Vous êtes ici :

Skoda Kodiaq face aux nouveaux Peugeot 5008 et Renault Koleos

Skoda Kodiaq face aux nouveaux Peugeot 5008 et Renault Koleos

Skoda lance son grand SUV Kodiaq au Mondial de l'automobile 2016, au moment où les français Peugeot 5008 et Renault Koleos font la même chose. Les familles qui aiment les SUV sont servies !

Le Mondial de l’automobile 2016, c’est une nouvelle fois le règne des SUV et le déclin des monospaces. A part le Renault Scénic 4 (avec un look très SUV…), rien de nouveau pour les monospaces. Les SUV, en revanche, il y en a partout. Sur le stand Skoda, on découvre le premier modèle du genre pour la marque, le Kodiaq.

Ce nouveau Skoda Kodiaq est de bonne taille (4,70 m) et il évolue donc un cran au-dessus de la mêlée des SUV compacts, emmenée par le Renault Kadjar (4,45 m), le Volkswagen Tiguan (4,49 m) ou encore le nouveau Seat Ateca (4,36 m).

vue arrière du nouveau skoda kodiaq
Le nouveau Skoda Kodiaq au Mondial de l'automobile 2016.

Avec son grand gabarit, le Kodiaq affiche une fibre familiale développée (grand coffre, 7 places possibles) mais il n’évolue pas en solo sur ce créneau : Renault Koleos 2 et nouveau Peugeot 5008 font pareil. Le premier a grandi et le second a quitté son habit de monospace pour revêtir un costume SUV proche du nouveau 3008, mais avec 7 places possibles.

Nouveau Renault Koleos 2.
Nouveau Renault Koleos 2.
nouveau 5008 vue de 3/4 avant
Nouveau Peugeot 5008 (2016).

 

Dimensions et coffre Kodiaq, 5008 et Koleos

  Skoda Kodiaq Peugeot 5008 Renault Koloes
Longueur 4,70 m 4,64 m 4,67 m
Coffre en 5 places 720 l 702  l 624 l
Coffre en 2 places 2 065 l 1 940 l 1 690 !
Option 7 places oui oui non
Banquette coulissante oui oui non

Le Kodiaq est le plus grand nos trois SUV et il en profite pour proposer le meilleur espace intérieur. Pas étonnant quand on connaît la capacité de Skoda à « pousser les murs » dans ses voitures. Sur la banquette coulissante l’espace aux jambes est royal et la largeur aux coudes offre plus d’aisance. Le Kodiaq propose deux sièges escamotables dans le coffre, en option, pour porter sa capacité à 7 places. Côté coffre, le Skoda propose le meilleur volume de chargement, un plus pour les familles et les loisirs.

Place arrière Kodiaq.
Place arrière Kodiaq.
Coffre Skoda Kodiaq.
Coffre Skoda Kodiaq.

Le Peugeot 5008 n’est pas mal non plus en matière de volume de chargement. Il propose lui aussi des places au troisième rang en option mais plus exiguës que dans le Kodiaq. En revanche, pour la place du milieu sur la banquette, c’est dans le 5008 que l’accueil est meilleur : vrai siège et pas de plancher encombré par un tunnel de transmission.

Places arrière nouveau 5008.
Places arrière nouveau 5008.
Coffre Peugeot 5008.
Coffre Peugeot 5008.

Le Renault Koleos est ici en queue de peloton : pas 7 places disponibles en option, coffre un peu moins grand (mais déjà de bonne taille), seuil de chargement plus haut et surtout la place centrale de la banquette est une vraie punition : dossier bombé, assise dure. Le Koleos sera donc plus fréquentable à quatre.

Place arrière Koleos.
Place arrière Koleos.
Coffre Renault Koleos.
Coffre Renault Koleos.

 

Habitacle Kodiaq, 5008 et Koleos

Le design intérieur des Skoda n’a jamais rien eu de très sexy. Mais depuis la grande berline Superb, la marque a pris un virage vers une présentation plus qualitative. Le Kodiaq s’en inspire avec sa planche de bord dotée d’un grand écran tactile en position centrale et d’une finition de belle facture. Autre point fort : les rangements, nombreux et vastes. Bref, le Kodiaq sera facile à vivre.

A bord du Skoda Kodiaq.
A bord du Skoda Kodiaq.

Le nouveau Peugeot 5008 propose moins de sentiment d’espace à l’avant, mais c’est pour la bonne cause : la présentation moderne du i-cockpit qui démode tout ce qui se fait dans le segment. La planche de bord enserre le conducteur, comme dans le 3008, et son aménagement est plutôt sportif : petit volant à méplat, compteurs en hauteur et touches « piano » pour appeler les menus de l’écran tactile.

La planche de bord du Peugeot 5008 est résolument plus moderne et sportive

La finition est un cran au-dessus des deux rivaux et la modernité est définitivement ancrée grâce à la dalle numérique à la place des compteurs. Cet écran HD est en série sur tous les 5008 et il a soigné ses animations et ses paramètres d’affichage.

A bord du nouveau Peugeot 5008.
A bord du nouveau Peugeot 5008.
planche de bord du nouveau peugeot 5008 de 2016

Le Renault Koleos 2 reprend une présentation de sa planche de bord à mi-chemin entre celles de la berline Talisman et du Kadjar. Le grand écran vertical est de la partie, la position de conduite est confortable et l’assise bien haute. La finition apparaît un cran en dessous de celle de ses rivaux, idem pour les rangements.

A bord du Renault Koleos 2.
A bord du Renault Koleos 2.

 

Moteurs Kodiaq, 5008 et Koleos

  Skoda Kodiaq Peugeot 5008 Renault Koleos*
Diesel 150 et 190 ch 100,120, 150 et 180 ch 130 et 160 ch
Essence 125 et 150 ch 130 et 165 ch 150 ch
Transmission  4x2 ou 4x4 4x2 4x2 ou 4x4

(*) A confirmer

Sur ces grands SUV, les moteurs diesels seront les plus usités. C’est ici le Peugeot 5008 qui offre de choix avec quatre puissances : 100, 120, 150 et 180 ch. Mais le 1.6 BlueHDi de 100 ch sera sûrement un peu juste pour un usage routier et le 2.0 BlueHDi de 180 ch est réservé uniquement à la version GT qui culminera au-dessus des 43 000 € !

face du skoda kodiaq
skoda kodiaq vue de profil
nouveau renault koleos 2 vue de profil
vue arrière du nouveau peugeot 5008

Ce seront les BlueHDi 120 et 150 ch qui feront l’essentiel des ventes. Le Kodiaq est un peu mieux disant sur cette offre resserrée avec son 2.0 TDI de 150 et 190 ch. Rien de confirmé à ce jour sur le Koleos, mais le 1.6 dCi en 130 et 160 ch tient la corde pour se glisser sous le capot. Les trois modèles proposeront chacun une boîte automatique : de type double embrayage sur le Kodiaq (DSG) et le Koleos (EDC), avec convertisseur de couple sur le 5008 (EAT6).

Le Skoda Kodiaq et le Renault Koleos seront disponibles en 4x4, pas le Peugeot 5008

A noter que pour la polyvalence hors de la route, seuls les Kodiaq et Koleos proposeront une transmission 4x4 en complément du 4x2. Le Kodiaq profite là de la technologie du groupe Volkswagen (sa plateforme est partagée avec le Tiguan) et le Koleos récupère la transmission intégrale du Nissan X-Trail. Peugeot n’a pas la culture des quatre roues motrices, son SUV 5008 sera donc disponible uniquement en 4x2.

 

Prix Kodiaq, 5008 et Koleos

Aucune des marques n’a encore communiqué les tarifs officiels de ces modèles. Seul Skoda a donné une indication : 24 950€ pour le prix de base du Kodiaq  (avec moteur essence TSI 150). Selon nos estimations, le Peugeot 5008 démarrera plus haut : 27 150 € avec moteur essence PureTech 130. Le prix de départ du Renault Koleos sera aussi de l’ordre de 27 000 €.

 

Bilan Kodiaq, 5008 et Koleos

skoda kodiaq au mondial de l'auto 2016

A la lumière de ces premiers éléments, le Kodiaq est le plus familial, le plus pratique et son design est plutôt avenant. Sa diversité mécanique (4x2, 4x4, BVM6 ou DSG) joue aussi en sa faveur, alors que le prix de base annoncé est alléchant. Le Skoda plus fort que les français ?

A priori, oui. Mais si le Koleos semble distancé, le 5008 avance des éléments de séduction : beau design extérieur, modernité de la planche de bord, trois vraies places au rang 2.  Les prix définitifs, les équipements de série et les essais sur route diront si le Kodiaq s’affirme comme le meilleur SUV familial du moment face au 5008.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (16)
l.vWK4w416

Peut-être que c'est toi qui n'as pas la bonne définition de SUV !? SUV ne veut pas dire tout terrain ! Et 95% de la concurrence est vendue en 4x2...

dauvilaire60539

Parfaitement d accord Peugeot nous saoule avec ses faux pseudo suv a 2 roues motrices ils ne devraient même pas être comparer aux vrais suv...

shooby136

Difficile de se faire un avis sur ces 3 là du fait que je ne suis pas très fan des SUV. 1/ Côté design, le Kodiak fait trop Ateca rallongé, le 5008 ne me plait pas du tout, il fait trop exubérant dans sa présentation tant intérieur qu'extérieur, le Koleos fait trop "grand Kadjar" avec des feux arrières de Talisman et ses appendices sur ses flancs font trop bling bling. 2/ A l'intérieur, n'étant pas trop fan des instrumentations numériques, 5008 et Koleos n'ont pas ma faveur, le Kodiak un peu plus vu son instrumentation traditionnelle, et ce d'autant que sa planche de bords n'est pas désagréable, sauf qu'en terme de dessin de mobilier, le Koleos est plus "dans mes goûts", le 508 étant disqualifié du fait de son côté trop OVNI. 3/ D'ailleurs, on retrouve le même soucis côté qualité perçue : le 5008 offrant de meilleurs matériaux mais de piètres assemblages, le Kodiak bien assemblé mais avec des plastiques durs, et le Koleos plus homogène avec de bons matériaux et des assemblages meilleurs que 5008 et un chouilla moins bons que Kodiak. 4/ Toujours à l'intérieur, je trouves que le choix le plus judicieux est à mettre au crédit du Koleos : certes, beaucoup de ceux qui "en veulent plus pour le même prix" lui reproche le fait qu'il ne soit qu'une 5 places, mais vu l'habitabilité des SUV 7 places en général (exception faite du Kodiak), le choix du losange de n'avoir que 5 places n'est finalement pas si mauvais que ça, car si le ut est d'avoir 7 places inexploitables juste pour dire qu'on a 7 places, autant se contenter de 5 places Alors au final, quel serais on choix ? - 3e et bon dernier pour le Peugeot, qui est tout ce que je ne souhaite pas avoir dans une auto - 1e ex eaquo pour les Koleos et Kodiak. Et si le grand SUV idéal serait un mélange des deux ?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 5008
Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Koleos
Recevez par e-mail toutes les infos de la Skoda Kodiaq