Vous êtes ici :

Match des sportives : Alpine A110/Alfa Romeo 4C/Porsche 718 Cayman

Alpine A110, Alfa Romeo 4C et Porsche 718 Cayman s'affrontent par stand interposé au salon de Genève 2018.
Alpine A110, Alfa Romeo 4C et Porsche 718 Cayman s'affrontent par stand interposé au salon de Genève 2018.

Pure et Légende, voici les deux niveaux de finition qui définissent la gamme de l'Alpine A110. Le salon de Genève est l'occasion d'une première confrontation face à deux concurrentes : Alfa Romeo 4C et Porsche 718 Cayman.

Il y a un an, Alpine dévoilait l’A110, avec une série de lancement limitée à 1 955 exemplaires, la Première Edition. Le constructeur revient au salon de Genève 2018 avec deux nouvelles finitions, non limitées cette fois, nommées Pure et Légende.

La première est davantage destinée aux puristes et à ceux qui recherchent la performance. Elle est plus légère de 23 kg par rapport à la Première Edition et fait l’impasse sur les équipements les plus luxueux. La seconde se veut plus GT et bénéficie d’une dotation plus riche qui la rend plus facile au quotidien.

Maintenant que les tarifs et les équipements ont été dévoilés, comparons-la à ses deux rivales, l’Alfa Romeo 4C et la Porsche 718 Cayman.

 

Prix/équipement : avantage Alpine A110

Débutons ce match par celui des prix. L’Alpine A110 est facturée 54 700 € en version Pure et 58 500 € en version Légende. Cette dernière est d’ailleurs vendue au même tarif que la Première Edition. Rejetant
141 g/km de CO2, il faut ajouter 1 153 € de malus écologique.

Alpine A110 salon de Genève 2018
Alpine A110

Même si la Pure est l’entrée de gamme, elle n’est pas dépouillée pour autant : climatisation automatique, aide au stationnement, GPS avec écran tactile de 7 pouces, sièges baquets Sabelt… La Légende y ajoute la caméra de recul, le système audio Focal, le pédalier aluminium, les sièges Confort à multiples réglages et les jantes de 18 pouces (17 pouces sur Pure).

L’Alfa Romeo 4C débute bien plus haut : 63 200 € (Standard Edition), auxquels il faut ajouter 3 473 € de malus écologique (157 g/km). L’italienne facture ici sa structure en carbone. À noter qu’elle n’est disponible qu’en boîte automatique TCT, comme sa rivale française. Au niveau équipements, la 4C est moins bien lotie puisque la climatisation n’est que manuelle, et le GPS est indisponible !

Cependant, la version actuellement disponible dans le réseau est la série spéciale Edizione Speciale (67 exemplaires). Elle bénéficie d'un échappement Akrapovic, de phares bi-xénon ou encore des suspensions sport. L'avantage client est de 10 500 €. Vendue 67 500 €, le réseau Alfa Romeo propose une remise de 7 500 € (jusqu'au 31 mars 2018), ce qui permet de s'offrir cette 4C pour 60 000 €.

Alfa Romeo 4C salon de Genève 2018
Porsche 718 Cayman
Alfa Romeo 4C

La Porsche 718 Cayman débute à 55 040 €. Pour bénéficier de la boîte auto PDK, la facture s’alourdit de 2 850 €, sans compter le malus écologique de 3 660 € (158 g/km). Au final, la 718 Cayman de base coûte 58 256 €. Une somme proche de celle de l’Alpine, mais certains équipements sont en options comme le régulateur de vitesse (324 €), la climatisation automatique (768 €), ou encore la navigation (1 596 €).

Sur le plan prix/équipement, l’Alpine A110 est donc la mieux placée. L’Alfa Romeo 4C est plus chère tout en proposant une dotation moins riche et le 718 Cayman, certes plus puissant, nécessite de piocher dans les options. La note peut alors s’alourdir jusqu’à 20 000 € !

 

À bord  : avantage Porsche 718 Cayman

Alpine A110 salon de Genève 2018
Alpine A110

L’Alpine a soigné l’intérieur de son A110. Pas tant au niveau de la qualité de finition (correcte sans plus) mais plutôt dans l’ambiance. Sièges baquets bien dessinés et agréables à l’œil, console centrale flottante, panneaux de portes reprenant la teinte de la carrosserie, cela fleure bon le sport tout en conservant un aspect chic. La finition Légende possède en plus de la Pure un pédalier en aluminium, et surtout un revêtement en cuir sur la planche de bord (noir ou brun) du plus bel effet. De plus, malgré le faible gabarit de l’auto, l’habitacle n’est pas étriqué. Davantage d'espaces de rangement auraient été les bienvenus.

Porsche 718 Cayman
Alfa Romeo 4C
Porsche 718 Cayman

Changement d’ambiance en montant, ou plutôt en descendant, dans l’Alfa Romeo 4C. Après avoir enjambé la large traverse en carbone, le conducteur est immédiatement plongé dans une ambiance sportive. La position de conduite avec l’assise « posée au sol » et le petit volant vertical vous le rappellent. Le confort n’est clairement pas sa priorité, l’équipement de série est sommaire à l’image de la finition.

La Porsche 718 Cayman joue dans un autre registre, celui du premium. Matériaux de qualité, assemblages rigoureux, le style est sportif mais surtout sobre. L’ergonomie est sans faille et les rangements pratiques. De plus, il est possible de configurer son intérieur via différents sièges, cuirs, fonds de compteurs… Un habitacle presque à la carte, à condition d’y mettre le prix.

 

Performances : égalité

Alpine A110 salon de Genève 2018
Alpine A110

L’Alpine est motorisée par un 1.8 turbo de 252 ch, associé à la boîte EDC à sept rapports. Grâce à l’emploi d’aluminium pour la structure, son poids est contenu : 1 098 kg en Pure. Cela lui permet d’afficher de bons chronos puisque le 0 à 100 km/h est abattu en 4,5 s et la vitesse de pointe atteint 250 km/h.

La 4C fait également appel à un moteur quatre-cylindres en position central arrière, couplé à une boîte à double embrayage TCT. Il s’agit d’un bloc turbo développant 240 ch. Si l’Alpine joue la technicité avec l’aluminium, l’Alfa rétorque avec sa coque en fibre de carbone et un poids encore plus faible (940 kg). Résultat, les performances sont très proches : 4,5 s de 0 à 100 km/h, et 257 km/h maximum.

Porsche 718 Cayman
Alfa Romeo 4C
Porsche 718 Cayman

Enfin, la Porsche met tout le monde d’accord avec son quatre-cylindres à plat plus puissant (300 ch). Cependant, elle doit faire face une masse plus importante (1 365 kg), ce qui se traduit par des accélérations légèrement en retrait avec un 0 à 100 km/h parcouru en 4,7 s. Elle prend sa revanche en vitesse pure : 275 km/h.

À lire. Le comparatif de l'Alpine A110 face à la Porsche 718 Cayman

 

Bilan : une Alpine A110 plus homogène

Alpine A110 salon de Genève 2018
Alpine A110

Ce ne sont pas les performances qui permettent de classer ces trois sportives. En revanche, le meilleur rapport prix/équipement est à mettre au crédit de l’Alpine. L’Alfa Romeo fait l’impasse sur des équipements aujourd’hui indispensables et la Porsche fait payer trop cher ses nombreuses options.

Par ailleurs, l’Alpine, l’Alfa Romeo et la Porsche ne s’adressent pas tout à fait à la même clientèle. La première se veut utilisable au quotidien avec un comportement plutôt joueur. La deuxième est nettement plus radicale, préférant brûler de la gomme sur circuit. La dernière se veut plus GT et mise aussi sur un comportement plus efficace.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Alfa-Romeo 4C
Recevez par e-mail toutes les infos de la Alpine A110
Recevez par e-mail toutes les infos de la Porsche Cayman