Achat neuf. Le palmarès des SUV compacts essence qui décotent le moins | L'Argus Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Achat neuf. Le palmarès des SUV compacts essence qui décotent le moins

Assez onéreux en neuf, les SUV compacts essence sont recherchés en occasion, ce qui laisse espérer une valeur de revente élevée. Mais dans ce domaine, tous les modèles ne sont pas logés à la même enseigne : les experts de L'argus vous révèlent quels sont ceux qui décotent le moins... et le plus.

Par Johann Leblanc
Publié le Mis à jour le
palmarès décote SUV compacts essence Voir les photos

Avec l'aide des experts valorisation de L'argus, découvrez le palmarès des SUV compacts essence qui décotent le moins... et ceux qui perdent le plus de valeur. La perte est calculée à 3 ans/45 000 km en % du prix du neuf, et les moteurs se situent dans la tranche 120-165 ch.

L'argus

Chez les SUV compacts, le gazole fait encore de la résistance et l’hybridation prend, de plus en plus, d’importance. Mais c’est bien l’essence qui a été le grand gagnant du “dieselgate”. S’il engendre forcément des consommations plus élevées, malgré les progrès accomplis, ce carburant permet en effet d’afficher les tarifs les plus bas. Reste à savoir si la décote, cruciale dans le budget d’un automobiliste, ne vient pas plomber l’équation financière.

<<< Décote des SUV compacts essence : le palmarès en images >>>

 

Les données des experts de L’argus

Cette question est encore plus primordiale pour les constructeurs automobiles, qui s’en servent pour fixer les tarifs des locations longue durée (LLD) ou avec option d’achat (LOA). Pour se faire aiguiller, ils sont donc nombreux à se tourner vers les experts valorisation de L’argus. Notre équipe est spécialisée dans l’art complexe d’estimer la valeur d'un véhicule au bout de quelques années. De par sa longue expérience et les outils dont elle dispose, elle calcule le pourcentage qu’il restera par rapport au prix du neuf en fonction d'une durée et d'un kilométrage. Plutôt réservées aux professionnels, ces données peuvent également vous être utiles. Après les citadines et les SUV urbains, la rédaction de L’argus s’en est servi pour vous proposer ce palmarès des SUV compacts essence qui décotent le moins au bout de trois ans et 45 000 km.

A LIRE. Achat neuf : les SUV urbains essence qui décotent le moins

 

Bien choisir son SUV compact

décote boite automatique
De plus en plus prisées dans la catégorie, les boîtes automatiques permettent en général de limiter la décote. De quoi compenser leur surcoût en neuf.
Audi Q3 sportback orange et blanc
La mode des "SUV-coupés" commence à s'étendre aux modèles compacts, grâce aux Audi Q3 Sportback, BMW X2 ou Renault Arkana.

Comme vous le verrez dans notre diaporama, il peut y avoir un écart colossal entre un modèle très prisé en occasion et un autre boudé ou trop répandu. Mais comme dans toutes les catégories, d’autres critères vont influer sur la décote :

  • Le niveau d'équipement : une esthétique moins affriolante, un écran trop petit, une climatisation simplement manuelle…. revendre une voiture sous-équipée est toujours plus compliqué. En règle générale, la décote des finitions de base est donc plus importante. 
  • Le niveau de puissance : en raison de la vocation familiale des SUV compacts, une motorisation trop faiblarde pourra faire fuir les acheteurs en occasion. A contrario, une mécanique très puissante ne sera pas toujours un avantage non plus, en raison des coûts plus importants qu’elle engendre (entretien, carte grise, carburant….). Pour ce palmarès, nous n’avons donc retenu que des variantes “coeur de marché” qui représentent la majorité des ventes, avec une puissance comprise entre 120 ch et 165 ch. Cela explique l’absence de certains modèles, comme le Range Rover Evoque qui démarre à 200 ch en essence, tandis que d’autres placent deux moteurs différents dans cette tranche.
  • La transmission : dans cette catégorie, les boîtes automatiques représentent une part toujours plus importante des ventes. Ce phénomène rejaillit sur le marché de l’occasion, où ce type de transmission est recherché. Par conséquent, leur valeur est supérieure à celle des modèles équipés d'une boîte manuelle, ce qui compense le surcoût de 1 500 à 2 000 € exigé en neuf. En revanche, les versions 4x4 se font rares dans notre sélection. 
  • Les conditions commerciales : en neuf, le prix catalogue est souvent théorique. Certains constructeurs sont des champions de la remise… même s’ils essayent parfois de se “guérir” de ce mal néfaste pour leurs marges. Nos experts tiennent compte de ces ristournes dans leur calcul, car elles peuvent aussi nuire à la valeur résiduelle. 
  • L’âge du véhicule : une nouveauté qui vient de sortir aura en effet moins de mal à limiter la décote qu’un modèle dont la fin de carrière approche.

Déjà longue, cette liste n’est pourtant pas exhaustive. D’autres critères plus subjectifs peuvent aussi exercer une influence, comme la couleur de la carrosserie.

A LIRE. Achat neuf : les SUV compacts diesel qui décotent le moins

L’effet premium fonctionne encore

décote audi q3 sportback 35 TFSI
1. Audi Q3 Sportback 35 TFSI 150
Perte à 3 ans - 45 000 km en % du prix neuf : 37,1 à 40 % en BVM, 36 à 39,1 % en S tronic
décote mercedes GLA 200 essence
2. Mercedes GLA 200 7G-DCT (163 ch) Perte à 3 ans - 45 000 km en % du prix neuf : 38,9 à 40,9 %

Chez les SUV urbains comme chez les citadines, Dacia était venu jouer les trouble-fêtes. Mais la marque roumaine est ici absente. Pour l’heure, notre palmarès est ainsi dominé sans partage par les constructeurs dits “premium”, qui compensent leurs tarifs salés par leur excellente image de marque. Premier dans sa version “coupé” Sportback, l’Audi Q3 parvient même à occuper aussi la troisième marche du podium dans sa variante classique. Il prend ainsi en tenaille le nouveau Mercedes GLA.

décote nissan qashqai 3 essence
11. Nissan Qashqai 3 1.3 Mild Hybrid 140 Perte à 3 ans - 45 000 km en % du prix neuf : 47,5 %
décote peugeot 3008 essence
21. Peugeot 3008 1.2 PureTech 130 Perte à 3 ans - 45 000 km en % du prix neuf : 50,6 à 51,6 % (BVM et BVA)

BMW et Volvo viennent juste derrière, si bien qu’il faut remonter assez loin pour trouver une marque généraliste. Il s'agit de Nissan, avec sa troisième génération de Qashqai dans sa version 158 ch, qui devance ici le récent Hyundai Tucson. Quant au best-seller en neuf, le Peugeot 3008, il est victime de son succès : l’offre abondante n’aide pas à limiter la décote.

A LIRE. SUV compacts hybrides : les modèles qui décotent le plus et le moins

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
ceyal Le 01/05/2021 - 19:38
C'est mieux de compter en argent réel, pas en % Donc à grands traits : Un SUV à 30k€ perd 50% de sa valeur en 3 ans et 45000kms... donc ça fait 15000€/45000kms soit 33€/100km (plus de TROIS fois le coût carburant !!!) ... ou 5000€/an Un SUV premium à 45k€ perd 40% de sa valeur en 3 ans et 45000 kms ... donc ça fait 18000€/45000 kms soit 40€/100km (QUATRE fois le coût carburant) ... ou encore pire 6000€/an Tout ça pour un service rendu pas fondamentalement meilleur qu'un véhicule de la marque LeBonCoin à 5k€ encore capable de faire 100.000 kms. Méditez la phrase de Boris Vian : "Y'a kekchose qui cloche là dedans J'y retourne immédiatement"
Voir tous les commentaires (1)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...