Dossier Qualité / Fiabilité Opel Astra IV (2009  -  2015 )

Mieux, mais encore des lacunes...

Gabarit en hausse et style plus dynamique distinguent cette quatrième génération. Si l'Astra progresse sur de nombreux points, quelques travers persistent. Mais le rapport prix/équipement reste son atout majeur.

Points forts

  • +Si l'ancien modèle ne déchaînait pas les passions en termes de design, l'Astra IV affiche une ligne élégante, bien dans l'air du temps, et un habitacle du même acabit.
  • +Cette compacte taille XXL propose une habitabilité et un volume de coffre dans la bonne moyenne, ce qui conviendra à une famille de quatre personnes.
  • +Mais le principal atout de ce modèle en occasion demeure son rapport prix/équipement.
  • +En reprenant les moteurs de son aînée, l'Astra s'est rachetée une conduite en matière de fiabilité, les problèmes graves étant en grande partie résolus.

Points faibles

  • -L'Astra a progressé en matière de confort, de style et de présentation, mais certaines lacunes reprochées à son aînée persistent. On citera la fermeté des sièges, l'insonorisation et surtout l'agrément de conduite pénalisé par le poids de la voiture.
  • -La nouvelle n'est pas une mauvaise voiture, mais elle n'arrive pas au niveau très relevé des poids lourds de la catégorie dont les prestations sont supérieures. C'est notamment le cas des motorisations diesels dont le 1.7 CDTI, creux et bruyant. Enfin, malgré des dimensions revues, l'habitabilité et le coffre stagnent.

Témoignage d'internaute - PUCHE

+ Excellente fiabilité mécanique et tenue dans le temps de l'intérieur. Sa faible consommation entre 6,1L et 5,8L / 100kms . Sa souplesse de conduite. son excellent rapport qualité prix .
- comme déjà dit auparavant visibilité arrière mais merci la caméra de recul.

Tous les témoignages Donnez votre avis


Dans la catégorie des berlines compactes, l'Astra fait figure d'institution. Un modèle primordial pour le constructeur de Rüsselsheim, qui, avec cette quatrième génération, a revu sa copie de fond en comble, notamment en termes de style.

Si l'ancienne mouture maniait les arêtes vives et les surfaces planes, la nouvelle se pare de lignes souples et dynamiques dans la lignée de l'Insignia. Méconnaissable, l'Astra l'est aussi à l'intérieur où l'ambiance est plus moderne et surtout moins austère qu'auparavant. Outre le style, la quatrième génération surprend par la hausse de ses dimensions (gain de 17 cm en longueur) qui la placent parmi les plus grandes du segment. Revers de la médaille, le poids a fait un bond de 180 kg... énorme !
 

Train arrière inédit
Résultat, la combinaison d'une hausse de la masse à vide et de la nécessité de réduire les consommations, notamment, par l'allongement des rapports de boîte, dessert l'agrément de conduite. D'autant plus, qu'au niveau des motorisations diesels, le constructeur s'est contenté d'une remise à niveau. Si cela est suffisant pour les 1.3 et 2.0 CDTI, le 1.7 CDTI ne peut plus masquer son ancienneté. Ce qui n'est pas pour mettre en valeur les qualités dynamiques du nouveau châssis.

À défaut, l'Astra propose un confort plus « ouaté » grâce à un inédit essieu arrière avec parallélogramme de Watt. Sur ce point, les progrès sont sensibles, sauf que les sièges sont toujours aussi fermes. Après deux ans de commercialisation et plus de 27 000 exemplaires écoulés, la compacte allemande se trouve aisément en seconde main à des tarifs attractifs pour un modèle assez récent.