Mécanique Seat Leon II (2005  -  2012 )

Vitalité assurée

28 juin 2012


La palette des moteurs a évolué avec le temps. En essence, l'offre s'est bonifiée avec l'apparition des moteurs TSI. Si les performances et l'agrément sont alors au rendez-vous, les consommations sont à surveiller. Malheureusement, il est difficile d'en dénicher. Par ailleurs, les versions sportives sont dans l'ensemble convaincantes.
 

Les moteurs TDi demeurent très majoritaires en occasion. Les 1.9 et 2.0 TDi sont très bien représentés, mais ils sont bruyants et vibrants. Si le budget le permet, les versions CR (rampe commune) sont plus recommandables. Les vibrations et le niveau sonore sont sensiblement à la baisse, l'agrément est donc meilleur. En revanche, ils perdent un peu en brutalité, certains apprécieront, les plus sportifs un peu moins.

Dans tous les cas, les blocs diesels se caractérisent par leur sobriété, un point de moins en moins négligeable. Côté transmission, le choix de la boîte à double embrayage peut être judicieux pour ceux qui roulent aussi en milieu urbain. Réactive et agréable, elle ne pèche que par quelques à-coups en ville.

Qualité & fiabilité

À surveiller
On peut rencontrer des à-coups et un problème de ralenti sur le 2.0 FSI nécessitant une reprogrammation.

Le 1.8 TFSI 160 connaît des problèmes de démarrage à froid (reprogrammation du soft).

La pompe à carburant peut se gripper sur le 1.4 TSI jusqu'au n°1PBR010014. Sur ce même moteur, dysfonctionnement du clapet de décharge nécessitant le remplacement du turbo. Risque de mauvais démarrage, amélioration des injecteurs depuis le n°1PAR080011.

En début de carrière, les 2.0 TDi 140 ont connu de nombreuses faiblesses de vanne EGR.

Sur les 2.0 TDi de 2005, il existe un risque de défaillance du volant moteur à partir de 50 000 km.

Défaillance d'étanchéité du radiateur d'huile, amélioration depuis septembre 2007.

Les filtres à particules subissent des avaries sur les 1.9 TDi 105 avec la mise en mode secours.

Une souillure du liquide de refroidissement sur le 1.9 TDi 105 due à un défaut de guidage d'huile est possible, amélioration en septembre 2007.

De l'huile peut fuir au niveau du boîtier du filtre sur tous les moteurs diesels, amélioration en février 2009.

On constate une sensibilité des débitmètres d'air sur les diesels.

Des problèmes de turbo peuvent survenir pour de mulitples raisons : copeaux métalliques dans le système d'air de suralimentation, pression de charge insuffisante (mode dégradé), présence d'huile dans le raccord de turbo.

Le volant moteur bimasse a été modifié sur les boîtes DSG à partir de janvier 2006 suite à des tremblements et à des claquements.
Une opération similaire a été effectuée sur les 1.9 TDi avec boîte manuelle à partir de novembre 2006.
Par ailleurs, l'ensemble volant moteur/embrayage Sachs produit des tremblements au démarrage.. L'embrayage est modifié à partir de décembre 2010.

Sur le 1.6 TDi 105, le transmetteur de la pédale d'accélérateur peut occasionner des trous à l'accélération.

Bruit d'aspiration d'air au niveau du turbo, amélioration en cours.

Sur les modèles équipés du Start-Stop, le témoin moteur peut s'allumer nécessitant une mise à jour.

Jusqu'en février 2011, le Stop-Start peut ne plus fonctionner. La remise du contact efface le défaut.

Sur tous les moteurs CR (common rail), des copeaux au niveau de la pompe haute pression engendre un fonctionnement en «mode secours».

Risque de casse du carter de boîte de vitesse jusqu'en avril 2009.