Dossier Qualité / Fiabilité Ford S-MAX (2006  -  2015 )

Dynamique et fiable

Avec sa ligne racée et son comportement dynamique, le S-Max bichonne son conducteur, sans oublier la famille. Grand, modulable, confortable et fiable, peu de reproches sont à lui faire.

Points forts

  • +Pour les grandes familles, le S-Max ne manque pas d'atouts. Tout d'abord l'espace offert à bord est conséquent et la modularité bien pensée.
  • +Les voyages se feront dans de bonnes conditions grâce à un silence de fonctionnement d'un bon niveau et au bon confort de suspension.
  • +La finition Titanium la plus disponible, est dotée d'un équipement riche. Tout en pensant au bien-être de la famille, le S-Max ne prive pas son conducteur d'un certain plaisir de conduire.
  • +Enfin, la fiabilité générale se révèle être d'un bon niveau.

Points faibles

  • -Ce grand monospace ne s'adresse qu'aux grandes familles en manquent d'espace. Pour ceux qui ne roulent qu'occasionnellement avec des enfants, un tel gabarit n'est pas nécessaire, la catégorie en dessous suffit largement.
  • -De plus, ses dimensions imposantes sont une contrainte lors des déplacements urbains. Trouver une place adaptée n'est pas toujours facile.
  • -Enfin, les coûts de fonctionnement et de maintenance demandent un budget assez important d'autant que les pièces détachées ne sont pas bon marché.

Témoignage d'internaute - Olivier

+ confort, tenu de route, espace
- embrayage, qualité plastique et SAV...SAV...SAV...SCANDALEUX

Tous les témoignages Donnez votre avis

Depuis 2003 et le lancement du premier Focus C-Max, la marque ne compte que sur elle-même pour concevoir ses monospaces, hormis les motorisations diesels, en commun avec PSA. Fini donc le Galaxy semblable aux Volkswagen Sharan et Seat Alhambra. Désormais le S-Max ne ressemble a aucun autre modèle du segment grâce à son dessin singulier. Place aux lignes agressives et sportives et au comportement routier affûté.
 

Ford a réussi à concevoir un monospace confortable et logeable sans pour autant le rendre pataud et sans saveur à conduire. Pour preuve, il a reçu le cinq-cylindres turbo d'origine Volvo fort de 220 ch !
 

En deuxième position

Élu Voiture de l'année 2007, le Ford S-Max a trouvé sa clientèle, même s'il n'a pas réussi à détrôner le Renault Espace, il s'en rapproche avec 4 630 modèles vendus en 2009, soit 1 513 de moins. Depuis sa sortie en 2006, ce ne sont pas moins de 24 700 exemplaires qui ont été écoulés en France. Pour ne pas perdre cet élan, le S-Max a été restylé en mars 2010. Cela lui a permis non seulement de moderniser et d'aiguiser encore son style, mais aussi de se mettre à la page des derniers équipements high-tech.
 

Si, en occasion, les modèles sont nombreux, le choix des différentes versions disponibles l'est beaucoup moins. Cependant ce ne sont pas les plus mauvaises au contraire, et les modèles dotés de sept places sont majoritaires.
 

Aujourd'hui ce grand monospace propose les meilleures prestations de la catégorie en occasion. Il sera rejoint dans quelques années par le duo Volkswagen Sharan et Seat Alhambra autrefois cousins, bientôt futurs concurrents.

Absence de haut de gamme
C'est une constante chez Ford et le S-Max n'échappe pas à la règle. L'équipement est donc d'un très bon niveau en entrée de gamme.

La finition Titanium, la plus diffusée, en offre plus, mais l'on aurait souhaité disposer d'une caméra de recul ou du démarrage sans clé de série. À l'opposé de la Mondeo, il n'existe pas de haut de gamme Ghia X ou Titanium X, dommage.

D'un haut niveau
C'est un modèle à part dans la catégorie puisqu'il associe un comportement dynamique avec un bon confort général. Le look joue également en sa faveur et les modèles présents sur le marché sont richement dotés. Enfin, le volume intérieur intéressant associé à une modularité bien pensée permet de voyager dans de très bonnes conditions.

Fiabilité, rien de neuf
À l'inverse de son petit frère le Focus C-Max, le S-Max présente un moindre taux de panne. Si ce grand monospace n'est toutefois pas exempt de problèmes, les pannes immobilisantes sont peu nombreuses. Les mécaniques employées, notamment en provenance de chez PSA ou de Volvo, ainsi que la plate-forme issue de la Mondeo III sont fiabilisées avec le temps.