Vous êtes ici :

BMW X1 (2015) : premières photos et vidéo officielles

vue avant nouveau BMW X1 studio blanc
Capot court, ligne plus cubique : pas de doute, le nouveau BMW X1 intègre la famille des SUV BMW.

La seconde génération du BMW X1 abandonne l'architecture propulsion pour adopter celle traction du monospace Série 2 Active Tourer. Ce changement de cap rend-il le X1 plus familial ?

Page 1BMW X1 (2015) : premières photos et vidéo officielles 

Lorsque nous découvrons ce nouveau BMW X1 dans un studio photo de la banlieue de Munich à quelques encablures du siège de la marque, il est très difficile d’en définir le gabarit. Le X1 cru 2015 parait tout aussi imposant que son grand frère le BMW X3. En effet, la parenté esthétique avec les autres membres de la famille SUV de BMW a été savamment cultivée (plus de photos du nouveau BMW X1).
vue de profil nouveau BMW X1 (2015)
Long de 4,44 m (-1,5 cm), haut de 1,61 m (+5,4 cm) et large de 1,82 m (+ 2cm), le nouveau BMW X1 offre un profil dynamique.
Avec ses lignes moins baroques et ses surfaces plus rectilignes que son prédécesseur lancé en octobre 2009, le nouveau BMW X1 adopte un profil plus cubique, typique des SUV. Le nouveau X1 abandonne le côté break haut perché de la première génération. Mais cette évolution stylistique du BMW X1 qui, finalement, n’impacte pas fondamentalement son format (-1,5 cm soit 4,44 m) habille une profonde mutation intérieure.


Un capot court pour le X1

planche de bord nouveau BW X1 2015
La planche de bord du nouveau BMW X1 gagne un écran GPS positionné au sommet pour une meilleure lisibilité ainsi qu'un affichage tête haute.
Cette seconde génération du BMW X1, qui arrivera en concession fin octobre 2015, abandonne la propulsion pour devenir traction. Car elle repose sur une nouvelle plateforme technique, celle des BMW Série 2 Active Tourer et BMW Série 2 Gran Tourer sur laquelle a été conçu le futur Mini Clubman II. Cette synergie réduit les coûts de production et permet à BMW et à Mini de mutualiser les châssis comme les moteurs.


Le BMW X1 abandonne la propulsion et passe à la traction

Le nouveau BMW X1 dispose de motorisations transversales reliées aux roues avant en configuration à deux roues motrices (sDrive) contrairement à son prédécesseur dont les blocs étaient implantés longitudinalement et reliés aux roues arrière.
vue avant Audi Q3 bleu
Audi Q3
vue avant Mercedes GLA
Mercedes GLA
Si les puristes crieront au sacrilège, BMW n’a fait que s’aligner sur la concurrence : Audi Q3 et Mercedes GLA sont également d’architecture traction et aucun client ne s’en plaint. Le trio premium propose évidemment une transmission intégrale (quattro, xDrive ou 4Matic) qui optimise la motricité des versions les plus sportives davantage qu'elle ne leur offre de réelles aptitudes de franchissement.

Ce nouveau châssis a permis aux ingénieurs de BMW d’avancer le pare-brise du nouveau X1 de 15 cm.
Ainsi, malgré un empattement réduit de 9 cm, l’espace aux jambes pour les passagers arrière progresse de 8 cm. Car le moteur ne pénètre plus dans l’habitacle et reste cantonné à la verticale de l’essieu avant.


Un X1 plus familial  

places arrière banquette arrière nouveau BMW X1 2015
Le voyage à l'arrière du nouveau BMW X1 sera plutôt confortable, la banquette est coulissante et les dossiers s'inclinent.
Aux places arrière du nouveau BMW X1, le tunnel central subsiste (il est indispensable pour les versions xDrive) mais sa hauteur a été réduite de 10 cm. Ceci laisse un confort acceptable pour la place du milieu. En outre, l’accès a été amélioré à l’aide d’une ouverture plus échancrée des portières. Les passagers de cette seconde mouture seront ainsi plus choyés que dans la première. Pour ne rien gâcher, ils pourront même embarquer davantage de bagages. Le hayon de cette seconde génération est
vue du coffre du nouveau BMW X1 2015
Avec une capacité oscillant de 605 (sans roue de secours) à 1 505 litres, le coffre du BMW X1 (2015) permet de partir en vacances en famille.
 plus vertical que celui de son ainé. Ceci a pour conséquence d’accroitre le  volume de coffre de 70 litres soit une contenance de 505 litres sous tablette. Et si cela ne s’avère pas suffisant, il est possible de glaner encore 100 litres de mieux en utilisant le logement sous le plancher, car sur le marché français, tous les BMW X1 seront dépourvus de roue de secours. Est-ce parce qu’il reste sur le bitume que le BMW X1 limite les risques de crevaison ?


X1 : un SUV modulable comme un monospace ?

vue de la banquette 40/20/40 du nouveau BMW X1
Dossier fractionnable 40/20/40 comme sur une BMW Série 3 Touring, banquette coulissante comme sur la BMW Série 2 Active Tourer : le BMW X1 assure une bonne synthèse.
La modularité du nouveau BMW X1 repose sur une banquette dont les dossiers sont fractionnable selon un découpage 40/20/40 tandis que les assises optent pour un 60/40. Une fois rabattus depuis des touches sises sur les flancs du coffre, les dossiers dégagent un plancher plat. Dans cette configuration biplace, 1 505 litres sont alors offert au chargement. Le nouveau BMW X1 surpasse son prédécesseur de 155 litres. En option, la banquette peut coulisser sur 13 cm et le siège passager peut se rabattre en tablette permettant le transport d’objets longs. Le BMW X1 assure ainsi la parfaite synthèse entre les modèles Touring et le récent monospace Active Tourer.


4 cylindres d’abord, 3 ensuite pour le X1

logo BMW xDrive 20d
xDrive pour la transmission intégrale, sDrive pour les roues avant motrices : le BMW X1 est disponible en 4x4 et en 4x2
Au lancement, la gamme BMW X1 s’articulera autour de moteurs à quatre cylindres, trois diesels : 18d (150 ch), 20d (190 ch) et 25d (231 ch) complèteront deux blocs essence 20i (194 ch) et 25i (231 ch).  L’entrée de gamme diesel ne sera livrable qu’en deux roues motrices, à contrario des 25i et 25d, disponibles uniquement en transmission intégrale.


Le cœur de gamme BMW X1 : 20i et 20d laisse le choix entre sDrive et xDrive.
Fin 2015, la palette du nouveau BMW X1 sera complétée par le bas à l’aide des moteurs à trois cylindres 16i (136 ch) et 16d (116 ch) qui imposent l’architecture 4x2. Les moteurs à trois cylindres sont associés à une boîte manuelle à six rapports ou à une boîte automatique à six rapports, ceux à quatre cylindres laissent le choix entre une BM6 et une BVA8. 
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
pyranas436

tout a fait d'accord avec Pierre je préfère aussi le précédent

sekula841

Dommage je viens d'acheter une bmw 318D Modern j'ai hésité avec le X1 mais je n'aimais pas la forme ce n'était pas un SUV,maintenant il est superbe...Je n'hésiterai plus une seconde.Magnifique!!!!!!

brout906

en abandonnant la forme "break surelevé" du précédent, il copie les si nombreux SUV massif et inesthétique, c'est dommage . je préfére de beaucoup le précédent.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la BMW X1