Vous êtes ici :

Dossier Qualité / Fiabilité Alfa-Romeo 147 (2000  -  2010 )

Élégante, mais capricieuse

Charme et prestations routières de premier plan à petits prix sont ses principales qualités. Mais, après douze ans de carrière, la milanaise ne peut plus masquer ses défauts.

Points forts

  • +Ligne
  • +Direction précise
  • +Comportement routier
  • +Tarifs en occasion
  • +Ambiance intérieure
  • +Equipement

Points faibles

  • -Habitabilité arrière
  • -Volume de coffre limité
  • -Insonorisation sur les diesel
  • -Suspension ferme
  • -Finition
  • -Rayon de braquage

Témoignage d'internaute - David

+ Agrément de conduite et confort-Fiabilité exceptionnelle-Consommation contenue
- Train avant gourmand en pneu.-Distribution tous les 3 ans ou 60 000 km

Tous les témoignages Donnez votre avis


A l'agonie dans les années 1990, la firme de Milan est revenue sur les devants de la scène en 1997 avec la sortie de la 156. Toutefois, le salut du constructeur ne pouvait passer que par un modèle à plus fort potentiel en termes de vente. Trois ans après, la 156 a été ainsi rejointe par sa petite sœur la 147, qui reprend en partie sa base technique.
 

Commercialisée dans un premier temps en version à trois portes puis en cinq portes, cette compacte a de suite conquis le public par son allure sportive et par ses prestations routières. Des qualités qui lui ont valu le titre prisé de Voiture de l'année 2001 ainsi que moult récompenses à travers l'Europe.
 

AFFÛTÉE Sur route, le poids des ans ne se fait trop sentir.Si les dernières concurrentes font mieux, l’Alfa n’est pas encore dépassée.


La France a représenté l'un des marchés phares de cette italienne avec 59 853 unités immatriculées, dont 10 139 pour l'année 2002. Si le restylage, effectué en 2004, a permis de relancer les ventes, dès 2008, la 147 a décroché, l'absence d'une remplaçante se faisant cruellement sentir face à une concurrence renouvelée.
 

Quelques reproches

Trouver une 147 d'occasion n'est pas un problème. Toutefois, l'offre est disparate puisque le 1.9 JTD de 115 ou de 120 ch réalise à lui seul plus de la moitié des ventes. Si les prix sont alléchants, ces versions diesels affichent souvent de forts kilométrages et les problèmes rencontrés (turbo, vanne EGR, débitmètre...) peuvent rebuter.
 

L'utilisation des modèles à essence est plus sereine au plan mécanique. Les petits rouleurs peuvent trouver leur bonheur. Le choix d'une version restylée est préférable, car nombre d'ennuis techniques et électroniques ont été éradiqués. De plus, la qualité des matériaux a progressé et l'amortissement adopte des réglages plus confortables.

Des versions bien dotées
Dès son lancement, la 147 s'est distinguée par la richesse de son équipement. Ainsi, la finition de base dispose de la climatisation et du pack électrique. Toutefois, la grande majorité des modèles en circulation sont en livrée Distinctive qui bénéficie de la climatisation automatique, des jantes en alliage, du régulateur de vitesse...


Fiabilité, un bilan passable
À regarder de près les plaintes des propriétaires ainsi que les notes techniques, la 147 a connu un taux d'avaries assez important, notamment sur les trains roulants et sur les moteurs diesels. Les problèmes ont été peu à peu corrigés, et depuis son restylage en novembre 2004, l'utilisation de l'italienne est un peu plus sereine.