Vous êtes ici :

Dossier Qualité / Fiabilité Dacia Logan I (L90) (2005  -  2012 )

Basique mais fiable

D'une fiabilité avérée, économique et spacieuse, la Logan ne manque pas d'arguments. Cependant, toutes les versions ne se valent pas, et le break MCV, recherché, se démarque par des tarifs plus élevés.

Points forts

  • +La Logan, c'est avant tout un prix. La berline est d'autant plus abordable qu'elle offre une très bonne habitabilité et un coffre immense.
  • +Le break y ajoute deux places supplémentaires et un volume intérieur digne d'un utilitaire.
  • +Les versions disponibles sont souvent bien équipées, les moteurs diesels sont modernes et économiques.
  • +De plus, l'entretien ne demande pas un budget conséquent.
  • +Par ailleurs, le confort de suspension est meilleur que celui offert par certaines compactes bien plus chères.
  • +Enfin, la fiabilité est d'un très bon niveau.

Points faibles

  • -La Logan est une berline pour se déplacer, la notion de plaisir n'existe pas. Cela se remarque dès le premier coup d'œil. La ligne extérieure et l'habitacle des premiers modèles ne respirent pas la gaîté.
  • -Plastiques durs, dotation pauvre, il faut monter en gamme pour espérer disposer d'un minimum d'équipements.
  • -De plus, la tenue de route manque de rigueur et l'insonorisation fait défaut.
  • -Quant aux mécaniques à essence, la plupart sont de conception ancienne avec peu d'agrément et des consommations élevées.
  • -Enfin, le break MCV reste encore cher.

Témoignage d'internaute - François

+ L'habitabilité pour ce 7p même au dernier rang.-Fiabilité-Puissance du moteur
- Consomnation un peu plus que je ne le pensais. (environ7.5l / 100km)

Tous les témoignages Donnez votre avis


Renault a eu le nez fin en lançant la Logan en France. Le concept de voiture low-cost a séduit, allant même jusqu'à créer un phénomène Dacia, comme le prouve le pique-nique annuel organisé par les passionnés de la marque. Pourtant, Fiat avait eu la même idée avec sa Palio Weekend lancée en 1997. Mais le succès n'a pas été au rendez-vous. La marque italienne était-elle trop en avance ? Probablement.


En proposant l'espace d'une familiale au prix d'une citadine, la Logan n'a encore aucune concurrente directe. En fait, le danger est venu de l'interne. En effet, le lancement de la version break MCV, en janvier 2007, a fait chuter les ventes de la berline. Cette dernière passe ainsi de près de 19 000 unités par an à un peu moins de 10 500 entre 2006 et 2007. À l'inverse, le break a séduit plus de 22 000 clients. Sa ligne moins disgracieuse, son coffre immense et ses sept places disponibles n'ont pas eu de mal à convaincre.


Cannibalisme

Le lancement de la Sandero en juin 2008 a donné le dernier coup de massue à la berline. Cumulant les qualités de la Logan tout en proposant une ligne nettement plus attrayante, les clients ont vite fait leur choix. Résultat, l'année dernière, il s'est vendu vingt fois plus de Sandero ! Désormais, c'est le Duster qui prend des parts au MCV. Et ce n'est pas fini puisqu'un certain Lodgy, le futur monospace, est prévu pour le printemps.
 

Sur le marché de la seconde main, les berlines ont du mal à trouver preneur, les tarifs sont donc bas. C'est beaucoup moins le cas du break qui garde la cote, notamment à cause à la fois d'une demande certaine et d'une offre limitée. Cependant, l'arrivée du Duster va changer le marché et faire baisser progressivement les tarifs. De bonnes affaires en perspective.


Pas de miracle
Si certaines versions sont bon marché, la pauvre dotation de série en est souvent la cause.
Si l'équipement s'est enrichi progressivement, la version de base reste dépouillée. Ce sont davantage
les finitions hautes qui se sont développées. Tant mieux, puisqu'elles sont bien représentées sur le marché et qu'elles sont les plus conseillées.

La simplicité paye
Pour offrir un très bon niveau de fiabilité, la Logan a un secret : elle utilise une grande partie des pièces déjà éprouvées en provenance de modèles Renault. De plus, l'architecture électronique est simplifiée au maximum. Bien sûr, le zéro défaut n'existe pas, mais la Logan ne connaît pas de problèmes graves et récurrents. Cette auto est plus fiable que certaines Renault, un comble !