Pour rouler différent

Lassé des berlines et des SUV ? Pas assez pratiques les coupés ? Cette A7 Sportback est la solution ! Long coupé à cinq portes au style flamboyant, elle combine technologie, dynamisme et aspects pratiques. Avec, en prime, une faible consommation.
AUDI A7 SPORTBACK
3.0 TDI MULTITRONIC
LANCEMENT EN NOVEMBRE
A PARTIR DE 55 900 €
Audi A7 Sportback Pour rouler différent
 
Pour occuper la place laissée vacante entre l'A6 et l'A8, Audi commercialise cette inédite A7 Sportback. Inédite, parce qu'elle permet à la marque de rejoindre Mercedes sur le créneau des berlines basses, ou des coupés à quatre ou a cinq portes, comme on veut.
 
Audi A7 Sportback Pour rouler différentÉtirée sur près de cinq mètres, l'A7 se démarque de la Mercedes CLS par la présence d'un grand hayon qui découvre un coffre généreux (535 l), bien pratique à l'usage.
Mais le premier atout de cette nouvelle Audi est, une fois de plus, le style maison. Toujours démonstrative, la partie avant avec calandre « Single Frame » et regard perçant signe l'appartenance à la marque, alors que le profil bas (1,42 m de haut) participe à l'élégance de la ligne.
 
Le morceau de choix de cette carrosserie athlétique est la partie arrière dont le traité est du plus bel effet. Clou du spectacle, un aileron se déploie dès que la voiture atteint 130 km/h.
 
Elle voit la nuit
Audi A7 Sportback Pour rouler différent
Plus racée et dotée de seulement quatre places, l'A7 Sportback se démarque nettement de la nouvelle A8 à la fois plus statutaire, plus onéreuse (de 20 000 € à moteur équivalent) et toujours la seule à recevoir une coque et une carrosserie entièrement en aluminium.
 
La nouvelle venue s'habille quand même partiellement d'aluminium (ailes, capot, portes, hayon et points d'ancrage des suspensions avant) pour contenir son poids sous les 1 700 kg dans cette version diesel de « base ».
Comme la grande A8, l'A7 Sportback fait le plein de technologie avec la possibilité d'opter pour une caméra thermique (vision nocturne), une suspension pneumatique ou des systèmes sophistiqués destinés à diminuer l'impact d'une collision.
 
Mais l'A7 Sportback innove aussi en étant la première Audi à recevoir l'affichage tête haute, l'assistance de conduite entre les lignes et le Park Assist (la direction gère seule le créneau pour se garer). Cette technologie permet au constructeur de revenir sur ses concurrents mais, comme c'est souvent le cas, ces innovations sont disponibles en option.
 
Elle boit peu
Audi A7 Sportback Pour rouler différentEn revanche, tous les modèles profitent des efforts en matière de consommation puisque tous reçoivent une nouvelle direction à assistance électro-mécanique moins énergivore (une première chez Audi), un système Stop&Start et la récupération de l'énergie au freinage.
Résultat, l'A7 se met hors de portée de la concurrence en matière de sobriété. Notre version d'essai V6 3.0 TDI Multitronic de 204 ch est ainsi homologuée à 5,3 l/100 km et à 139 g de CO2 par kilomètre.
 
Aucune concurrente ne fait mieux. Par exemple, la Mercedes E250 CDI affiche les mêmes données (204 ch/139 g de CO2/km), mais avec un quatre cylindres diesel et une boîte mécanique : rien à voir avec l'agrément d'un V6 diesel avec boîte automatique !
 
Elle sait recevoir
Audi A7 Sportback Pour rouler différentLorsque l'on se glisse dans l'habitacle, c'est un peu comme pénétrer dans un écrin de luxe. Soin du détail, design, matériaux, ergonomie : Audi confirme qu'il est passé maître dans sa façon de concevoir un habitable raffiné.
Le guidage GPS avec la cartographie de Google Earth épatera les passagers qui pourront aussi surfer sur le Web, via leur PC portable ou leur iPad, grâce à la fonction Wi-Fi intégrée au véhicule.
 
 
Le conducteur délaissera, lui, le monde virtuel pour un plaisir bien réel : celui de la conduite. Emmenée par la nouvelle direction parfaite en consistance et en précision, l'A7 fait preuve d'une stabilité et d'un équilibre qui autorisent de mener grand train en toute décontraction et dans un confort de grande qualité.
 
 
Audi A7 Sportback Pour rouler différentLe 3.0 TDI procure suffisamment d'allant à ce long coupé doté ici de deux roues motrices et d'une boîte Multitronic qui fait la part belle à la douceur de conduite. Et s'il faut parfois puiser dans les ressources du moteur pour relancer énergiquement en sortie de virage, c'est sans conséquence sur le train avant qui canalise parfaitement le couple du moteur (400 Nm).
 
En quattro aussi
Les plus sportifs opteront toutefois pour la version 3.0 TDI quattro. Plus puissante (245 ch) et accouplée à une boîte plus réactive (S-Tronic à double embrayage), cette version à transmission intégrale sublime la conduite et les performances montent d'un cran.
 
Pour ce plaisir supplémentaire, il faut compter 61 500 € en tarif de base. Enfin, les inconditionnels de l'essence pourront compter sur les versions 2.8 FSI Multitronic (204 ch/dès 53 900 €) et l'excellent 3.0 TFSI quattro S-Tronic (300 ch/dès 62 900 €).
 
Bilan. L'A8 au printemps dernier, l'A1 cet été et cette A7 Sportback cet automne : Audi carbure au plein de nouveautés. Racé, puissant et original, ce grand coupé va tenter ceux qui aiment se distinguer avec classe. Sans surprise, le budget est conséquent : comptez 60 000 € minimum pour une version dignement équipée. 
Jeudi 16 septembre 2010
Bertrand Bellois
Imprimer Imprimer Partagez Partager sur Blogmarks Partager sur Wikio Partager sur Google Partager sur Viadeo RSS S'abonner au flux RSS

Commentaires (14)

alpatkino Samedi 5 février 2011 - 01h20

AAAAAHHHHHHH...!!!!!! AUDI c'est vrai que c'est beau, c'est vrai que c'est cher à l'achat. c'est vrai que l'entretien te coute un bras. Mais AUDI sont elles aussi fiable qu'on le prétand. Beaucoup de personnes critique nos "deplacoirs à roulettes" françaises mais quand on regarde bien le parc auto retro de nos routes régionnales on voit encore beaucoup de vieilles françaises des années 80 ou même 70 (DS, R21, 405 etc....) combien de Audi 80 ou 100 voit on encore circuler plus beaucoup. Alors nos tagazous français ne sont peut être pas chères mais au moins ça tient le choc. Quand je mets 55 000¤ dans une voiture j'aimerai qu'elle tienne plus longtemps que 6 ans.

Signaler un abus
megane 3 dynamique Dimanche 10 octobre 2010 - 03h09

je repons à maxmar,si tu veux mettre 56000 euros dans une bagnolle ba fait le mais a chacun ses moyen!!!!!!!!!! un petit coup de megane 3 rs(250CV) en revoir la a 7!!!!!!!!! donc alors nos deplacoires a roulette a la francaise sa nous enmenne c'est le principal!!!!!!!!

Signaler un abus
Maxmar Vendredi 1 octobre 2010 - 17h31

Aucune voiture française ne suscitera autant de commentaire C est ce qui fait Mesdames Messieurs la difference avec vos deplacoirs a roulettes

Signaler un abus
SFORNI Lundi 27 septembre 2010 - 11h01

Heureux de constater que tous ne restent pas ébahis devant cette marque allemande. On ne peut pas renier le fait que du point de vue qualité (surtout pour les intérieurs) Audi est fort. Ceci étant, la fiabilité n'est pas aussi évidente qu'on veut nous le faire croire, et surtout, au prix de vente de leurs voitures, elles devrainet être irréprochables, ce qui est loin d'être le cas. Quant au look, un peu de fantaisie serait bien venue. Audi semble coincé comme Porsche avec sa 911!

Signaler un abus
tumai Dimanche 19 septembre 2010 - 13h23

Je me retrouve complétement dans les commentaires ci-dessus. J'ai l'habitude de dire que l'Audi (j'ai eu une A4) est la volswagen des riches. Dure en suspension, rustique de finition intérieure, habitacle exigu, très très chère en entretien.... Elle a effectivement un look sport, mais on en voit tellement, partout, et elles se ressemblent toutes, que cela en devient banal. J'ai opté pour une 607 (Executive BVA) qui est un ravissement à conduire, moitié moins cher à acheter et entretenir. Je ne reviendrai pas à Audi. Maintenant qu'ils ont la grosse tête, les prix vont grimper en flèche....

Signaler un abus
noua Vendredi 17 septembre 2010 - 07h07

C'est vrai qu'elle est belle, mais à force de se copier elles mêmes les audis ressemblent pratiquement à n'importe quelle auto! Puis arrêtons de tomber en pâmoison devant une audi. Au risque de me faire railler, une 607 (toutes options) est pas mal, mieux traitée à l'intérieur, ce que les allemands ne savent pas faire et moins puissante. Et je pense que désormais ce n'est plus un handicap car ce merveilleux gouvernement qui n'est en aucun cas VIOLENT et qui fait TOUT pour notre bonheur nous attend... au virage.

Signaler un abus
el becko Vendredi 17 septembre 2010 - 06h59

Réfléchissons: avec 60 000 tu peux rouler en C6 CORVETTE !! Quelle bête! Essayez d'en piloter une ..... Suis assez clair ???

Signaler un abus
dani09 Vendredi 17 septembre 2010 - 00h06

Là ou Audi est fort , c'est l'esthétique de ses voitures (quoique les LED ça se discute) . Mais pour le reste , il faudrait que Audi , qui veut jouer dans la cour des grands en vendant ses voituress très chères, apprenne à faire des voitures fiables et des voitures silencieuses. Les pannes electroniques successives de mon A6 3.0TDI quattro neuve m'ont lassé et j'ai quitté la marque. Je ne peux que conseiller à ceux qui craquent pour ce genre de voiture de prendre absolument une extension de garantie . D'autre part Audi exagère en ce qui concerne les coûts d'entretien et devrait surtout exiger de ses concessions une qualité d'accueil à la hauteur de ses ambitions de luxe.

Signaler un abus
nicolas 952 Jeudi 16 septembre 2010 - 21h04

J'étais très emballé par l'A7, mais vu le prix je me tournais vers une A6, jusqu'au moment ou je suis rentré dans un garage Jaguar. Alors là !!!!!!!! , avec les séries spéciales on a une merveille. Le prix, incroyable !!! mieux placé qu'Audi.

Signaler un abus
christian Jeudi 16 septembre 2010 - 20h37

je me rappelle très bien de la R 16 j'en ai eu une en 1973 c'est vrai qu'il y avait un coffre très pratique avec son hayon , mais nous ne pouvons pas comparer ces deux autos , trop de distances les séparent , mais une audi reste une audi n'en déplaise à certains , mais moi après l'A 6 quattro , j'ai tourné le dos à AUDI pour Jaguar Audi est trop cher en entretien , il faudrait qu'ils se calment un peu , même en achetant ce type de voitures on peut être attentif à ces choses

Signaler un abus
Je me souviens de la R16 de mon Père Jeudi 16 septembre 2010 - 19h07

Aaaah, le coffre qui s'ouvre en grand, grace à un haillon : je me souviens avec émotion de la R16 de mon Père qui avait déjà ce haillon en ....1968 ! Comme le temps passe ! mais les bonnes vieilles recettes sont toujours imitées...en voiture comme aux fourneaux . C'est toujours le même plat de lentille qu'on se repasse ?

Signaler un abus
jc62200 Jeudi 16 septembre 2010 - 18h41

"qui peut du premier coup d'oeil distinguer une A4 / A5 / A6 / A7 / A8?" je suis d'accord et ajouterais même l'A3 sportback à cette liste. il est vrai que le design est réussi mais la gamme manque cruellement de personnalité... peut-être la recette du succès commercial...

Signaler un abus
el Becko Jeudi 16 septembre 2010 - 18h31

pffffff , encore une allemande ...et grise !!

Signaler un abus
galileo Jeudi 16 septembre 2010 - 18h30

Mais pourquoi tout le monde tombe en pâmoison devant toutes les Audi? Celle-ci a un derrière qui tombe et un drôle de profil...La CLS; toujours copiée, jamais égalée... En outre, qui peut du premier coup d'oeil distinguer une A4 / A5 / A6 / A7 / A8? A quand une A6.5, une A4.5...

Signaler un abus

Ecrire un commentaire

  

  

  

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

* Champs obligatoires
 
Lancer la recherche
Diaporama - Volvo V60
La galerie argus
La cote argus
La donnée indispensable pour la réussite de votre transaction auto.
Coter un véhicule
Acheter un véhicule
En neuf et en occasion, 80 000 annonces, pour vous offrir le meilleur choix.
Acheter un véhicule
Vendre un véhicule
Votre annonce Web gratuite pendant 2 semaines !
Vendre un véhicule