Vous êtes ici :

Hyundai Ioniq vs Toyota Prius : le match des berlines hybrides

Toyota Prius VS Hyundai Ioniq

Depuis 1997, la Toyota Prius a le monopole de la berline hybride. En deux décennies, aucun challenger n'est parvenu à lui voler la vedette. Cette année, la Hyundai Ioniq se lance dans l'aventure, l'élève dépassera-t-il le maître ?

Hyundai se lance dans l’aventure de la berline hybride avec la Hyundai Ioniq. Elle rivalisera frontalement avec la quatrième génération de Toyota Prius. Mais Hyundai ne se contentera pas de rattraper ces quasi vingt années de retard sur Toyota, le constructeur coréen proposera un programme d'envergure avec une offre complète. Lire notre article Hyundai Ioniq, une hybride, une hybride rechargeable et une électrique.   

 

Puissance : avantage Hyundai

Hyundai Ioniq vue avant
La Hyundai Ioniq arbore un style plutôt sobre pour un modèle hybride.
Toyota Prius vue avant
La Toyota Prius se distingue nettement par des formes originales !

Sous le capot de la Hyundai Ioniq se trouve un moteur à quatre cylindres essence 1.6 GDi de 105 ch pour une valeur de couple de 147 Nm. S’ajoute un électromoteur de 32 kW (soit environ 43,5 ch) et 170 Nm. Ainsi, au cumul, la Hyundai Ioniq dispose de 141 ch et de 265 Nm. La Toyota Prius fait quant à elle confiance à un moteur 1.8 de 98 ch et 142 Nm associé à un électromoteur de 72 ch et 163 Nm.
 

La Hyundai Ioniq est plus puissante et dispose d'une transmission à double embrayage moderne.

La japonaise bénéficie d’une puissance cumulée de 122 ch. Autre avantage pour la coréeene : une boîte de vitesses à double embrayage DCT à six rapports bien plus moderne que la transmission à variation continue de type CVT proposée par la japonaise. Sur le plan "accumulateurs", la Hyundai Ioniq fait appel à des batteries de type lithium-ion polymère d’une capacité de 1,56 kW/h. La Toyota Prius mise, elle, sur le nickel métal-hydrure.

 

Performances Hyundai Ioniq / Toyota Prius

  Hyundai Ioniq Toyota Prius
Cylindrée 1 591 cm3 1 797 cm3
Puissance 105 ch 98 ch
Couple 147 Nm 142 Nm
Electromoteur 32 kW / 43,5 ch 53 kW / 72 ch
Puissance cumulée 141 ch 122 ch
Couple cumulé 265 Nm nc
Vmax 185 km/h 180 km/h
0 à 100 km/h n.c. 11 s
Conso mixte 3,5 l/100 km 3.0 l/100 km - 3.3 l / 100 km*
CO2 79 g/km 70 g/km - 76 g/km*

(*) Avec des roues de 16 pouces.



Efficience : avantage Toyota

Hyundai Ioniq coffre ouvert
La Hyundai Ioniq offre un volume de coffre de 750 litres (à noter que celui de la version plug-in se contente de 650 litres).
Toyota Prius vue coffre ouvert
Bien qu'il ait augmenté de 102 litres d'une génération à l'autre, le volume de coffre de la Toyota Prius se limite à 502 litres.

La Hyundai Ioniq a été homologuée pour des rejets de CO2 de 79 g par km, la Toyota Prius descend à 70 g par km en roues de 15 pouces (76 g en 16 pouces). Cela équivaut théoriquement à une consommation de carburant de 3,5 l/100 km pour la Hyundai et de 3,0 l/100 km pour la Toyota dans sa configuration la plus favorable.

 

Style : égalité

Hyundai Ioniq vue arrière
Hormis la lunette arrière à pan coupé, le design de la Hyundai Ioniq est plutôt sobre.
Toyota Prius vue arrière
Les stylistes de Toyota n'ont pas ménager leur créativité : la Prius se remarque et de loin !

Que ce soit par le traitement de sa robe comme par l’agencement de son habitacle, la Hyundai Ioniq est bien plus conventionnelle que la Toyota Prius. Il est difficile de les départager sur ce chapitre, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Toutefois l’efficience d’un modèle hybride est acquise par une aérodynamique irréprochable, cette discipline impose aux designers des règles strictes. C’est pourquoi, l’une comme l’autre offrent le même type de profil avec une lunette arrière à pan coupé et des boucliers en coin. Toutes deux affichent d’ailleurs un coefficient de pénétration dans l’air (Cx) de 0,24. 

 

Habitacle : égalité

Hyundai Ioniq tableau de bord
Le mobilier de la Hyundai Ioniq est de facture très classique...
Toyota Prius planche de bord
... à bord de la Toyota Prius, l'agencement est typé monospace.

A bord de la Hyundai Ioniq l’ambiance est celle d’une berline familiale standard. La Toyota Prius se distingue nettement par son mobilier traité à la manière de celui d’un monospace avec une instrumentation centrale et un mobilier aérien qui invite à une conduite apaisée. La particularité de la Toyota, c’est également le petit levier de commande de boîte.

Hyundai Ioniq console centrale
Le levier de commande de la Ioniq ressemble à celui d'une boîte de vitesses automatique standard et pour cause ...
... en revanche, dans la Toyota Prius le tout petit levier de commande de la transmission avec le mode "B" pour la recharge des batteries.
... en revanche, dans la Toyota Prius le tout petit levier de commande de la transmission avec le mode "B" pour la recharge des batteries.



Prix : la Ioniq se fait attendre

La Hyundai Ioniq hybride sera commercialisée en septembre 2016, la version électrique suivra en octobre et la déclinaison plug-in arrivera en concession début 2017. Les prix de la Hyundai Ionic n'ont pas encore été dévoilés. La Toyota Prius est disponible et ses tarifs s'étendent de 29 900 à 33 700 euros. Lire notre article Prix Toyota Prius 4 : les tarifs de la nouvelle Prius dévoilés !

 

 

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (7)
george.garbarino521

Vous faites une erreur au sujet de la transmission de la Prius. Elle n'a pas une boite CVT mais une eCVT. En fait le système HSD des Toyota hybrides est fondé sur un système de planétaires épicycloïdaux permettant de se passer de tout embrayage ou courroie. D'où sa fiabilité et son efficacité. Bien plus élégant que tout autre système de transmission. Je suis étonné qu'une revue comme L'argus ne sache pas cela quasiment 20 ans après la sortie de la première Prius!

darthsidious189

Il y a une petite erreur de comparaison, les 750/650 L du coffre de la Ioniq sont valables banquette rabattue, tandis que les 500 L de la Prius désignent le volume banquette non rabattue. Ce n'est donc pas comparable. Le coffre de la Ioniq est plus petit, on voit sur les photos, le seuil de chargement bien plus haut que sur la Prius. Merci de corriger l'erreur.

emmanuel-suys984

Par pitié, cessez de parler de transmission CVT pour la Prius. Même s'il y a quelques vagues similitudes dans le fonctionnement, il s'agit d'un train planétaire géré par ordinateur dans le cas du hsd Toyota. Je ne vois dès lors pas en quoi cette transmission serait moins moderne que celle de la Ioniq. C'est même l'inverse, puisque question rendement, une transmission à train planétaire est la plus efficace. Pour le reste, il faut attendre un essai de la Hyundai pour vraiment voir ses capacités. Et même quelques années pour se rendre compte de sa fiabilité. Quant au style, je trouve cette Ioniq déjà démodée, car trop banale. Mais si elle devait s'avérer plus efficace et plus agréable que la Prius pour moins cher, alors...

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Hyundai Ioniq
Recevez par e-mail toutes les infos de la Toyota Prius