Vous êtes ici :

Dossier Qualité / Fiabilité Volkswagen Passat VI (2005  -  2010 )

Problèmes de jeunesse

Star dans la catégorie des familiales, cette sixième génération est à la fois agréable à conduire et à vivre. Des qualités qui, de plus, se négocient à des tarifs abordables.

Points forts

  • +Si la Volkswagen Passat est incontournable au sein de la catégorie, c'est qu'elle ne présente pas de défauts majeurs. Bien au contraire, elle figure comme l'une des familiales les plus accomplies.
  • +Sa ligne élancée et sa présentation soignée séduisent tout comme sa qualité de fabrication.
  • +Elle tire profit de son grand gabarit pour proposer à tous ses passagers une habitabilité généreuse et un volume de coffre conséquent.
  • +De quoi faire le bonheur des familles alors que les qualités routières raviront le conducteur.
  • +Enfin, elle est désormais abordable financièrement.

Points faibles

  • -Si l'ancien modèle dominait de la tête et des épaules au niveau de la qualité de finition intérieure, la Passat VI est rentrée dans le rang.
  • -Sobres et énergiques, les mécaniques diesel dotées d'injecteurs-pompes fatiguent par leur sonorité grommelante et les vibrations dans l'habitacle.
  • -Les blocs à rampe commune sont préférables, mais ils se négocient au prix fort.
  • -De même, les suspensions ne sont pas un modèle de moelleux et le bilan fiabilité met en lumière des avaries assez graves et coûteuses sur les diesels.

Témoignage d'internaute - ALF GORDON

+ ULTRA SOBRE, QUALITEE DE FINITIONS ET D EQUIPEMENTS TRES COMPLET, GRAND CONFORT CONDUCTEUR ET PASSAGERS
- JUSTE 5 VITESSES

Tous les témoignages Donnez votre avis

La Passat est une institution chez Volkswagen : près de quarante ans de carrière, 15 millions d'exemplaires sortis des chaînes et un septième opus depuis octobre 2010.Au fur et à mesure des générations, elle a su monter en gamme, notamment lors de la cinquième génération apparue en 1996. L'espace habitable et la qualité de la finition en ont fait la référence de la catégorie.

En 2005, la nouvelle génération est rentrée dans le rang et a perdu cette avance. Si l'habitabilité est toujours généreuse, la qualité de finition a légèrement régressé. Cependant les principaux défauts ont disparu, à savoir un comportement pataud et une fiabilité critiquable. La nouvelle venue soigne aussi le confort des passagers avec des suspensions qui ne « pompent » plus sur mauvaises routes.
 

Encore dans le coup

Malgré les efforts de la marque, cette sixième génération a connu des problèmes de fiabilité réglés tout au long de sa carrière. Le passage en 2008 à la rampe commune sur les diesels a permis d'éliminer les défauts des injecteurs pompes, et de rendre ainsi l'auto plus désirable sur le marché de l'occasion. Si le budget le permet, il est préférable de s'orienter vers les modèles les plus récents.
 

Commercialisée depuis la fin de l'année 2010, la septième génération ne va pas trop démoder l'ancienne puisque la base technique est similaire tout comme l'habitacle (tableau de bord de Passat CC).
 

Les plus gros changements visibles concernent la face et l'arrière. La raison : la nouvelle plate-forme qui intégrera la technologie hybride n'est pas prête. Voila qui va permettre de soutenir une bonne cote, même si, dorénavant, cette berline est abordable.

Prix/équipement, dotation correcte
Avant 2007, l'équipement de la Passat n'est pas d'une générosité débordante. Ainsi, il faut opter pour la finition Confort pour avoir la radio CD. Ce qui explique le succès de cette finition. Toutefois, les jantes en alliage et les capteurs de pluie ou de lumière ne sont disponibles que sur la Sport. En septembre 2007, Volkswagen a rectifié le tir en gommant les lacunes sur chaque niveau de finition, la version de base Trendline devenant bien plus attractive et la Confortline, complète.