Vous êtes ici :

Sin Cars S1 au salon de Genève 2018 : les grandes espérances

Sin Cars S1
On aimerait être présent le jour de l'homologation de la Sin Car S1 dont la qualité de réalisation est pour le moins... artisanal !

« Une voiture de sport révolutionnaire » : c'est rien moins que le slogan choisi pour vanter les mérites de la nouvelle Sin Cars S1, présentée à l'état de prototype au salon de Genève 2018.

Le salon de Genève 2018 est souvent l’occasion de découvrir des constructeurs peu connus. C’est le cas de Sin Cars, qui s’est fait connaître par sa voiture de course R1 engagée dans plusieurs championnats GT en Europe et aux Etats-Unis. Il présente cette année un prototype de voiture de sport basée sur un châssis tubulaire et une carrosserie facilement amovible. L’idée étant de proposer un modèle utilisable sur circuit - mais aussi sur route -  sans trop craindre les petits dommages de la piste.

Plusieurs types de carrosserie pourraient être proposés, tout comme les motorisations. A ce stade du projet, le 4 cylindres 2.3 Ford Ecoboost de 310 ch, un V6 3.5 de 365 ch, un hybride rechargeable de 120 ch ou encore un moteur électrique de 200 kW sont pressentis. Selon les concepteurs, tout autre groupe motopropulseur peut être envisagé, à condition d’adapter les supports moteurs.

 

Des performances ébouriffantes

Sin Cars S1
Aucun tarif n'est encore diffusé pour ce modèle, ni même de date de lancement.

La jeune entreprise annonce des performances ébouriffantes : la version la plus puissante atteindrait les 100 km/h en 2,5 secondes. Reste qu’il y a loin de la coupe aux lèvres : pour l’instant, le prototype présenté à Genève en est au tout premier stade de développement.

Les développeurs espèrent présenter l’année prochaine sur le Salon genevois plusieurs exemplaires plus aboutis dotés de carrosseries différentes.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Steve Marc'Queen

Attention, vous présentez les photos du modèle R1 du même constructeur bulgare. Un modèle qui existe en version GT4 et qui ne mérite pas les même commentaires. Quant à la S1, vous êtes (tout de même) un peu durs. Elle mériterait d'être vue dans toutes ses versions. Certaines, en évitant les fioritures, ne doivent pas la rendre beaucoup plus étrange que les Sovam, Hacker et autres Secma. Pistardes françaises bien sympas (et moins durement critiquées) qui n'ont jamais pu s'inscrire non plus aux concours d'élégance...

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
132 084 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !