Abarth 500e (2022). La mini-sportive passera à l'électrique
habillage
banniere_haut

Abarth 500e (2022). La mini-sportive passera à l'électrique

Après la Fiat 500 passée au tout électrique, il est logique de penser que le pendant de la mini-citadine chez Abarth se convertira également à cette technologie. Outre les évolutions esthétiques attendues, cette sportive devrait afficher une puissance supérieure à celle de la Fiat 500e.

Par Florian Chopin
Publié le Mis à jour le

Fiat ayant converti sa 500 à l'électrique, Abarth y passera assurément.

La « 500 » a toujours eu un côté ange et un côté démon. Le premier, vous le connaissez sous le label Fiat, le second porte le nom d’Abarth. Aussi est-il légitime de penser que la nouvelle citadine électrique apparue dans la gamme Fiat aura son pendant sous le label du Scorpion. Une Abarth 500e (appellation non officielle) qu'Olivier François, patron de la marque italienne, a par ailleurs confirmée.
 

Plus de kilowatts, mais pas plus de kilowattheures

fiat 500 electrique borne
L'électromoteur devrait afficher une puissance supérieure aux 87 kW (118 ch) de la Fiat 500e.

L’engin musclera clairement son style, se parera assurément de jantes de taille généreuse et rasera forcément le bitume. De quoi assurer un certain manque de discrétion, malgré la disparition des pétarades à l'échappement. Pour la partie motorisation, même si le couple de 220 Nm de la machine électrique (87 kW) qui équipe la nouvelle 500e permet déjà de décoller plus rapidement que les autres au feu, il semble peu probable que la version Abarth s’en contente. Comme c’est le cas actuellement pour les versions thermiques, l’Abarth 500e devrait s’offrir un moteur plus puissant. Toutefois, une question se pose : sera-t-il alimenté par la batterie de 42 kWh qui équipe la 500e ? Plus de capacité, cela induirait plus de batterie, donc un poids plus important. L’autonomie en serait forcément réduite. Mais ce n’est clairement pas le critère principal recherché par un client Abarth.

À LIRE. Fiat 500 3+1 (2020). La version 4 portes de la citadine électrique
 

La lutte des mini-citadines

mini jcw electrique 2022
Mini prépare une version JCW 100 % électrique pour 2022.
renault zoe e-sport concept 2017
Au Salon de Genève 2017, Renault a présenté cette Zoe de 460 ch.

Cette Abarth 500e trouvera sur son chemin la future Mini JCW, également convertie à la fée électricité. La petite anglaise a un temps d’avance : les prototypes tournent déjà, et son lancement est prévu courant 2022. 

alpine R5 illustration
Une citadine quatre places arborera bien le label Alpine, mais elle n'aura pas le look d'une R5.

Et si Alpine entrait dans cette danse des citadines survoltées ? Un futur modèle à 4 places est bel et bien dans les cartons. Et même s'il ne reprendra pas la silhouette de la future R5, il saura nous consoler du concept de Zoe e-Sport présenté lors du Salon de Genève 2017 et qui malheureusement ne verra jamais le jour.


À LIRE. Renault Zoe e-Sport Concept : une Zoe de 460 ch à Genève 2017

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
ChristophedeN Le 22/01/2021 - 18:20
87/42 = 2,1 C, valeur courante et d'autant plus que le 87 kW n'est pas la puissance en continue mais la puissance maximale obtenue pendant un temps court. Augmenter la puissance moteur sans augmenter la capacité de la batterie, cela voudra dire appeler plus de 2 C avec une incidence sur la longévité de la batterie.
Fontich Le 22/01/2021 - 11:23
Un autre temps. Une sportive électrique, aujourd'hui, le look de la voiture est devenu le plus important. Plus besoin de continuer d'acheter BMW. pour avoir les mêmes moteurs électriques que toutes les autres.
Voir tous les commentaires (3)