Vous êtes ici :

Voiture de l'année: quelles sont les marques les plus primées ?

élection de la voiture de l'année
Depuis la création du prix, en 1964, le jury de la Voiture de l'année a consacré 53 modèles et 19 constructeurs.

Depuis la création du prix, en 1964, le jury de la Voiture de l'année a consacré 53 modèles et 19 constructeurs. Et si certains ont été récompensés à plusieurs reprises, d'autres ne sont jamais montés sur le podium ni même arrivés en finale.

Chaque année depuis cinq décennies, les constructeurs automobiles européens soumettent leurs nouveautés aux membres du jury du CoTY (Car of The Year), aujourd’hui au nombre de 58 répartis dans 22 pays, avec l’espoir de remporter le titre très couru de la Voiture de l’année.

Cinquante années au cours desquelles certaines marques ont connu un vif succès, comme par exemple Fiat et ses neufs victoires dont deux consécutives (un cas unique dans l’histoire du prix, en 1995 et 1996), mais où d’autres n’ont jamais été même nominés.

A voir. Toutes les voitures de l'année depuis 1964

 

Les sportives prestigieuses écartées

Concernant les marques sportives, point de Ferrari, Maserati ou Lamborghini, la faible production de ces labels exclusifs ne leur permettant pas de concourir puisque le règlement demandait une production de plus de 5 000 exemplaires du modèle concerné. Une condition qui a disparu depuis l'élection 2016. Dans cette catégorie de sportives haut de gamme, on notera l’unique consécration de Porsche, avec la 928 en 1978.
 

Les Français bien lotis

Du côté des constructeurs français, c’est Renault qui a été le plus titré (6 victoires). Peugeot a pour sa part reçu le titre à 4 reprises, mais à chaque fois avec un intervalle minimum de 12 ans. Avec le 3008, le constructeur sochalien fait partie des favoris en 2017.

Citroën, trois fois sur la plus haute marche du podium, n’a pour sa part plus gagné depuis… 1990 avec la XM. En 2015, le C4 Cactus a échoué à la seconde place derrière la Volkswagen Passat.

> Voiture de l'année 2017 : voici les 7 finalistes

 

Les grands absents

Parmi les marques qui n’ont jamais reçu le titre de Voiture de l’année, on notera d’abord BMW,  à six reprises sur le podium - et pour la dernière fois en 2014 avec la i3- mais jamais sur la plus haute marche.

Ses concurrents directs ne font guère mieux : Audi et Mercedes totalisent certes à eux deux seulement trois sacres (deux pour Audi, un pour Mercedes) mais le plus récent date de 1983, et aucun podium à signaler depuis 1994 !
 

Des marques s'en vont, d'autres arrivent

Il est important de noter que d’autres grandes marques, dont certaines ont disparu, comme par exemple Saab, n’ont pas encore été plébiscités par le jury.

Idem pour d'autres qui au contraire sont apparues récemment en Europe, comme les coréens Kia et Hyundai ou le roumain Dacia (bien que Hyundai ait été en finale il y a trois ans avec la i30).

 

Nombre de victoires par marques
 
  • Voiture de l'année : Fiat : 9 (1967, 1970, 1972, 1984, 1989, 1995, 1996, 2004, 2008)
    Fiat : 9 (1967, 1970, 1972, 1984, 1989, 1995, 1996, 2004, 2008)



  • Voiture de l'année : Renault : 6 (1968, 1982, 1991, 1997, 2003, 2006)
     
    Renault : 6 (1968, 1982, 1991, 1997, 2003, 2006)





  • Voiture de l'année :Ford : 5 (1981, 1986, 1994, 1999, 2007)
    Ford : 5 (1981, 1986, 1994, 1999, 2007)

     

  • Voiture de l'année : Opel : 4 (1985, 1987, 2009, 2012)
    Opel : 5 (1985, 1987, 2009, 2012, 2016)




  • Voiture de l'année : Peugeot : 4 (1969, 1988, 2002, 2014)
    Peugeot : 4 (1969, 1988,2002, 2014)




  • Voiture de l'année : Citroën : 3 (1971, 1975, 1990)
    Citroën : 3 (1971, 1975, 1990)

     

  • Voiture de l'année : Volkswagen : 3 (1992, 2010, 2013)
    Volkswagen : 4 (1992, 2010, 2013, 2015)  




  • Alfa Romeo : 2 (1998, 2001)
    Voiture de l'année : Alfa Romeo : 2 (1998, 2001)







  • Voiture de l'année : Audi : 2 (1973, 1983)
    Audi : 2 (1973, 1983)






  • Nissan : 2 (1993, 2011)
    Voiture de l'année : Nissan : 2 (1993, 2011)





  • Rover : 2 (1964, 1977)
    Voiture de l'année : Rover : 2 (1964, 1977)





  • Simca : 2 (1976, 1979)
    Voiture de l'année : Simca : 2 (1976, 1979)



  • Voiture de l'année : Toyota : 2 (2000, 2005)
    Toyota : 2 (2000, 2005)






  • Voiture de l'année : Austin : 1 (1965)
    Austin : 1 (1965)







  • Chevrolet : 1 (2012)
    Voiture de l'année : Chevrolet : 1 (2012)







  • Lancia : 1 (1980)
    Voiture de l'année : Lancia : 1 (1980)







  • Voiture de l'année : Mercedes : 1 (1974)
    Mercedes : 1 (1974)







  • Voiture de l'année : NSU : 1 (1968)
    NSU : 1 (1968)






  • ? Porsche : 1 (1978)
    Porsche : 1 (1978)
Partager cet article
À lire aussi
Commentaires
shooby136

rien de surprenant à ce que FIAT et Renault soient bien représentées, les produits qu'ils proposent ont toujours des atouts non négligeables que n'ont pas les autres. Difficile en effet, par exemple, d'imaginer que le Scenic 1 n'ai pas remporté le titre en 1997, vu comment il a révolutionner le marché. En fait, pour comprendre les résultats de cette élection, il faut surtout connaître les critères de sélection qui sont le design, le confort, la sécurité, l'économie, le comportement routier, la performance, la fonctionnalité, la performance environnementale, le plaisir de conduite et le prix. Sont également pris en compte l'innovation technique et le rapport qualité-prix. Enfin, il faut que les autos sélectionnées aient un certain niveau de diffusion : 5000 immatriculations par an, si je me rappelles bien

tpoulit456

Je crois que les membres du jury sont principalement des journalistes de la presse automobile.

pauverta125

Il est assez surpre nant que des véhicules (et marques) comme Volvo série 240 (break surtout) ou encore Saab 900 turbo , autos pour le moins réussies n'aient jamais été primées.. Idem pour Mercedes (280 se par ex. ) et bien d'autres réussites encore chez Audi notamment. Le score de Fiat ou Renault laisse pantois.. Sur quels critères sont recrutés les membres du Jury ?

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
169 902 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !