pollution qui s’annoncent drastiques...  

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Volvo