Vous êtes ici :

Maserati Levante vs Porsche Cayenne : le choc du salon de Genève !

Maserati Levante vs Porsche Cayenne : le choc du salon de Genève !

Le dernier grand SUV de luxe s'appelle Maserati Levante. Le premier du genre, Porsche Cayenne. Rencontre à Genève entre ces deux colosses de luxe et de sport.



14 ans après Porsche, Maserati arrive sur le segment des grands SUV de luxe avec le Levante. Sa révélation mondiale a eu lieu au salon de Genève 2016, à quelques encablures du stand Porsche où trônait un Cayenne, qui en est à sa deuxième génération depuis 2010.

Avec son nom qui vient d’un vent chaud méditerranéen, le Levante espère bien voir le vent tourner en sa faveur sur ce segment très lucratif et déjà bien occupé. Au-delà du Cayenne, le Maserati doit aussi en découdre avec le BMW X6, le Mercedes GLE Coupé et le Range Rover Sport.

Avant cela, entre le Levante fabriqué à Turin en Italie et Cayenne construit à Leipzig en Allemagne, lequel fait meilleure impression en terre helvète ?

Porsche Cayenne
Porsche Cayenne
Maserati Levante
Maserati Levante

 

Design : avantage Maserati Levante

Capot long, calandre verticale frappée du Trident et regard perçant : le nouveau Levante a de l’allure. Les trois aérations latérales sur chacune des ailes avant sont typiques de la marque et les grandes roues de 21 pouces viennent assoir la silhouette dont la poupe est assez inclinée, comme sur un BMW X6. La partie arrière, justement, a moins de caractère avec des dessins de feux et de hayon assez anodins.

En face, le Porsche Cayenne n’a jamais été loué pour son élégance, mais cette deuxième génération est plus réussie que la première.  L’ensemble est même plus homogène que le Levante. Mais avec déjà six ans d’âge, le Cayenne manque de fraîcheur dans une catégorie où la nouveauté esthétique est importante.

Longueur Maserati Levante : 5,03 m
Longueur Porche Cayenne : 4,85 m

 

Habitacle : avantage Maserati Levante

A bord du Maserati Levante
A bord du Maserati Levante
A bord du Porsche Cayenne
A bord du Porsche Cayenne

Les habitacles des deux modèles baignent dans le luxe avec finition soignée et matériaux qualité. Le Maserati fait, par exemple, appel à des cuirs de la marque Ermenegildo Zegna. La différence principale tient dans l’aménagement du poste de conduite.

Celui du Levante est organisé autour d’un grand écran tactile de 8,4 pouces qui se pilote de manière tactile ou via une molette sur la console centrale. Les grandes palettes de la boîte auto derrière le volant trois branches cuir/carbone et les compteurs sous les yeux assurent la sportivité de la présentation.

La présentation est encore plus sportive dans le Cayenne, mais l’abondance de boutons (il y en a partout !) et le design plus géométrique de la planche de bord forment un rendu moins élégant que sur le Levante.

Places arrière Levante
Places arrière Levante
Places arrière Cayenne
Places arrière Cayenne

Aux places arrière, les deux modèles sont comparables : dossiers inclinables pour un meilleur confort postural et place centrale inutilisable. A noter que par rapport à leur gabarit extérieur, les deux modèles n’offrent pas une habitabilité exceptionnelle. Côté coffre, Maserati ne communique pas encore encore le volume du Levante pour savoir s’il fait mieux que les 670 l du Cayenne qui a l’avantage de disposer d’une banquette coulissante.

Les dossiers arrière sont réglables en inclinaison dans les deux modèles. Ici la banquette du Levante.
Les dossiers arrière sont réglables en inclinaison dans les deux modèles. Ici la banquette du Levante.

 

Moteurs : avantage Porsche Cayenne

La gamme des moteurs du Levante s’articule autour de deux propositions seulement. Un V6 diesel de 275 ch et un V6 bi-turbo essence de 430 ch. En face, le Cayenne est plus généreux (deux diesels et 5 essence, voir tableau ci-dessous). Le Porsche propose même une version hybride-rechargeable (modèle photographié), très appréciée des entreprises qui sont les premiers clients de ces voitures. Le Levante devra attendre fin 2017 pour voir une telle offre dans sa gamme.

 

Moteurs et prix Maserati Levante
Diesel V6 turbo 275 ch 72 800 €
Essence V6 bi-turbo 430 ch 90 500 €

 

Moteurs et prix Porsche Cayenne
Diesel V6 turbo  262 ch 69 890 €
Diesel V8 turbo 385 ch 85 970 €
Essence V6 bi-turbo 300 ch 68 330 €
Essence V6 bi-turbo 420 ch 84 050 € (S)
Essence V6 bi-turbo 440 ch 101 330 € (GTS)
Essence V8 biturbo 520 ch 133 130 € (Turbo)
Essence V8 biturbo 570 ch 170 450 € (Turbo S)
Hybride V6 + Elec. 416 ch 85520 e (e-Hybrid)

 

Maserati assure que son SUV aura tous les gènes sportifs de la marque

Basé sur une plateforme évoluée des Quattroporte et Ghibli, le Levante profite d’une suspension pneumatique livrée de série et qui offrira 5 niveaux de réglage. Maserati annonce une répartition des masses équilibrée à 50/50 entre l’avant et l’arrière et le centre de gravité le plus bas du segment. La marque assure ainsi que son premier SUV aura tous les gènes sportifs de la marque. Il faudra cela pour concurrencer un Porsche Cayenne qui fait autorité dans le segment.

 

Prix : avantage Porsche Cayenne

Le prix du Maserati Levante démarre à 72 800 € pour la version diesel. C’est un peu plus cher que le Cayenne diesel qui est facturé 69 890 €. Mais il faudra connaître le contenu de l’équipement de série du Levante (non encore communiqué) pour comparer avec précision les deux voitures.

En essence, le Levante est affiché au prix de 90 500 € pour sa version V6 bi-turbo de 430 ch que l’on peut comparer au Cayenne S : 84 050 € / 420 ch. Ici l’écart se creuse en faveur du Porsche en attendant les équipements du Levante.

 

Bilan : Levante, l’attrait de la nouveauté

Ce premier match à distance donne un léger avantage au Levante. Habitacle plus élégant, face avant avec du caractère et, surtout, il arrive dans un segment très sensible à la nouveauté face à un Cayenne de deuxième génération qui roule vers sa fin de vie (son remplaçant devrait arriver en 2017). Reste à faire le bilan du premier essai du Levante, pour savoir s’il vient bousculer le Cayenne qui sert d’étalon en matière de dynamisme et de sportivité chez les grands SUV.

À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Dieselgate

Levante bien-sur .... Design confort originalité cuir ... Il faut que les amateurs des allemandes s'habituent à ce que la qualité des italiennes produites sur les nouvelles plates formes puissent les égaler ... Le V8 sortira plus tard et on verra où seront les Porsches ! Pendant ce temps les constructeurs germaniques vont saucissonner en potage leur gamme comme d'habitude : Q7,5 X6,5 Cayenne-Touareg-Q7 S !...etc... Bien Zur !

olivier nantes

Je préfère grandement le Levante, bien plus élégant que le Cayenne, plus original de surcroit et qui ne se retrouvera pas à tous les coins de rues des stations balnéaires chics. Je suis pourtant Porschiste (997 targa) que j'envisage de renouveler par une Ghibli ou Levante

wax

porsche evidemment , le niveau de qualité d'une italienne n'atteindra jamais celui des premiums allemands .

Porsche

Le Cayenne sans aucune hésitation, pour son homogénéité, la qualité de ses matériaux et de leur durée de vie et ses versions Turbo et Turbo S qui laissent loin derrière dans le rétroviseur le Maserati Levante.

BLANC

Complètement magnifique le Porsche

Votre commentaire
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Maserati
Recevez par e-mail toutes les infos de la Porsche Cayenne