Vous êtes ici :

Peugeot Instinct Concept : retour au bercail

Peugeot Instinct Concept 2017
Avec son concept Instinct, Peugeot annonce son entrée dans la course à l'armement en matière de conduite autonome.

Après avoir été dévoilé à Barcelone dans un salon sans rapport avec l'automobile, le Peugeot Instinct retrouve au salon de Genève un univers plus familier, ou le grand public va pouvoir le découvrir pour la première fois.

Même si le concept Instinct ne fait pas sa première à Genève - il a été présenté au Mobile World Congress de Barcelone -, il occupe une place de choix sur le stand Peugeot.

 

Une motorisation de DS7 Crossback

Sur son piédestal, le concept Instinct fait étalage de son jeu de lumières. Ses clignotants horizontaux défilants et ses feux arrière à facettes changent de couleur. « Nous avons voulu valoriser par le design l’acte de recharger la voiture. Aussi, lorsqu’elle est en train d’être rechargée, les feux arrière passent au bleu », explique Matthias Hossann, le responsable du design avancé et des concept-cars chez Peugeot. Rappelons en effet que l’Instinct est un hybride rechargeable doté de la même motorisation de 300 ch que le DS7 Crossback.

Peugeot Instinct Concept 2017

Très épuré au premier abord, le style de l’Instinct révèle pourtant de nombreux détails très travaillés, à commencer par les jantes. Si elles apparaissent pleines au premier regard, elles sont en réalité composées de centaines de stries. C’est le cas également de la calandre qui, malgré les apparences, assure toujours une fonction de refroidissement du moteur.

Les immenses portes antagonistes s’ouvrent sur un habitacle qui n’est pas encore tout à fait un salon, même si le principal objet du concept Instinct est la conduite autonome. S’agissant d’un concept-car, de nombreux détails ne pourraient faire l’objet d’un mise en production de série, comme les seuils de portes revêtus de cuir, alors que les sièges
- bien que très beaux -, n’ont rien de confortables !

 

Autonome avant tout

Rappelons qu’avec l’Instinct, Peugeot entre de plein pied dans la course à la conduite autonome, qui jusqu’ici oppose essentiellement les spécialistes du luxe allemand et l’américain Tesla. Il propose quatre modes de conduite : deux entièrement autonomes (Autonomous Sharp et Soft) et deux autres où le conducteur a encore sa place (Drive Boost et Relax) à choisir en fonction du type de route ou de l’humeur du moment.

Peugeot Instinct Concept 2017

L’Instinct explore également de nouveaux territoires de la voiture connectée en établissant un lien avec les objets personnels du conducteur et même sa maison. A titre d’exemple, le démarrage du moteur le matin provoque le verrouillage automatique du domicile et la Hi-Fi de bord reprend le morceau de musique qui y était joué avant le départ du propriétaire. Au-delà de la promesse technologique, l’Instinct s’impose surtout comme une démonstration de style, aussi épurée que sophistiquée.

Peugeot Instinct Concept 2017

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Peugeot