Vous êtes ici :

Dossier Qualité / Fiabilité Peugeot 508 (2010  -  ... )

Un germanisme assumé

Plus spacieuse que la 407, plus raffinée que la 607, la Peugeot 508 se pose comme l’une des meilleures familiales du marché. Au regard de l’éventail des prestations offertes, elle fait bonne figure face à ses rivales allemandes.

Points forts

  • +Confort de roulage
  • +Comportement rigoureux
  • +Diesels réussis
  • +Habitabilité
  • +Coffre SW
  • +Présentation soignée

Points faibles

  • -Direction manquant de ressenti
  • -Ergonomie des commandes
  • -Accessibilité du coffre (4 p.)
  • -Insonorisation
  • -Rangements
  • -Suspensions à basse vitesse

Témoignage d'internaute - lancon

+ acceleration et reprise les différentes options propose pour cette version super
- neant j en suis content

Tous les témoignages Donnez votre avis


Lignes tendues, style épuré, qualité en hausse… jamais une berline de la marque n’a affiché un niveau aussi proche de celui des productions allemandes. Et pour cause, Peugeot souhaitant à la fois remplacer la 407 et la 607, la 508 s’est résolue à monter en gamme afin de rallier tous les suffrages notamment ceux de la clientèle chinoise, nouveau débouché commercial pour la marque française.

À LIRE AUSSIQUELLE PEUGEOT 508 ACHETER EN OCCASION ?
 
Prétentions en hausseSi la 407 affichait clairement sa différence par un style singulier, la 508 ne pouvait se permettre des exubérances sous peine de froisser une clientèle haut de gamme. Certes plus conventionnel, le nouvel étendard de Peugeot a gagné en prestance grâce à une qualité perçue soignée.
Ce qui se confirme au sein de l’habitacle pour lequel le constructeur a consenti de gros efforts en mettant l’argent nécessaire sur la table. Un bel ouvrage qui se traduit par une planche de bord agréable à l’œil et une qualité de fabrication raffinée. C’est le jour et la nuit avec son aînée. Si l'habitacle n'a pas évolué, le style extérieur a gagné en caractère en septembre 2014 lors du restylage (capot, calandre...).
 

Retour aux vertus familialesLa remarque vaut aussi pour la capacité d’accueil. Ainsi, la 508 gomme les défauts de la 407 au niveau de l’habitabilité. Grâce à l’allongement de 12 cm du gabarit (4,79 m contre 4,67 m pour la berline), les passagers à l’arrière sont désormais traités avec égard, que ce soit en termes d’espace ou de confort. Idem pour les bagages puisque la capacité du coffre affiche une progression de plus de 100 litres. La copie serait parfaite si l’ouverture du coffre n’était pas aussi tarabiscotée et avec quelques rangements supplémentaires dans le cockpit avant.

 

Très agréable à conduire et à vivre, la 508 s’inscrit dans la lignée des berlines familiales traditionnelles qui ont fait le succès de Peugeot

 

Comportement assagiSi la 407 mettait égoïstement le plaisir de conduite au cœur de ses préoccupations, la 508 joue davantage la carte du compromis en réalisant une excellente synthèse entre le confort et l’efficacité routière.

Certes, moins agile, elle demeure une redoutable routière qui ne se fait pas uniquement apprécier par le conducteur.

Fiabilité : sur la bonne voieFace au bilan calamiteux de la 407, la 508 affiche une bien meilleure santé. Toutefois, tout n’est pas rose. Le moteur 1.6 THP est toujours en délicatesse avec sa chaîne de distribution jusqu’en février 2013. Du côté des diesels, le 1.6 HDi n’est pas épargné : défaillance des injecteurs Continental jusqu’en février 2014 et bruit de la courroie de distribution jusqu’en juin de la même année. Citons aussi les facéties de la boîte manuelle pilotée jusque courant 2013 et celles du système de navigation RT6 jusqu’en 2014.
 
À LIRE AUSSI. Fiabilité. Les ennuis continuent pour les moteurs HDi

Retrouvez la liste de tous les problèmes dans les différents onglets (au volant, vie à bord et mécanique).