Nissan Leaf, feuille blanche

L'alliance Renault-Nissan ne croit pas à l'hybride. Le groupe préfère d'ores et déjà investir dans le 100 % electrique. La compacte Leaf est un premier jalon pour Nissan, elle sera en concession en fin d'année.
Nissan Leaf Nissan Leaf, feuille blanche
Plutôt que de convertir une compacte initialement thermique à l’électricité, Nissan fait le pari d’étudier une plateforme spécifique. Ainsi la Leaf ne passera pas par la case hybride et roulera sans émissions de CO2.
 
Nissan Leaf Nissan Leaf, feuille blanche
Avec un gabarit de 4,44 m pour un empattement de 2,70 m, la Leaf s’approche des plus grandes de son segment (une Lancia Delta affiche une longueur de 4,52 m pour le même empattement que la Nissan). Elle logera donc avec aisance quatre adultes. Cette traction avant est animée par un moteur développant 80 kW soit environ 110 ch et dispose d’un couple de 280 Nm soit l’équivalent de celui d’un moteur diesel de même puissance.
Nissan Leaf Nissan Leaf, feuille blanche
La vitesse maximale est de 140 km/h et l’autonomie de l’ordre de 160 km. Les batteries sont de type lithium-ion et se recharge à 80 % en une demi heure si l’on dispose d’une prise de 50 kW. Mais il sera plus raisonnable de tabler sur huit heures avec une prise de courant classique de 220 volts. Commercialisation fin 2010   
Vendredi 12 mars 2010
Didier Ric, Clément Choulot
Imprimer Imprimer Partagez Partager sur Blogmarks Partager sur Wikio Partager sur Google Partager sur Viadeo RSS S'abonner au flux RSS
Droits réservés

Commentaires (4)

Pat Mercredi 6 octobre 2010 - 09h57

Je dois me rendre au salon de l'automobile prochainement. En attendant je regarde sur le Web ce qui s'en dit et plus particulièrement sur les véhicules électriques. Je suis toujours surpris qu'on ne parle pas des véhicules électriques équipés de "moteurs roues". Ce système est plus économe en électricité (donc plus besoin de super batteries) le véhicule a des performances de voiture de rallye avec une autonomie de 400 km. Et de la place est libérée pour le confort de l'habitacle. Je crois que l'on est encore en train de nous berner, et que l'or noir de demain sera le "lithium"

Signaler un abus
Lel Vendredi 3 septembre 2010 - 00h22

Le moteur a air comprimé ne sera jamais adapté à autre chose qu'à de petits véhicules de faibles puissances, et pour de très courts trajets, tandis que les batteries d'un moteur électrique continueront à évoluer. On a déjà fait de fameux progrès, même si une voiture comme la leaf n'est pas encore suffisamment polyvalente. Quant aux centrales nucléaires, il sera à terme possible de les remplacer par une multitude d'énergie renouvelables combinées.

Signaler un abus
cartésien Vendredi 12 mars 2010 - 18h03

Oui MAIS ... Jakou réfléchis ! L'air comprimé n'existant pas à l'état naturel... Quelle énergie va actionner les compresseurs ? Electricité probablement, sinon énergie fossile ! LoL (;-)

Signaler un abus
jakou Vendredi 12 mars 2010 - 17h58

Bonjour, je ne crois pas à long terme à l'avenir de la voiture électrique, il va falloir d'autres centrales nucléaire et les batteries vont nous polluer grandement. pat contre je crois fermement en l'avenir de la voiture à air comprimé, mis au point et commercialisé par ls société MDI Pourquoi, le gouvernement français ne parle jamais de cette technique, qui est d'une source d'énergie inépuisable et non polluante, la nous irons dans le sens de l'énegie durable et la moins cher, un compresseur suffirait

Signaler un abus

Ecrire un commentaire

  

  

  

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

* Champs obligatoires
 
Lancer la recherche
Diaporama - Volvo V60
La galerie argus
La cote argus
La donnée indispensable pour la réussite de votre transaction auto.
Coter un véhicule
Acheter un véhicule
En neuf et en occasion, 80 000 annonces, pour vous offrir le meilleur choix.
Acheter un véhicule
Vendre un véhicule
Votre annonce Web gratuite pendant 2 semaines !
Vendre un véhicule