Vous êtes ici :

Mitsubishi Space Star : un vrai restylage à Genève

La Mitsubishi Space Star modifie radicalement sa face avant, qui convoque multiples éléments chromés et peut se doter de feux bi-Xénon. Une première dans ce segment.
La Mitsubishi Space Star modifie radicalement sa face avant, qui convoque multiples éléments chromés et peut se doter de feux bi-Xénon. Une première dans ce segment.

Trois ans après son lancement en France, la discrète Mitsubishi Space Star reçoit son premier restylage. La citadine japonaise dynamise sa face avant, son châssis, sa console centrale, et s'allonge de 8,5 cm pour aller titiller les polyvalentes... Revue de détails.

Née pour remplacer la Colt, la Mitsubishi Space Star s’est d’emblée inscrite sur un terrain à la mode : celui de l’efficience. Gabarit réduit (- 23 cm de long), poids de colibri (845 kg à vide !), aérodynamisme soigné, et deux petits essences à trois cylindres (71 ou 80 ch) autorisaient des consommations et émissions de CO2 record dans son segment.

Si la recette a plu à l’échelle mondiale (330 000 unités écoulées entre mars 2012 et octobre 2015), la Space Star n’a guère crevé l’écran en France : juste 1 769 exemplaires vendus depuis son lancement en mars 2013, très loin derrière la star Renault Twingo, immatriculée à 45 300 unités sur la seule année 2015. Pour relancer sa carrière, la petite Mitsubishi présente un restylage digne de ce nom.

Space Star 2013
Space Star 2013
Space Star 2016
Space Star 2016

Adieu, face avant mièvre. En renouvelant capot, optiques, et bouclier, la Space Star se remarque davantage dans la circulation. L’opération se prolonge à l’arrière avec des feux, becquet et pare-choc inédits. Ces derniers allongent d’ailleurs la voiture de 8,5 cm, et placent artificiellement la Space Star à la lisère du segment supérieur : 3,80 m de long désormais, quand une Nissan Micra pointe à 3,82 m.

Space Star 2013
Space Star 2013
Space Star 2016
Space Star 2016


Du nouveau à bord de la Space Star

Avec un empattement inchangé, la Space Star conserve toutefois un espace intérieur de citadine (places arrière plutôt spacieuses mais coffre de 235 l), et se contente d'améliorer sa modularité : double plancher de coffre offrant un espace plat sièges rabattus, rangement inférieur compartimenté.

A l’avant, volant, compteurs et console centrale évoluent, et la Space Star devient la première Mitsubishi à recevoir le nouveau système GPS-multimédia à écran tactile (6,5 pouces) désormais compatible Mirror Link et Apple CarPlay.

 

Plus adroite hors des villes ?

L’ultime volet de modifications sera à vérifier derrière le volant : nouveaux tarages de suspension et ré-étalonnage de l’assistance de direction promettent une meilleure précision de conduite. Toujours déclinée en deux niveaux de puissance (1.0 71 ch et 1.2 80 ch), la Space Star continue de proposer une boîte à variation continue, en option à 1 100 € sur son moteur le plus puissant.

Après s’être laissée admirer aux salons de Los Angeles puis Bruxelles, la Space Star 2016 révélera ses prix à l’occasion du Salon de Genève au mois de mars. Pour rappel, avant restylage, la gamme Mitsubishi Space Star oscillait entre 9 900 € (1.0 In) et 15 850 € (1.2 CVT Intense Style).

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
gabou90728

Information erronée, ce véhicule était déjà présent au salon de Bruxelles en janvier.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Mitsubishi Space Star