Vous êtes ici :

David Brown Speedback GT : comme un air de Bristol au salon de Genève

3/4 avant David Brown Speedback GT  à geneve
Si la production sera limitée à une centaine d'exemplaires, le prix, lui, sera démesuré.

Très inspirée par la mythique Aston Martin DB5, la Speedback GT s'expose dans sa version définitive au Salon de Genève. Basée sur la Jaguar XK, elle tente d'aller jusqu'au bout de l'esprit néo rétro.

L’entreprise est ambitieuse. Réinterpréter le dessin aérien de Touring, auteur de la carrosserie de l’Aston Martin DB5, en utilisant une base technique moderne répondant aux normes de crashtests représente une véritable gageure.

Car derrière les jantes à rayons et les clins d’œil au mythe se cache une Jaguar XK tout ce qu’il y a de plus moderne.

On en reconnaît le pare-brise mais aussi les vitrages de portes avant et, à l’intérieur, la structure de la planche de bord.

On retrouve même sous le capot le V8 Jaguar 5 litres 510 ch qui propulse l’auto de 0 à 100 km/h en 4,8 s.

 

Concentré britannique

Reconnaissons toutefois que vue de près, le style de la Speedback GT apparaît moins pataud qu’en photo. On trouverait presque un certain équilibre dans ces lignes, malgré la calandre trop massive et les rétroviseurs disproportionné.

A l’instar de Bristol, marque aujourd’hui disparue, David Brown se distingue surtout par son caractère artisanal et la personnalisation qu’elle offre à ses futurs propriétaires. Les deux exemplaires présentés sur le stand en témoignent : alors que l’une arbore des jantes à rayons à l’ancienne tandis que l’autre opte pour des modèles en alliage plus classique.

Dans tous les cas, le luxe à l’anglaise est de mise : le cuir et le bois sont omniprésents dans l’habitacle, tandis que pour les parties de pique-nique, une banquette se déplie depuis le coffre pour accueillir d’éventuelles convives.

 

Cher artisanat

Bien entendu le « fait main » est la règle, et 7 200 heures sont nécessaires pour produire l’auto. Cette débauche de luxe a tout de même un tarif pour le moins osé étant donné la confidentialité du constructeur : 696 000 €, tout de même !

Partager cet article
À lire aussi
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
132 631 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !