Vous êtes ici :

Dossier Qualité / Fiabilité Peugeot 407 Coupe (2005  -  2012 )

Plaisir abordable

Retiré du catalogue fin 2011, ce coupé n'a certes pas l'élégance de son aîné, mais affiche des prestations de premier plan. Un standing devenu très accessible en occasion. Attention toutefois à la fiabilité

Points forts

  • +Avec sa face agressive, le coupé 407 ne laisse aucun doute sur ses velléités sportives.
  • +Au volant, cela se confirme par la précision de la conduite et le ressenti procuré par des trains roulants très efficaces. Le plaisir n'est pas réservé qu'au conducteur, puisqu'il permet de voyager en famille dans de très bonnes conditions.
  • +De quoi apprécier l'onctuosité du V6 diesel et la qualité de l'insonorisation.
  • +Le standing est rehaussé par une dotation en équipements très complète dès la finition de base, le tout à portée de bourse.

Points faibles

  • -Esthétiquement, ce grand coupé GT a rompu les modèles griffés par Pininfarina. Dommage car le style massif ne fait pas l'unanimité, et le gabarit s'accommode mal des conditions de circulation urbaine.
  • -Autre regret, il n'a rien d'un modèle sportif en raison d'un poids très élevé, qui pénalise la consommation et oblige à choisir les moteurs plus puissants.
  • -Plus ennuyeux, la Peugeot a connu des avaries techniques importantes sur les premiers millésimes et le prix des pièces est à l'avenant du standing.

Témoignage d'internaute - simeon

+ le confort impressionnant le tout en silence-le look qui laisse pas indiffèrent-le plaisir de conduire
- la ville, c'est pas son truc, on ne sait pas ou est le bout du capot-la boite auto. est un peu lente quand on veut cravacher la voiture

Tous les témoignages Donnez votre avis


Depuis plusieurs décennies, la tradition voulait que les coupés Peugeot soient dessinés par il maestro Pininfarina : 404, 504, 406... Autant de modèles qui ont fait la gloire de la marque sur ce marché. Mais pour des raisons stratégiques et industrielles, Peugeot a choisi de mettre fin à cette relation, au grand dam des amateurs.
 

Le coupé 407 est donc un produit maison dessiné par l'équipe de Gérard Welter. Outre la vocation familiale et les qualités dynamiques, le nouveau venu a changé de dimension dans tous les sens du terme. Le constructeur a vu les choses en grand en positionnant son modèle sur le segment du haut de gamme. Esthétiquement, le nouveau venu a délaissé élégance et grâce au profit de la sportivité, voire de l'agressivité, qui correspondait mieux aux inspirations du moment.


Attractif en occasion
L'objectif étant de rivaliser avec les productions allemandes, le coupé 407 s'est offert les services d'un V6 diesel développé en collaboration avec Ford par Jaguar. La montée en gamme s'est aussi accompagnée d'une présentation valorisée et d'un riche équipement. Mais si la 406 coupé a été une réussite esthétique et commerciale, son remplaçant ne peut pas en dire autant.
 

Au meilleur des ventes, Peugeot a écoulé 5 143 exemplaires en 2006. Un bref succès. Depuis 2007, la chute des ventes est en effet vertigineuse. Quatre ans après le lancement, le nombre a été divisé par dix. Et si le coupé 406 fait toujours rêver, ce grand 407 a donc fini sa carrière dans un certain anonymat fin décembre 2011, avec un peu plus de 14 000 exemplaires commercialisés en France. Le coupé 407 est une aubaine grâce à ses tarifs attractifs.